lundi, septembre 16, 2019



je veux marcher seul

pour qu’il fasse de nouveau clair

autour de moi


c’est pourquoi

il me faut encore gaiement jouer 

des jambes



*














combien de temps 

me promènerai-je au bord 

des bois 



?




Je fus 
tiré de ma question

par 
le gazouillement 
d'

une grive musicienne 

perchée 
sur la plus haute branche 
d'

un bouleau































dimanche, septembre 15, 2019


en avant route !

la porte est ouverte à tous
aux malades et aux bien-portants
pas seulement au catholiques
mais aussi aux païens aux juifs aux hérétiques
aux oisifs et aux vains
en bref aux gens de bien comme aux profanes

poème anonymes du XIIIe siècle

































Nietzsche 

au travers de Zarathoustra 

refuse d'avance tout rôle

de maître de gourou de guide

que l'on pourrait être tenté de lui attribuer



















l'image est sublime

chacun doit marcher

son propre chemin par lui-même

le sage n'est jamais une béquille

qui aide à avancer

mais il peut-être un parapet

qui empêche de chuter dans le ravin

le sage est passif vis-à-vis des autres

jamais actif






à chacun son 

destin

à chacun son 

chemin




































la sagesse zen dit ceci

est parfait 
ce qui est adéquat

est adéquat 
ce qui donne le résultat
juste au moyen de l'effort minimal


culte de l'adéquation

justesse de l'action

frugalité minimaliste



trois vertus  

trois chemin de sagesse










appliquons à 
une vie 
d'homme prise comme
un tout

:

adéquation

il faut que chaque acte parole ou pensée soit en parfaite adéquation avec le destin la vocation l'intention d'accomplissement qui anime le fond de l'âme de tout un chacun il ne faut jamais tolérer de s'en laisser distraire

justesse

l'adéquation de l'acte se mesure à la plénitude d'accomplissement qu'il produit ou fournit

frugalité

la perfection adéquate et juste se manifeste dans l'économie des moyens mis en oeuvre ou pour le dire autrement à l'extrême et difficile simplicité convoquée à cet accomplissement


Nietzsche 
fut exemplaire 
dans cette rude et 
spartiate discipline de vie







































HYPERBORÉEN

figure du dehors
monde blanc
nature
nomade intellectuel
transhumanisme 

personne ne sait rien des Hyperboréens 











l' Hyperboréen est
un homme
en chemin erratique vers

une région 
située par-delà

les gens ne voient que l'erratique 
les pierres qu'il laisse sur son chemin
mais lui voit par éclairs la région par-delà

de ce qui se trouve là-bas
aucune définition n'est possible

on est à mille lieux de toute civilisation

les limbes incandescents































là-haut
vers la mer de glace
voyagent les Hyperboréens 


*

dans le vocabulaire de Nietzsche 
et dans celui de Kenneth White le mot 
hyperboréen 
indique

une distance 
vis-à-vis de l'état de choses

l'hyperboréen 
est celui qui ose dire

non
je ne vais pas vivre de cette 
façon









je 
ne peux 
vivre selon ces normes-là

je 
prends 
mes distances

je
m'éloigne

et dans cet éloignement

je
vais 
essayer de déployer
mes énergies
d'
une autre manière
que celle que m'offre la société

je 
vais 
égoïstement dira-t-on
essayer de me développer
d'ouvrir

un 
nouvel 
espace de vie 
et de pensée

un espace 
existentiel et intellectuel

on 
ne peut 
pas les séparer































le peuple des mouettes
les chercheurs d'étoiles
les pèlerins 
les gens des brumes
les fils du vent
le peuple de la pierre






ceux
qui s'habillent d'ombres

ceux 
qui pêchent dans le vide

ceux
qui marchent longtemps

ceux
qui déplacent les méridiens

































6

après-midi avec cirque et citadelle


3

tout en un


6

UN RIEN


3

ROI

DANS LE RIEN








6

ainsi
il se tient  se tient



































esprit âme corps

minéral
végétal animal


Deus 
Homo 
Natura

Père 
Fils 
SaintEsprit

le soufre
le mercure et le sel 

3 temps
3 dimensions
3 forces









le nombre 3 

le premier des nombres impairs 
un étant considéré comme le principe de nombres 
est symboliquement représenté par 
la figure divine ou
triangle


le triangle
figure mère de la géométrie
préside à la formation de l'ensemble 
des formes du monde 
physique






























3 6 9 

12 
15 18 
21
24 27 




















MULTIPLE

qui est 
composé de plusieurs éléments de nature différente 
ou qui se manifeste sous 
des formes différentes

une réalité multiple


qui est 
constitué de plusieurs éléments 
analogues

divers
varié
changeant
différent
innombrable
multiforme
pluriel
triple




































un multiple 

de n est le produit de n par

un nombre entier


autrement dit
un multiple de n est un nombre qui
divisé par n
donne un résultat entier

la division 
euclidienne a 
un reste égal à zéro













si 

est 
un multiple 
de d  
alors d 
est 

un diviseur 
de n

la liste 
des plus petits multiples 
d'un nombre entier 
est appelée 
table de ce nombre

on parle 
ainsi de la table de 
6

La table 
de multiplication usuelle est la suivante 
on l'appelle aussi 

Table de Pythagore 









































3

rose de septembre


12

loin de l'écriture
le nom
d'

un prophète
laisse sa trace















ça pousse
sur les vieux champs de mandragores
herbe superfétatoire
épice
épithète


6

des esprits délicats faisaient signe
solitaires




12

pas questions ici de poursuivants
seulement

de bêtes et de cris
imaginaires



9

frère
aveuglé frère
éteint
tu lis
ceci
oui ici




la mandragore ou mandragore officinale Mandragora officinarum est une plante herbacée vivace des pays du pourtour méditerranéen  appartenant à la famille des solanacées  voisine de la belladone.

Cette plante riche en alcaloïdes aux propriétés hallucinogènes est entourée de nombreuses légendes les anciens lui attribuant des vertus magiques extraordinaires
























































samedi, septembre 14, 2019

un bien scellé un bien perdu un don
un sentiment un livre 
une vie


qu'est-ce qui m'appartient 

?

bilan 
d'une vie 
entérinée par la mort 

tout ce qui est 
n'a d'autre existence 
que celle que lui octroie le partage

un 
bien scellé 

est 

un 
bien perdu









donner
s'offrir pour
en retour recevoir d'autrui

un don 
d'égale importance serait à première vue
le partage idéal

mais
le Tout
est-il partageable



un sentiment
un livre 
une vie 

peuvent-ils 
se partager dans leur intégralité 



par ailleurs 
si l'on ne peut tout partager
qu'est-ce qui reste et restera toujours 
hors du partage 



qu'est-ce qui
au sein de ce qui nous appartient
n'aura jamais été nôtre 



et si nous ne partagions que le vital désir 
de partager

unique moyen
pour nous d'échapper à notre solitude
au néant 

?
































savais-je

jusqu'ici 
qu'

ouvrir 
et fermer les yeux 
s'allonger

se mouvoir penser rêver 
parler se taire 
écrire 
lire

sont gestes et manifestations 
de la subversion 














l'éveil 
venant bouleverser l'ordre 
du sommeil

la pensée 
s'acharnant sur le néant afin 
d'en avoir 
raison

la parole 
rompant en se déployant

le silence et la lecture 
remettant
à chaque phrase
l'écrit en question 




savais-je

aussi

qu'il y a 
des degrés à la subversion

que 
je ne suis 
vraiment subversif 
dans mes rapports à autrui
que lorsque 

je 
ne m'applique 
point à 
l'être 

et que
dans ce climat de non-suspicion 
favorisé par mon comportement naturel 

personne
autour de moi
ne s'en aperçoit 
encore 


la vie se dresse  à tous les instants
contre la mort 

la pensée contre l'impensé 
et le livre qui s'écrit contre le livre écrit



exister
penser 
écrire 

m' engageraient alors à rechercher
indirectement 

un équilibre intérieur
face à des actes souterrains de subversion

équilibre qui serait enfin trouvé 
en les laissant librement s'affronter 
en moi

je suis 
le lieu écartelé de ces 
conflits

je parviens 
à les localiser en les espaçant 
et en les limitant dans 
le temps 

c'est ce que 
j'appelle 

vivre
avec moi-même en harmonie

































Étape

1

lieu où 
l'on s'arrête au cours 
d'
un déplacement un voyage

halte

2

distance 
à parcourir pour arriver 
à 

une étape

voyager par petites étapes

les étapes du camino frances

exemple






1
Saint-Jean-Pied-de-Port – Roncevaux
26,9 km

2
Roncevaux – Zubiri
22 km

3
Zubiri – Pampelune
19,8 km

4
Pampelune – Puente la Reina
24,3 km

5
Puenta la Reine – Estella
23,3 km

6
Estella – Torres del Rio
29 km

7
Torres del Rio – Logroño
21,1 km

8
Logroño – Nájera
30,1 km

9
Nájera – Grañon
28,8 km

10
Grañon – Belorado
17 km

11
Belorado – San Juan de Ortega
24,8 km

12
San Juan de Ortega – Burgos
30,4 km

13
Burgos – Hontanas
29,8 km

14
Hontanas – Ermita San Nicolás
18,7 km

15
Ermita San Nicolás – Villalcázar de Sirga
29,9 km

16
Villalcázar de Sirga – Calzadilla de la Cueza
23,3 km

17
Calzadilla de la Cueza – Sahagún
24,8 km

18
Sahagún – Reliegos
31,1 km

19
Reliegos – León
29,9 km

20
León – Hospital de Órbigo
32 km

21
Hospital de Órbigo – Santa Catalina de Somoza
26,5 km

22
Santa Catalina de Somoza – El Acebo
33,9 km

23
El Acebo – Ponferrada
18,1 km

24
Ponferrada – Villafranca del Bierzo
25,5 km

25
Villafranca del Bierzo – O’Cebreiro
27,5 km

26
O’Cebreiro – Triacastela
21,5 km

27
Triacastela – Barbadelo
23,7 km

28
Barbadelo – Gonzar
26,2 km

29
Gonzar – Melide
31,4 km

30
Melide – Santa Irene
30,7 km

31
Santa Irene 
Saint-Jacques-de-Compostelle
25,3 km




32
Saint-Jacques-de-Compostelle – Negreira
22,8 km

33
Negreira – Olveiroa
32,5 km

34
Olveiroa – Fisterra
33,2 km
































stade
halte
palier
phase
période
trajet
temps
relais
poste
parcours
hôtel
chemin
échelon
repos
gîte
degré
auberge
arrêt
trotte
traite
siècle
route
pas
morceau
lieu
journée
gradation
escale
entrepôt
couchée
époque

































une voix 

au-delà de la voix est dans 
la voix


l'objet voix 
s'abîme dans le vide de l'Autre


j’entre
dans mon souvenir
pour en sortir presque aussitôt

je me laisse
gagner par la déambulation

la perspective s’élargit











les corps se détachent
comme

6
des papiers découpés accrochés aux jours

souffle
ce murmure
comme une voix

#

un temps

j’avance 
je m’arrête  je croise
je saisis
j’abandonne

l’air devient le temps 

les mots éclosent pour retenir le passant

prise 
sur le vif 
qui refuse à finir 
trace morte





l'altérité absolue de l'écriture
altère du dehors
en son dedans
la parole
vive





la voix de tête

est 
spéculative et subjective
tandis que 

la voix de gorge

n'est 
ni exposable ni 
capitalisable pour un sujet































l’incarnation concerne 

la Parole


Au 
commencement 
est

le Verbe



ne mettez jamais 
cette phrase de Jean à l’imparfait
toujours au présent


















Lorsqu’un évangile apocryphe note 

Jésus a dit 

il faut aussi l’entendre au présent


cela a lieu dans l’instant

si ce n’est pas le cas

cet énoncé n’a aucune signification


Jésus a dit

non 

Jésus dit


si l’on introduit le passé dans cette affaire

on est aussitôt projeté dans un film


avec

Philippe Sollers

La Connaissance comme Salut 

































une idée  / un fleuve / une courbe


on ne pourra jamais se faire


une idée
globale du cours
d'

un fleuve
à partir de l'une ou l'autre de ses
courbes


















le succès 
ou l'insuccès de l'instant
et l'impression qu'ils font
il ne faut pas en tenir
compte

du comportement
que les autres ont vis à vis
de nous
nous devrions
surtout pas apprendre et déduire
qui nous sommes
mais
qui ils sont 
eux

avec Schopenhauer
une idée un fleuve une courbe






























6

d'
un arbre
d'
un oui


12

de la forêt
autour de moi

la forêt
inviolée de sa pensée














6

balance de la langue
balance
exil


12

dit-vrai
dit-par-avance
dit-par-le-haut

dans le cercle




12
CONTRESCARPE

6
arrache la monnaie de mon souffle



































petite liste rapide au bord de l'infini

un faiseur de pluie
un vent
un bec d'oiseau-jardinier
un nouveau monde dans le vernis
un arpège courbe et lointain
une cité de silence visuel




















trois mots

eau
miracle
oracle



l'eau 
est le plus grand phénomène 
de l'univers


































hums of a radio

bourdonnement d'une radio


winds

des vents


clothespins

des pinces à linge


however nostalgic

qu'importe la nostalgie


































passage extérieur

le bruit du silence ici
est 

un kerrak-rrok-rrok

prononcé
par

un oiseau noir

















voilà 
longtemps que l'être humain n'est plus 
présent au monde



il y fait de la technique

il y projette ses fantasmes

il n'y est pas pleinement



mon économie 
de vie est 
basée 
sur 

la présence au monde

le lieu et la parole

avec K.W.

































suffit-il
de poser l'écuelle de lait
sur le pas de la porte le soir
de penser à lui de temps à autre
de temps à autre et toujours avec des
sentiments
mêlés

?

John Ashbery  vague


































9

le jour restauré  pli par

pli


monticules

enflures

ravinements


7

une vague

la suivante et la suivante


passé au crible

libérateur est le jour




































A cette question

où va l'âme
quand meurt le corps ?

Jacob Boehme 

répondait

il n'y a point 
de nécessité pour elle
d'aller nulle 
part


*















agitée ou calme
l'eau est toujours de l'eau

quelle différence
l'incarnation ou la désincarnation 
peuvent-elles faire aux
libérés ?

qu'il soit
dans le calme ou en tempête
l'identité de l'océan ne subit point
de changement




*



l'immortalité

est la participation à l'éternel maintenant

du fondement divin


la survie

est la persistance dans l'une des formes

du temps































Ce volume 

nous fait vivre le mythique voyage à Compostelle à travers les témoignages directs des pèlerins, depuis l'origine jusqu'à nos jours. 











C'est avec l'annonce de la découverte en Galice, au milieu du IXe siècle, du tombeau de l'apôtre Jacques, fils de Zébédée, que commença le " voyage à Compostelle ", faisant de la ville qui s'édifia peu à peu autour du sépulcre apostolique le but de l'un des trois pèlerinages majeurs de la Chrétienté, avec Rome et Jérusalem. 

Compostelle connut un élan renouvelé et depuis lors ininterrompu lorsque, au cours des années 1070- 1170, la cathédrale se dota d'une énorme basilique, tandis que paraissaient les premiers textes souvent enjolivés qui n'allaient cesser de nourrir l'imaginaire des pèlerins.


Il faut attendre le milieu du XIVe siècle pour voir apparaître des itinéraires écrits, issus de l'expérience directe de leurs auteurs, anonymes, pour la plupart. 

Ce sont, d'une époque à l'autre, autant d'évocations originales des villes, paysages et populations traversés, des modes de vie, au sud de la France comme en Pays basque, en Galice et en Castille.


Cet ouvrage rassemble près de soixante-dix récits de pèlerins originaires de toute l'Europe, venus de France, d'Italie, d'Angleterre, d'Allemagne, de Belgique, depuis le XIe et jusqu'au XXe siècle. 

Ils sont présentés par ordre chronologique, ce qui permet d'apprécier les variations, à travers le temps, dans les façons de voyager, les motivations des pèlerins, leur perception du chemin parcouru. 

Cet ensemble offre au lecteur d'aujourd'hui le guide sans doute le plus éclairant pour accomplir son propre voyage, sur les traces de ses devanciers.

Robert Laffont / Bouquins
































vendredi, septembre 13, 2019



une aile / une grue / un sable



6

AU JOUR




6/12

l'
écriture
d'
une aile déchiffrable

je suis venu comme

une grue









ciel peau-de-lapin

couleur 

poussière




les orbes du soleil

beauté-filante


doigts  mince fumée comme des couronnes


des couronnes
des couronnes
d'air


chemins qui gargouillent vers là-bas





6/12

l'écriture de tous les visages

un sable de mots

éternel

minuscule





9

PAUL CELAN



3/9

rose
de personne

rose
de néant

rose
de rien
































jeudi, septembre 12, 2019



3 / 18

avec
la pierre

avec
nous trois

cœur
et
cœur

trouvé trop
lourd

devenir
plus lourd

être plus léger









9

langue langue étoile-sœur terre-voisine
plus pauvre
ouverte

blanc couleur vent-du-temps souffle-année
cœur-jamais



6

NATALE



3

le lit mémoire

un nouveau départ





































je suis 

moi-même 

une tache noire

je repousse l'or

je m’écorche 

de miroirs et de villes 
traversées au rythme de 
mon souffle

je viens et je viens















je suis 
habitué aux retrouvailles 
et à la séparation

même
avec du vent
surtout avec du vent

il faut
le sens de la mémoire

il faut
transcender le temps.

quelque chose
va venir me surprendre
et rien n’est plus déroutant peut-être
que cette facilité

l’habitude du hasard






































La Chevelure de Bérénice 

un ancien astérisme 
du ciel boréal qui a été défini comme 

l'une des 
88 constellations modernes










elle est localisée
entre le Lion à l'ouest et le Bouvier
à l'est

elle est visible
des deux hémisphères





son nom 
fait référence à la reine 
Bérénice II d'Égypte
qui sacrifia sa longue chevelure 
pour en faire 

une offrande votive à Aphrodite



un astérisme 

est 

une figure 

remarquable 
dessinée par des étoiles particulièrement 
brillantes

*


6 / 12

je tresse
la Chevelure de Bérénice 

je tresse
je détresse
je tresse





6

couronnée dehors crachée dans la nuit






























une simplicité / un jour


EMPTY

vide

silence offert aux silencieux
silence cuit comme 
de l'or

une simplicité
à faire peur sans histoire

visions
à méditer
dans la contemplation
modifiant toute perception
pour qu'advienne 

la vue qui déborde la vue


A CORNER OF INFINITY









7

un jour 

idéal pour laver

la mémoire




































Carnet De Nuit

la surveillance
de la langue

qui est aussi  bien entendu 

une surveillance 
de l'esprit

n'est pas seulement l'une des plus difficiles et
des plus pénétrantes de toutes 
les mortifications

elle est aussi la plus féconde



*









que mon âme 

se nourrisse dans le silence en jeûnant

de tous les vains

discours


*


quel besoin y a-t-il de tant de nouvelles

du dehors

alors que tout ce qui concerne

soit la vie

soit la mort

s'effectue et fait son oeuvre

en moi




























une sève

un appétit

dans l'obscurité et le silence

dans le vent

ces 
interruptions
des tentatives sincères

une chance

sentiment invisible mais vif

une tapisserie 
de sons vivants se muant en couleurs

un frère jumeau 








un sublime coucher de soleil
choisi et confectionné 
par moi

un hymne entraînant
à la perpendicularité et au récit
éternel


exponentiel

un ennui partagé

de joyeuses réclames































mercredi, septembre 11, 2019



chant 1
strophe 1

Plût au ciel que le lecteur
enhardi et devenu
momentanément féroce comme ce qu'il lit
trouve
sans se désorienter
son chemin abrupt et sauvage
à travers les marécages désolés
de ces pages sombres et pleines de poison

car
à moins qu'il n'apporte dans sa lecture une logique
rigoureuse et une tension d'esprit égale au moins à sa
défiance
les émanations mortelles de ce livre imbiberont
son âme comme l'eau le sucre

Il n'est pas bon que tout le monde
lise les pages qui
vont suivre








quelques-uns seuls
savoureront ce fruit amer sans danger

Par conséquent
âme timide
avant de pénétrer plus loin dans de pareilles landes
inexplorées
dirige tes talons en arrière et non en avant

Écoute bien ce que je te dis
dirige tes talons en arrière et non en avant
comme les yeux d'un fils qui se détourne
respectueusement de la contemplation auguste de la face
maternelle

ou
plutôt
comme un angle à perte de vue de
grues frileuses méditant beaucoup
qui
pendant l'hiver
vole puissamment à travers le silence
toutes voiles tendues
vers un point déterminé de l'horizon
d'où tout à coup part un vent étrange et fort
précurseur de la tempête

La grue la plus vieille et qui forme à elle seule
l'avant-garde
voyant cela
branle la tête comme une personne raisonnable,
conséquemment son bec aussi qu'elle
fait claquer
et n'est pas contente

moi
non plus
je ne le serais pas à sa place

tandis que son vieux cou
dégarni de plumes et contemporain de trois générations de grues
se remue en ondulations irritées qui présagent l'orage qui
s'approche de plus en plus

Après avoir de sang-froid
regardé plusieurs fois de tous les côtés
avec des yeux qui
renferment l'expérience
prudemment
la première

car
c'est elle qui a le privilège 
de montrer les plumes de sa
queue aux autres grues inférieures 
en intelligence

avec
son cri vigilant de mélancolique sentinelle, pour repousser
l'ennemi commun,
elle vire avec flexibilité la pointe de
la figure géométrique

c'est peut-être un triangle
mais on
ne voit pas le troisième côté que forment dans l'espace ces
curieux oiseaux de passage

soit à bâbord
soit à tribord
comme un habile capitaine
et
manœuvrant avec des ailes
qui ne paraissent pas plus grandes que celles d'un moineau
parce qu'elle n'est pas bête
elle prend ainsi un autre
chemin philosophique et plus sûr

































chant 1 
strophe 14



S'il est quelquefois logique de s'en rapporter à
l'apparence des phénomènes
ce premier chant finit ici

Ne soyez pas sévère
pour celui qui ne fait encore qu'essayer sa
lyre

elle rend un son si étrange!


















Cependant
si vous voulez être impartial
vous reconnaîtrez déjà une empreinte
forte
au milieu des imperfections

Quant à moi
je vais me remettre au travail
pour faire paraître un deuxième chant
dans un laps de temps qui ne soit pas trop retardé

La fin du dix-neuvième siècle verra
son poète

cependant
au début
il ne doit pas commencer 
par un chef-d'oeuvre
mais suivre la loi de la nature

il est né sur les rives américaines
à l'embouchure de la Plata
là ou deux peuples
jadis rivaux
s'efforcent actuellement de se surpasser par le
progrès matériel et moral

Buenos-Ayres,
la reine du Sud
et Montevideo, la coquette
se tendent une main amie
à travers les eaux argentines du grand estuaire

Mais
la guerre éternelle a placé son empire destructeur sur les campagnes
et moissonne avec joie des victimes nombreuses

Adieu
vieillard  et pense à moi
si tu m'as lu

Toi
jeune homme
ne te désespère point
car
tu as un ami dans le vampire
malgré ton opinion contraire

En comptant l'acarus sarcopte qui
produit la gale
tu auras deux amis!

































9 / 18

il vint un calme il vint aussi

une tempête


je creuse tu creuses il creusent

aussi le ver



6 / 12

il
chevauchait à travers
la neige

il
chevauchait Dieu dans
le lointain






3 / 21

avec 
la bouche

avec 
son silence

avec 
les mots

avec 
le large

avec
l'étroit

avec 
moi seul

avec 
nous trois



6

un oeil

siffla 

comme 

une comète





9


je sais

je sais et tu sais

nous savions



3 / 15

passage au delà

avec des mots  tu es là

tout est vrai

attente du vrai


6

avec cette moitié  nous avons

commerce

































DAFLON

fraction flavonoïque purifiée micronisée

un veinotonique

impatiences du primo-décubitus

34009 383 418 3 6


diosmine

90 %

flavonoïdes exprimés en hespéridine

10 %

un comprimé pelliculé



*





veinotonique 

ou 

phlébotonique


une substance 

ayant la propriété d’augmenter 
la tonicité des parois 
veineuses

facilitant 
ainsi la circulation 
du sang






























3

soleils de fil

part de neige

enclos du temps




9

avec

sa tige claire d'âme
sa corolle
rouge













6

parole de muraille
attentive

elle salue


12

défiguré  un ange à nouveau
écoute

un visage 
vient à lui-même




*


pour se voir
le sujet dépend de la voix de l'autre
qui commande la relation
symbolique


Voix 
est la voix signifiante 
qui résonne dans le vide de l'Autre



































sept ans plus tard

écho à l'une des figures clés du poème

CRISTAL



sept nuits

sept cœurs

sept roses


le rouge vagabonde vers le rouge

la main frappe au portail

le puits murmure


sept ans plus tard ça me revient








à l'esprit

au bord du puits devant

le portail


*

tu gravis 
tous les puits

tu flottes 
derrière chaque lumière

tu as inventé
un jeu


































seul bruit les pas

seul bruit longuement

jusqu’à s’arrêter sans raison

























les architectes

appellent chemin de désir

les sentiers


qui se forment progressivement

sous les pas des

marcheurs

des animaux ou des cyclistes 

à côté des infrastructures prévues pour eux


ils apparaissent dans la neige sale 

l’herbe foulée dans la boue et sur le bitume frais

la plupart du temps 

on les voit à peine


































paysage brouillé 

entailles

le moindre accident de terrain

le moindre étirement de nuages

arbres et clocher dans la complicité de décembre

merles et plus éloigné coucou

poursuites amoureuses

aubépines en mai

giboulée

roseaux perdus dans la plaine hivernale

tension accrue du regard







le ciel sans cicatrices 

Pierre Reverdy

































ÉMOTION

ma première 
émotion du monde fut déclenchée
par

un cri d'oiseau

dans

un néant salé


K.W.

















d'ou 
le caractère
ornithologique

voire
ornithomaniaque  
d'une grande part de sa poésie

et l'aspect
onomatopoétique 
de sa poétique

































mardi, septembre 10, 2019



INTRIGUE 


Roubachof

membre actif et important du Parti

est jeté en prison 

après avoir été  vendu  par sa secrétaire


Sa fidélité au Parti est mise en doute

Il se défend très peu

puis est incarcéré et  jugé  


Avant cela












il avait passé deux années de détention dans une prison étrangère

Une fois libéré
il avait été accueilli en héros pour avoir eu une conduite exemplaire. 

Pendant son séjour en prison actuelle
il essaie de communiquer avec d'autres détenus en 
alphabet quadratique

Il est confronté aux rigueurs de la détention

Peu après
il est confronté à un haut fonctionnaire de la prison

Roubachof est suspecté d’être 
un opposant au seul et unique parti du pays

Il est forcé d'adopter l’idéologie du parti

Selon lui
soit il aura affaire à un jugement administratif 
il sera jugé par des hauts fonctionnaires du parti sans aucune chance ni aucun espoir de s’en sortir soit il aura affaire à un procès public 
il pourra y être défendu avec beaucoup plus d’espoir et de facilité

Yvanof veut forcer Roubachof à avouer qu’il fait partie d’un groupe d’opposition

Ce qui est faux

Sa destinée dépend de sa façon de s’exprimer sur ce sujet et si oui ou non il reconnaît ses 
soi-disant  propres fautes. 

Ivanof donna deux semaines à Roubachof pour réfléchir à son attitude tout en prédisant que le témoignage d’autres personnes connues de Roubachof
serait de toute façon à sa charge

À partir de ce moment
les conditions de détentions de Roubachof s’améliorent

Va-t-il rester fidèle à sa conscience ou être fidèle jusqu’au bout au Parti en se soumettant à ses exigences ? 

Pourquoi le parti auquel il a adhéré lui demande-t-il de tels sacrifices ?

Au fil du temps, l'interrogatoire de Roubachof arrive

Car il a fini par céder aux propositions d'Ivanof

Ce dernier était venu expliquer  en ami à Roubachof qu'il ferait mieux de se soumettre

Mais dans un premier temps celui-ci refuse catégoriquement

Le fait qu'il cède finalement le mène à un procès public

Entre les interrogatoires, Roubachof communique avec les autres détenus à l'aide de son pince-nez. Certains détenus lui parlent pendant qu'il effectue son tour de promenade

L'interrogatoire est mené par Gletkin
car Ivanof est condamné et fusillé pour n'avoir pas respecté les lois du parti

Roubachof l'a bien compris

L’individu est le zéro

Le Parti  c’est l’infini

C’est ainsi que les choses sont présentées à Roubachov lors de son premier interrogatoire

Roubachov le sait

Le voilà torturé à son tour par la machine à faire avouer et sommé de se prêter à la mise en scène macabre qui lui fera avouer qu’il est 

un traître
un renégat
un ennemi de la classe ouvrière









UNE VIE UNE OEUVRE

























Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APZ Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul EN encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GDLMC GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Pyramides Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog