samedi, septembre 29, 2018



Ne pas suivre

le commun usage


Dire  fruit de surprise

nette et nue  sans ornement subtil :

l'invention


Et doctrine sans notes aux marges


29 septembre naissance de

Miguel Cervantes 































.

vendredi, septembre 28, 2018







Marée

Mouvement alternatif
périodique et journalier du niveau 
de la mer  

de plus ou moins grande amplitude  
dû à l'attraction de la lune ainsi qu'à celle 
du système solaire






Coefficient de marée

Dans les mers sans marée  les ports peuvent être des bassins naturels ou artificiels appelés darses communiquant directement avec la mer par une entrée plus ou moins large 

De chaque côté du promontoire
la marée 

gonfle et remonte 
les estuaires

À droite
la nuit commence à cacher 
les collines

À gauche
descend un soleil jaune 
soufre 



Marée montante 
Flux
flot

à marée montante
l'eau s'engouffre dans la vanne et remplit
en amont  le bassin naturel 

Marée descendante
Reflux
jusant

Marée haute  Fin du 
flux

Marée basse  Fin du 
reflux

Grande marée

Marée de très forte amplitude 
se produisant lorsque la lune et le soleil 
sont en syzygie

marée 
de 
vive-eau



Il le savait que c'était 
elle

la lune de cuivre
qui
dans son plein
avait produit cette grande marée 



Marée de morte-eau

Marée 
de quadrature 
ou 

petite marée
















petite
forte marée 
marée déferlante 
grondante
houleuse
puissante
bruit
roulement d'une marée 
régularité
ressac des marées 
amplitude des marées 
rivière 
fleuve sans marée
entrer
sortir de toute marée
à marée haute
à marée basse








L.A.Photographies 
Mont-Saint Michel septembre 2018





































17 09 18 / 20 h 00

Baie du Mont-Saint Michel

Tour du Nord











J'ai vu le jour

Me suis efforcé

Ces heures ont été précieuses

Ce qui reste m'accompagne partout















L.A.Photographies 
Mont-Saint Michel septembre 2018





quand 

je suis 
sur le chemin
je suis en mouvement

quand

je suis
le chemin
je suis immobile



































L'île Pierre-Premier

est située à 450 km 
des côtes du continent Antarctique 
dans la mer de Bellingshausen 












L'île principale a une surface de 156 km2  bien qu'en lui additionnant des îlots et des récifs adjacents l'aire émergée atteigne les 243 km2

Il s'agit d'un volcan bouclier  datant de l'Holocène d'après des échantillons estimés de 0,1 à 0,35 millions d'années

On ne sait pas si ce volcan est éteint ou non  mais la partie supérieure semble non modifiée par la glaciation  indiquant la possibilité d'une éruption dans les quelques derniers siècles

L'une des arêtes sommitales culmine à 1 755 m
au pic Lars-Christensen

D'autres sources contradictoires 
indiquent un sommet culminant à seulement
1 640 mètres ou 1 695 mètres


































On dit qu'au début
il y avait

un œuf 

il devint de plus en plus
grand

et par
frottement éclata en
deux



le sommet devint le
Ciel

la basse devint la
Terre

liens aériens








Oiseau est un calice 
calice est un
oiseau

calice et oiseau 
respirent à l'unisson


unisson

nom masculin

Son produit simultanément par plusieurs voix ou 
instruments et 
faisant 

entendre la même fréquence

Un bel unisson

consonance





il faut cinq années à la terre pour atteindre

l'angle de repos

tout départ demande un surcroît

d'énergie



L'angle de talus naturel 
est l'angle que fait la pente 
du tas sous lequel s'accumule 

un matériau 
que l'on déverse

Il est caractéristique 
du matériau 
en œuvre.

Il contribue à la description 
du comportement mécanique des sols 
et des matériaux granulaires ou pulvérulents




le corps est

pour ainsi dire une assiette contenant

l'eau de l'esprit

intelligence

et ego




Brahmane est comme le soleil

il se reflète dans

l'eau


brahmane

nom masculin

Membre de la caste sacerdotale, 

la première des grandes castes traditionnelles de l'Inde.





























voir 

lentement


le ciel s'est

éclairci


la pièce s'est

allégée


le matin est

arrivé


*









VOIR

V OIR

il y a

le fait de se laisser transformer
par l'ouïr
oir

par ce qui est
entendu


voir n'est pas regarder 

re garder



curieux paradoxe que rapportait déjà la mythologie grecque puisque le voyant était celui qui s'était fait nettoyer les oreilles par la langue du serpent  par la force de vie

ce voir-là bouscule l'être et lui demande d'ouvrir grand son entendement   celui du regard intérieur celui qui justement ne garde pas  celui qui se contente de laisser filer les images qui surgissent sans jamais tenter de les saisir  car A-voir est privatif de voir




































14

Septembre

Notre-Dame de Chartres

le Labyrinthe

Dé Marche

expérimentation 







Patrick Burensteinas

Le plus important dans l'expérience est le rythme. Une fois entré, face à l'orient, le pas doit-être régulier. Vous pourrez sentir des oscillations. Dès l'instant où on a commencé le mouvement, on s'arrête qu'au milieu.

Si des obstacles sont sur votre chemin, vous pouvez les contourner. En le faisant, soyez attentif à garder le rythme. Si ces obstacles sont infranchissables, marquez le rythme sur place en oscillant légèrement d'une jambe sur l'autre. Au bout d'un moment, nous ne marchons plus sur le chemin. Nous sommes ce chemin. C'est ce que l'on appelle le mouvement immobile.

Le profane marche et l'initié démarche 

Dé marche






L.A.Photographies 
Chartres septembre 2018



































14

Septembre

Notre-Dame de Chartres

le Labyrinthe

un escalier qui monte dans l'esprit








il a été choisi
un labyrinthe et non pas
un dédale

celui-ci
ne comporte qu'une
seule entrée

et une seule
sortie

un
seul chemin
parcourant des circonvolutions

aucun
risque de s'y perdre
en tout cas pas dans l'espace

en fait
c'est un escalier qui monte
dans l'esprit

c'est une mise en rythme
qui nous permet d'être au diapason
 de l'édifice
































L'opérateur

sismographe du silence


Étourdi dans la neige


L'heure dite  la beauté pour un temps

faite de saccades

se laissera redire


28 septembre

mort d'

André Breton































jeudi, septembre 27, 2018


puis

le chemin se détourne 


et

je 
repars 
au 
loin



petite leçon du labyrinthe















accepter
que le temps l'espace et 
la matière 

n'aient pas aussi
d'importance que nous leur
donnons


suis-je prêt
à dissiper les dernières 
ombres


































une 
nuance de 
vert

un 
soupçon de 
blanc

un 
augure

un merle 
d'un noir luisant dans 
l'herbe

tête dressée

son œil malin
posé sur moi quand
je passe



*










augure

nom masculin

1

Prêtre de l'Antiquité
chargé d'observer certains signes
afin d'en tirer des
présages


2


Ce qui semble
présager quelque chose

signe
par lequel
on juge de l'avenir

































l'instant 

est 
composé si 
instable si pressé de se 
rompre























que 
le plus 
doux contact 

la 
plus 
précautionneuse 
manipulation

aura 
inoculé 
de mortelles 
fêlures



fêlures 
qui travailleront 
obscurément à défaire 
sa friable 
unité






l'instant 

ne s'arrange pas
ou ce n'est
plus


l'instant



écart

sur la pierre déquilibre
la rose et la
plume

le lion vert et
la reine

la couronne et
le sel






























14

Septembre

Chartres

le vitrail 
de saint Apollinaire
un petit verre incolore rond

le clou de la Saint-Jean

horloge céleste











note rapide

Afin de calculer 
le plus précisément possible 
le moment de la Saint-Jean d'été 

le chanoine Claude Estienne 
a commandé en 
1701 

l'installation 
d'un dispositif particulier







Au sol
nous distinguons 
une dalle avec un clou


si nous observons le vitrail
de saint Apollinaire
on y voit

un verre 
incolore rond

Au solstice d'été
à midi un rayon de soleil
passe à travers 
le vitrail

la lumière
est projetée sur la dalle
au niveau du
clou

cette cathédrale
est une véritable horloge
astronomique











je pense 
à mes ombres
les choses que j'ai cachées
mes sombres
pensées

Ne vous mentez pas !

puis

ayez physiquement
l'impression de les cracher
au sol



Au Nord

j'ai 
laissé ce que 
je portais

Au Sud

je laisse ce qui fait
obstacle à la 
lumière


L.A.Photographies Chartres septembre 2018






































14

Septembre

Notre-Dame de Chartres

Notre-Dame de la Belle Verrière

le bleu de Chartres








ils 
transmutaient 
les métaux

et

les 
rendaient 
transparents

des 
verres colorés
sans un iota de silice

juste du métal et 
du savoir 
faire


l'expérimentateur
a une place dans l'expérience 


***









*



Lancette gauche 

Notre-Dame de la Belle-Verrière

verrière composée en étoile
à cinq panneaux et demi-médaillons 
dans les trois registres
inférieurs

puis panneaux carrés ou 
rectangulaires

bordure à palmettes 
libres 
ou 
dans des cercles 


lancette droite

composée de trois grands cercles 
divisés en cinq 
panneaux

demi-quadrilobes latéraux 
mosaïque à résille 
oblique

bordure 
à feuillages en 
arceaux



h = 748   la = 239 

dimensions 
de la lancette gauche
lancette 
droite 

h = 740   la = 242



iconographie
Vierge à l'Enfant assis
Tentation du 
Christ

Noces de Cana 

Saint Antoine ermite
saint Paul 
ermite

cycle narratif







































27 septembre

naissance de Grazia Deledda

Le pain et le vin

Le recevoir le jour tant attendu

















un peu 

d'huile d'olive

S'en 

enduisit les cheveux

Se fit 

une petite tresse







Une jeune fille, qui n'avait jamais aimé, est présentée chez ses parents à Gabriele , fils de famille, charmeur et extravagant. Leur brève rencontre crée un lien secret qui la hante longtemps après son départ vers un destin houleux. Des années après, elle se marie et, lors de son voyage de noces, elle le croise, malade, chargé de toutes ses anciennes tentations. Le pays sous le vent.  Prix Nobel de littérature 1926. 



































l'heure

de l'air porteur

et

le temps
entre
les étoiles



la mer

souffle le vent




traîne la chaussure
d'une vieille femme qui claque
sur la plage













il y a
mirages et déserts
innombrables


voyage et distance
s'équilibrent d'eux-mêmes

les lignes
sont irrégulières





verre

traces de pas

jour
jour jour

jour jour
jour jour































mercredi, septembre 26, 2018




la cathédrale 
Notre-Dame de Chartres 
par Corot




Chartres
dans la Recherche











Certains noms de villes, 
Vézelay 
ou 
Chartres, Bourges 
ou 
Beauvais 













servent à désigner, 
par abréviation,
leur église principale. 

Cette acception partielle où 
nous le prenons si souvent, finit 

s’il s’agit de lieux 
que nous ne connaissons 
pas encore, 


par sculpter le nom tout entier 
qui dès lors quand nous voudrons y faire entrer 
l’idée de la ville

de la ville 
que nous n’avons jamais 
vue,

lui imposera 

comme un moule, 

les mêmes ciselures, 
et du même style, en fera une sorte 
de grande cathédrale. 










Marcel Proust  qui construisait 
À la recherche du temps perdu 
comme une cathédrale

cite celle-là 
une dizaine de fois

la première 
dans sa version peinte 
par Corot






Elle [la grand’mère du Héros] essayait de ruser et sinon d’éliminer entièrement la banalité commerciale, du moins de la réduire, d’y substituer pour la plus grande partie de l’art encore, d’y introduire comme plusieurs « épaisseurs » d’art : au lieu de photographies de la Cathédrale de Chartres, des Grandes Eaux de Saint-Cloud, du Vésuve, elle se renseignait auprès de Swann si quelque grand peintre ne les avait pas représentés, et préférait me donner des photographies de la Cathédrale de Chartres par Corot, des Grandes Eaux de Saint-Cloud par Hubert Robert, du Vésuve par Turner, ce qui faisait un degré d’art de plus. 




un jour, au détour d’une petite rue provinciale, j’aperçus, en face du croisement de trois ruelles, une muraille fruste et surélevée, avec des verrières percées en haut et offrant le même aspect asymétrique que l’abside de Combray. Alors je ne me suis pas demandé comme à Chartres ou à Reims avec quelle puissance y était exprimé le sentiment religieux, mais je me suis involontairement écrié : « L’Église ! » 


[Swann sur La Berma dans Phèdre, dans le Cid :]: « Cela vous donnera une vision aussi noble que n’importe quel chef-d’œuvre, je ne sais pas moi… que — et il se mit à rire — « les Reines de Chartres ! » 


[Le curé de Combray :] l’église a des vitraux superbes, presque tous modernes, et cette imposante Entrée de Louis-Philippe à Combray qui serait mieux à sa place à Combray même, et qui vaut, dit-on, la fameuse verrière de Chartres. 

L’église de Balbec est admirable, n’est-ce pas, Monsieur [Norpois] ? demandai-je, surmontant la tristesse d’avoir appris qu’un des attraits de Balbec résidait dans ses coquettes villas.

Non, elle n’est pas mal, mais enfin elle ne peut soutenir la comparaison avec ces véritables bijoux ciselés que sont les cathédrales de Reims, de Chartres, et à mon goût, la perle de toutes, la Sainte-Chapelle de Paris. 




la terre héréditaire, le poétique domaine où cette race altière de Guermantes, comme une tour jaunissante et fleuronnée qui traverse les âges, s’élevait déjà sur la France, alors que le ciel était encore vide là où devaient plus tard surgir Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres ; alors qu’au sommet de la colline de Laon la nef de la cathédrale ne s’était pas posée comme l’Arche du Déluge au sommet du mont Ararat, emplie de Patriarches et de Justes anxieusement penchés aux fenêtres pour voir si la colère de Dieu s’est apaisée, emportant avec elle les types des végétaux qui multiplieront sur la terre, débordante d’animaux qui s’échappent jusque par les tours où des bœufs, se promenant paisiblement sur la toiture, regardent de haut les plaines de Champagne ; alors que le voyageur qui quittait Beauvais à la fin du jour ne voyait pas encore le suivre en tournoyant, dépliées sur l’écran d’or du couchant, les ailes noires et ramifiées de la cathédrale. 



[Mme de Cambremer sur les Verdurin qui lui louent la Raspelière :] Que voulez-vous, ces gens, ils ne savent pas, où auraient-ils appris ? ça doit être de gros commerçants retirés. C’est déjà pas mal pour eux. — Les chandeliers m’ont paru beaux», dit le marquis, sans qu’on sût pourquoi il exceptait les chandeliers, de même qu’inévitablement, chaque fois qu’on parlait d’une église, que ce fût la cathédrale de Chartres, de Reims, d’Amiens, ou l’église de Balbec, ce qu’il s’empressait toujours de citer comme admirable c’était : « le buffet d’orgue, la chaire et les œuvres de miséricorde »



[Le Héros à Albertine :] Ce que les vieux quartiers contiennent de poésie a été extrait jusqu’à la dernière goutte, mais certaines maisons nouvellement bâties pour de petits bourgeois cossus, dans des quartiers neufs, où la pierre trop blanche est fraîchement sciée, ne déchirent-elles pas l’air torride de midi en juillet, à l’heure où les commerçants reviennent déjeuner dans la banlieue, d’un cri aussi acide que l’odeur des cerises attendant que le déjeuner soit servi dans la salle à manger obscure, où les prismes de verre pour poser les couteaux projettent des feux multicolores et aussi beaux que les verrières de Chartres ? — Ce que vous êtes gentil! Si je deviens jamais intelligente, ce sera grâce à vous.






































Notre-Dame de Chartres

une horloge astronomique 
face au zodiaque 
de verre

indique 
les positions de la lune 
et du soleil











il s'agit du plus vieux cadran
de France

qui daterait de 1407


les signes astrologiques qui la décorent nous montrent que ce zodiaque temporel associé à une horloge est opposé à un zodiaque spirituel associé à la lumière

entre 
l'horloge et le vitrail 
le sol est incurvé comme 
un canal

il figure 
un passage


*


écart

le passage est marqué de coquilles 
Saint-Jacques

gravées dans la pierre 
de l'horloge



c'est le seul endroit de tout l'intérieur de la cathédrale où l'on peut en trouver  elles nous confirment qu'en suivant ce chemin nous arriverons à Saint-Jacques mais rappelons-nous que Saint-Jacques est loin de la mer les coquilles nous indiquent qu'il faudra poursuivre le chemin au-delà de la cathédrale pour arriver sur une plage en croissant de lune...





























Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v ULDLLA Ulysse UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog