lundi, décembre 31, 2018


Recette de Goya-Chanpuru


des goyas
du tofu 
du bacon 
des œufs
de l'oignon
de l'huile de sésame
de la sauce d'huître
de la mayonnaise
du sake
du sel du poivre

couper les goyas 
dans le sens de la longueur

retirer les pépins 
au centre avec une cuillère

une fois évidés
couper en tranches










faire chauffer de l'eau à ébullition
jeter les tranches entre 20 et 30s 
pour retirer un peu de l'amertume
découper le bacon en petit morceau 
le tofu en cube 
un oignon en tranche fine et 
battre les œufs avec une cuillère à thé 
de sauce d'huître  
de mayonnaise et de sake
dans une poêle bien chaude 
mettre l'huile de sésame  
y jeter les tranches d'oignons
faire revenir pas trop longtemps
ajouter le bacon et faites revenir
ne jamais laisser stable remuer en permanence
ajouter le tofu
puis finalement les goyas
retirer l'ensemble de la poêle
bien chauffer la poêle de nouveau 
et ajouter les œufs mélangés
une fois que l'omelette est encore un peu baveuse
mélanger rapidement et 
ajouter la préparation de goya
éteindre le feu  et finir de mélanger
servir bien chaud avec du katsu-boshi 
sur le dessus et avec un bol de riz




Le goût d'Okinawa
Karl Dubost
































l'obstacle est la voie

un 
obstacle 
présent suffisamment 
longtemps 
créé 

un 
nouveau chemin

c'est vrai pour le travail

les habitudes

la vie au sens large



































je
la comprend clairement

je 
crois

je
demande encore

que 
désirez-vous ?



















je
vois tout

je 
vois
l'amour même

je 
vois
à la fois la lumière
et le noir qui la cerne

je
désire
comme

un
assoiffé 
boire le lait
brumeux et insipide de la parole






































elle 
parle

dans
des circonstances
diverses et de différentes
manières









elle
commence
par parler au peuple
réuni sur la place du marché

elle
s'adresse
à ses disciples
et parfois
à

un 
seul 
en particulier


elle
s'entretient
avec plusieurs
personnages qui croisent
son chemin

il serait
cependant erroné 
de comprendre le verbe parler
comme

un
simple
besoin de 
communiquer


elle
s'obstine
à chercher
des moyens
pour exprimer
ce qui chez elle
est resté
muet

mais

elle 
considère
que ce qu'elle a à dire
n'est pas de l'ordre du grégaire


elle parle 
elle commence elle s'obstine
elle considère





























papillon 
faune
noir et jaune
mars  azuré
des étincelles

ses ailes
d'

un 
velours 
riche et moiré

*















voici 
pour le lieu d'herbes
et maintenant le beau rêve

avec 
à l'esprit 
les mêmes prémisses

je dirai 
que ce que je nomme 
beau rêve est 
aussi 

un 
souvenir 
de cette époque 

où 

un 
être 
au monde a pris fin

 
un autre 
s'est établi 

mais 
ce qui se signifie 
cette fois



ce ne sont plus 
des instants de pleine présence 
dans 

une 
chose 

ou 

un lieu
mais l'empreinte 
laissée dans la mémoire 
par la pensée qui leur a fait suite
































liste 
d’antonymes 
CE2/CM1/CM2

antonymes  noms communs

aube/crépuscule aveu/désaveu
importation/exportation
illusion/désillusion
intoxication/désintoxication
attention/inattention
certitude/incertitude aventure/mésaventure
compétence/incompétence
compréhension/incompréhension
décence/indécence
sécurité/insécurité

















antonymes  verbes

accorder/désaccorder
miner/déminer
apprécier/déprécier
mobiliser/démobiliser
axer/désaxer nouer/dénouer
cacheter/décacheter plisser/déplisser
centrer/décentrer polir/dépolir
coloniser/décoloniser polluer/dépolluer
commander/décommander
pressuriser/dépressuriser
démancher/emmancher
programmer/déprogrammer
emboîter/déboîter sceller/desceller
enfler/désenfler seller/desseller
engager/désengager taxer/détaxer
enraciner/déraciner
valoriser/dévaloriser
lier/délier verrouiller/déverrouiller
mériter/démériter
































vivre pour 

un 
seul instant

tourner 
toute mon attention 
vers les plaisirs 
de la lune 
de la neige
des montagnes et des lacs 
de la poésie


















chanter
des chansons
boire du vin et
juste me divertir en flottant

en flottant

en n'ayant pas 
le moindre souci de la pauvreté 
qui me fixe

en refusant 
de me décourager
telle

une 
calebasse 
qui flotte le long 
du courant de la rivière 






































une 
porte 
irrégulière
frangée de stalactites 















le mot 
HELLO 
est représenté par 

72-69-76-76-79 

l'énoncé logique 

x=y ⇒ y=x 
est représenté par 

120-61-121-32-61-62-32-121-61-120



une espèce de pénombre transparente 
une trouée 
un éblouissement de lumière 
une teinte inexplicable
une immense émeraude 
un rayon de la lune 


des 
couleurs éclatantes 
de 
choses surnaturelles

une 
vapeur fraîche 
une fumée blanche 
qui flotte au ras du sol sur les herbages

sous 
la poudre 
grise des siècles

un air 
de vie intense
un paroxysme de fureur

*

vos suggestions 
de code en python sont la 
bienvenue

lorsque 

un 
bout de code 

ou 

un 
texte 
est marqué en bleu


c'est 
que j'ai 

un 
problème à résoudre








































elle était belle

quant au dos
quant aux épaules
quant aux bras
quant au cou
quant aux cheveux
quant aux oreilles
quant aux sourcils
quant au nez
quant aux cils




il rapproche
le genre poétique appelé
blason

du corps 
féminin et le strip-tease


pour se dire
le corps total doit 
retourner

à la poussière des mots
à l'engrenage des détails
à l'inventaire monotone des parties
à l'émiettement

le 
langage 
défait le corps
le renvoie au fétiche

ce retour 
est codé sous le nom de
blason

le blason 
consiste à prédiquer

un
sujet unique

la beauté
d'
un
certain nombre 
d'attributs anatomiques

elle était belle quant aux bras 
quant au cou quant aux sourcils quant au nez 
quant aux cils ...


de même
pour le strip-tease

un
acte

la dénudation
est prédiqué de la suite de ses attributs

les jambes les bras la poitrine....



*


prédiquer


fournir 

un 
commentaire 

à 

un 
sujet topique



fournir 

un 
prédicat 

à

un 
syntagme 
nominal sujet
































dimanche, décembre 30, 2018


mots contraires  verbes

apparaître/disparaître
boutonner/déboutonner
maquiller/démaquiller
atterrir/décoller brancher/débrancher
monter/démonter
avancer/reculer charger/décharger
obéir/désobéir
commencer/finir chausser/déchausser
placer/déplacer
déballer/emballer coder/décoder
plaire/déplaire
écrire/effacer coiffer/décoiffer

plier/déplier














écrire/gommer coincer/décoincer 

ranger/déranger
endormir/réveiller coller/décoller
régler/dérégler
entrer/sortir colorer/décolorer
saler/dessaler
gagner/perdre congeler/décongeler
tacher/détacher
interdire/autoriser construire/détruire
visser/dévisser
monter/descendre coudre/découdre
ouvrir/fermer couvrir/découvrir
partir/arriver embarquer/débarquer
pousser/tirer emménager/déménager
prendre/laisser enrouler/dérouler
remplir/vider enterrer/déterrer
s’allonger/se lever faire/défaire
s’asseoir/se lever
se souvenir/oublier

se taire/parler 

































lune froide

le vent 
de la rivière 
aiguise les rochers

le 
ciel est
lui-même

une
pierre éclatée

















un 
dôme 
anticyclonique 

une 
faible perturbation 
un minimum baltique

un 
gradient 
de bise resserré 

les 
vents
de nord 
à nord-est
souffleront forts
en altitude jusqu'à mercredi




j'étais 
presque au sommet
d'

une
montagne d'air


































AIR

le fond de l’œil est frais

dans 
le fond de l’œil 
il fait froid









sur 
le fond de l'œil
formé par 
la rétine et ses vaisseaux
se détache 

le disque 
jaune pâle de la papille  

la macula
zone de vision fine
est plus au centre dans l'axe visuel


air frère

des formes virales
microbienne
à l'intérieur de ton œil ou 
à la surface de ta cornée
dérivent lentement de haut en bas 
disparaissent
reviennent soudain au centre
à peine changées
disques ou bulles
brindilles
filaments tordus 
dont l'assemblage dessine 
comme 

un 
animal 
à peine fabuleux

un 
homme qui dort



































liste 
de mots contraires 
CP/CE1

mots contraires  adjectifs



absent/présent mort/vivant
défini/indéfini
allumé/éteint nouveau/ancien
direct/indirect


















autorisé/interdit ouvert/fermé
disponible/indisponible
bon/mauvais plein/vide
efficace/inefficace
chaud/froid premier/dernier
égal/inégal
content/triste présent/absent
espéré/inespéré
court/long proche/lointain
exact/inexact
cuit/cru rapide/lent
habité/inhabité
domestique/sauvage riche/pauvre
juste/injuste
dur/mou sale/propre
occupé/inoccupé
endormi/éveillé sec/mouillé
pair/impair
épais/fin silencieux/bruyant
parfait/imparfait
facile/difficile travailleur/paresseux
patient/impatient
foncé/clair vrai/faux
poli/impoli
fort/faible agréable/désagréable
possible/impossible
gentil/méchant ordonné/désordonné
précis/imprécis
grand/petit acceptable/inacceptable
pur/impur
gros/maigre adapté/inadapté
stable/instable
haut/bas animé/inanimé
utile/inutile
immense/minuscule battable/imbattable
valide/invalide
inférieur/supérieur calculable/incalculable 
vertébré/invertébré
intelligent/bête capable/incapable
visible/invisible
jeune/vieux comparable/incomparable
adroit/maladroit
joli/moche, laid confortable/inconfortable
heureux/malheureux
joyeux/triste connu/inconnu
honnête/malhonnête
large/étroit conscient/inconscient
poli/malpoli
léger/lourd correct/incorrect
lisible/illisible




































on ne peut
qu'additionner les livres

jamais 
les soustraire

ni
les diviser

et






tout livre
qui est imprimé est

un
livre






tous 
les livres
que je lis ont 
de l'importance
pour moi et je peux 
les lire presque tous  chacun 
me fait quelque 
chose

il faut lire 
beaucoup de livres



































en vocabulaire hégélien
on pourrait dire que la liste ne joue

ni 
au niveau de la raison

qui saisit 
la nécessité profonde du réel

ni même 
au simple niveau de l'entendement

qui argumente et discute

















la liste est
pur empilement
de matériaux 

sa richesse
n'est qu'apparente


cela est vrai
de la liste purement additive
de la liste qui n'est que
liste

dès qu'
un
semblant 
d'organisation
se manifeste dans la liste

ordre alphabétique
assonances
bout-rimés etc...

le matériau 
commence à se structurer

une
certaine richesse
apparaît

la liste
doit donc jouer entre
ordre et désordre

un
pur désordre
ennuie très vite

mais 
à l'inverse

un
ordre
trop marqué
risque de passer pour
artificiel
































liste 
de mots 
contraires 

CP/CE1

mots contraires  mots invariables


dessus/dessous devant/derrière
sur/sous dedans/dehors
beaucoup/peu à l’intérieur/à l’extérieur
avec/sans oui/non
prudemment/imprudemment plus/moins
avant/après rapidement/lentement
jamais/toujours patiemment/impatiemment
tout/rien


mots contraires  noms communs









addition/soustraction 
multiplication/division accord/désaccord
apparition/disparition 
singulier/pluriel avantage/désavantage
bruit/silence vie/mort 
équilibre/déséquilibre
chaleur/froid attention/inattention 
espoir/désespoir
début/fin égalité/inégalité 
infection/désinfection
double/moitié patience/impatience 
intérêt/désintérêt
droite/gauche prudence/imprudence 
obéissance/désobéissance
force/faiblesse ordre/désordre
joie/tristesse
journée/nuit bonheur/malheur
masculin/féminin chance/malchance
matin/soir 


































sur 
l'abondance vraie de 
F.P

dans
le désordre

feu rouge 
et cendres grises toujours
rapprochés

un
étendard 
favori de la nature
















feu coupable
cendres victimes

feu hardi
cendres facilement dispersées

feu brillant
cendres mates 

feu animal
cendres minérales

feu gamin
cendres sérieuses

feu démolisseur
cendres maçonnes

feu agile
cendres inertes

feu chaud
cendres froides

feu illisible 
cendres lisibles

feu vainqueur
cendres vaincues

feu périssable
cendres impérissables 

feu simiesque
cendres félines



feu qui grimpe
de branches en branches

cendres
qui descendent et s'amoncellent



feu qui s'élève
cendres qui se tassent



feu présent
cendres absentes

feu proche
cendres lointaines

feu rouge
cendres noires
































samedi, décembre 29, 2018



choses qui sont rares

un
homme
qui oublie 
le regard des autres 
hommes

une
pince
à épiler qui épile

parmi 
ces deux choses qui sont rares
j'ajouterai

un
livre
qui est bien émendé










corriger rectifier

Louis-Napoléon
émendant et corrigeant ...
les actes des gouvernements antérieurs 



































Scrutin de liste
Séquence
Sommaire
Série
Somme
Sommier
Stèles
Suite






















Tabelle
Table des matières
Tableau d'avancement
Tableau d'honneur
Tables astronomiques
Tabula gratulatoria
Testament
Thesaurus 
Titulature 
Top cinquante
Top ten
Tour de rôle
Tournée livraisons
Trombinoscope 
Who's who




liste
des notions corrélées à l'idée de 
liste


































Kafka 

ce qui s’effrite 
s’effrite ne peut être détruit



Laozi 

le fort  
c’est le faible

indestructible comme l’eau


















un peu
comme un Chinois

il
aime la paix et le silence
la nature
respecte l’âge et l’autorité
la patrie

il
est consciencieux
et zélé taoïste et confucéen à la fois

si
l’on veut
comme au fond
le sont

un
peu tous
les Chinois




































Chinois
...
se promener 
dans de telles forêts ...

d’
ailleurs
maintenant

la 
beauté 
est augmentée 


par 

le calme 

et 

le vide 

et 
par 

la disposition 
à absorber l’ensemble du 
vivant

et 

du non-vivant

et 

à peine altérée 

par 

le temps brumeux 

et 

venteux


Je 
pense si j’
étais 

un 
Chinois
et 
rentrais tout de suite à 
la maison 

au fond
oui
je suis Chinois et 
je rentre chez 
moi

je 
devrais 
bientôt forcer mon 
retour


































il n’y a pas 
de paysages littéraires 
sans les lointaines attaches à 

un 
passé







le présent 
ne suffit jamais pour 
faire 

un
paysage littéraire


il y a 
toujours 
de l’inconscient 
dans un paysage littéraire































rien 

d’intrus ne dérangera mes

songes

tels célestes regards

n’inquiéteront point mon repos

au travers de la muraille

si

avant

de me coucher



je prends 
soin de disposer 
ce grand miroir devant la nuit

*





la fenêtre c’est la réalité

elle
entre par la
fenêtre

le sommeil 
des jours entiers dans mes 
pensées

il 
est neuf
heures




*




le secret

conseil du Royaume était 

l'absence complète de 

mouvement

et 

la connaissance 

que l'homme accroche son champ 

et le laboure sur des pentes 

dix fois plus 

fortes 

que 
celles qu'il supporterait 
d'

un 
pont 
de navire
quand celui-ci va 
sur la 
mer




































la forêt des cryptomères 
est
au vrai
ce temple


l’arche d’or dans la forêt






le cryptomère 

ressort à la famille des pins, et les Japonais le nomment sengui. C'est un arbre très haut dont le fût, pur de toute inflexion et de tout nœud, garde une inviolable rectitude. On ne lui voit point de rameaux, mais çà et là ses feuillages, qui, selon le mode des pins, s'indiquent non par la masse et le relief, mais par la tache et le contour, flottent comme des lambeaux de noire vapeur autour du pilier mystique, et à une même hauteur, la forêt de ces troncs rectilignes se perd dans la voûte confuse et les ténèbres d'une inextricable frondaison. Claudel, Connaissance de l'Est,1907

*



nuance de vert 
évoquant la couleur du feuillage du 
cryptoméria

une 
Normandie qui serait 

un 
immense parc anglais

à la fragrance 
de ses hautes futaies 
à la Lawrence au velours cryptomeria 
dans leur bordure porcelainée d'hortensias roses 
de ses pelouses naturelles



une 
Normandie 
qui serait absolument 
insoupçonnée des Parisiens 
en vacances 































une 
touche 
de phosphore 
indique l’aube

élément chimique 
phosphore blanc

 très toxique et inflammable
qui brûle doucement en permanence 
dégageant 


une 
lueur pâle














se donner au ciel
s'extraire de la masse 
et pour 

un 
temps 
se mettre en orbite autour 
de la Terre 


les moments 
de bonheur peuvent être 

simples et courts



































le monde 

où nous vivons n'a
d’existence autant que

rayon de lune
qui se reflète dans l'eau
puisée au creux de la main

inconnu 

le dit de Hogen


*



un vent un point une chose un 
but une croissance

















faire passer 

faire écrire sous sa dictée 


dans le genre humain

un 
vent subtil 

un 
point d’ancrage

dans le réel 

une 
chose étonnante



qui 
écrit a affaire 
au tout

qui 
n’écrit pas est 
écrit

qui 
écrit rencontre 
la mort

il y a 

un but 
mais pas de chemin, 
ce que nous nommons chemin est 
hésitation 

l’évolution humaine 

une 
croissance 
de la puissance de mort
































vendredi, décembre 28, 2018



il n’est pas 
nécessaire que tu sortes 
de ta maison
Reste à ta table et écoute
N’écoute même pas  
attends seulement
N’attends même pas
sois absolument silencieux et seul
Le monde viendra s’offrir à toi 
pour que tu le démasques
il ne peut faire autrement
extasié
il se tordra devant toi

K














il n'est pas

nécessaire que je sorte

de ma maison

je reste à ma table et j'écoute

je n'écoute même pas  

j'attends seulement

je n'attends même pas

je suis absolument silencieux et seul

le monde vient s’offrir à moi

pour que je le démasque

il ne peut faire autrement

extasié

il se tord devant moi

































chevalier de l'infini

chevalier de la foi

*

importance

*

la même voix le faisait partir et revenir

*

arrière-pensée d'Abraham

*

une année d'essai

*

limite maximale de cinq cents hommes















































une 
incision 
ouverte  dans 
l'épaisseur de la durée

une 
entaille 
faite dans 
le bois du temps

l'étoile vesper





une 
autre fois
une rose immergée

un 
ongle vert
une branche

une 
goutte
encore une goutte 
et toujours 
une 
goutte


l'embryon est aqueux
l'herbe jute
l'écorce fend
l'argile sirupeuse trahit le pied

une 
sourde lueur 
s'attache à chaque pli des eaux 

un 
moment 

l'iris se dégaine
la pluie est tiède
la rivière fume

souvenirs

le texte 
de C. s'enroule 
autour des émotions à la manière 
du chèvrefeuille

*



il fait chaud

les orties
brûlent ses chevilles

elle
s'écorche
les mains sur les épines
et les tiges

cependant,
elle ne peut s'empêcher
de sourire.

la morsure de la terre
est le plus doux témoignage
de sa liberté.

























les
relations aux
objets

se
pratiquent
dans l'imitation

puis 

l'appropriation

et enfin 

l'exploration personnelle














une 
rayure 

ou 

une page cornée 





sont insignifiantes face à l'immense 
opportunité de la 
rêverie

*


terre
poncée et usée

par

la familiarité
de tant de paumes

*



7

fenêtre
chaleur blanche sœur
passante

suave persévérance

































jeudi, décembre 27, 2018




5

hiver

7

limite immense

maison
forêt
tonnerre ruisseau moulin



5

vivre


8

la maison dans la forêt s'est allumée


12

la lune le lac
la vague

vers 

un lit
de profondes cendres



*



un 
retour à la forêt  

un
choix de vivre l'humide

la boue
les feuilles mortes
le bruit du vent et des branches qui craquent
les mésanges et les mulots




























la masse bruissante 

une 
langue inconnue 

une 
protection délicieuse

une 
pellicule sonore 






la langue maternelle

la bêtise
la vulgarité
la vanité
la mondanité
la nationalité
la normalité
La langue inconnue
la respiration
l’aération émotive

un mot 

la pure signifiance

un 
léger vertige

la langue ? 

sous-entendu 
comment assuriez-vous 
ce besoin vital de la communication ? 


une 
richesse
une mobilité
une subtilité fascinante

en dépit 
de l’opacité de la langue
parfois même grâce à cette opacité


un pur 
projet érotique
quoique subtilement discret

les yeux
le sourire la mèche
le geste
le vêtement


une 
sorte de babil
un 
rendez-vous 

par 
gestes dessins noms propres

une
heure
un message 
qui se fût aboli 

en 

un
instant 




































Céladon 

Goryeo  Corée



Son carnet c'est sa malle

Mathias Enard

Parle-leur de batailles  de rois et d'éléphants.

*





Azur
céladon
lin
cirrus
cyprès
sel
somnolence
oreille
élan

Karl Dubost

Ce que l'on embrasse du regard
ce que l'on lit du monde
quelques mots et déjà nous voyageons
Le quotidien est beau


le céladon 
désigne à la fois 

un 
coloris 

et 

un type 
de céramique 
propre à la Chine 


en chinois
qingci 青瓷, littéralement  porcelaine verte 
et à l'Extrême-Orient




les céramiques céladon de Corée  de la période Koryŏ  918-1392 utilisent cette glaçure verte ou bleu-gris translucide  On trouve toutefois des céladons primitifs en Chine  où le procédé a été inventé dans la région de Yue  dans le bassin du Yangzi Jiang  Le céladon est particulièrement apprécié en Asie car il permet d'obtenir la couleur du jade  la pierre sacrée




































NOVA

Étoile qui présente brusquement 

un 
éclat très vif











la lumière du rocher abrite

un
arbre majeur

j'avance 
vers sa visibilité




































une pâte idéale



une 
parfaite synthèse 
de résistance et de souplesse










un 
merveilleux 
équilibre des forces 
qui acceptent et des forces qui refusent






une 
immédiate 
alacrité à la main travailleuse
état de vigueur 
et de vitalité corporelle 

souvent mêlé de bonne humeur 
et d'entrain 



une 
imagination 
matérielle normale 
tient tout de suite cette 
pâte optima dans la main rêveuse



tout 
rêveur de la pâte 
connaît cette pâte parfaite 
aussi évidente à la main que 
le solide parfait l’est aux yeux 
du géomètre





































la terre

champ 
d’imagination sensibilisée

une 
sorte 
de principe 









d’indétermination
de l’affectivité dans le sens 
même où la microphysique  propose 

un 
principe d’incertitude 

qui limite 
la détermination 
simultanée des descriptions 
statiques et des descriptions dynamiques

les rêveries de la volonté

































orgueil 

je me sens

un 
merveilleux fragment

métamorphoses

le bois
le mont 
le sol
le vent
l'air et le ciel

plus fraternels

j'aime
la splendeur des choses











Depuis que je me sens
N'être qu'un merveilleux fragment
Du monde en proie aux géantes métamorphoses,
Le bois, le mont, le sol, le vent, l'air et le ciel
Me deviennent plus fraternels
Et je m'aime moi-même en la splendeur des choses.
Émile Verhaeren, L'orgueil.
Émile Verhaeren





























pays

domaine imaginaire
horizons 
éblouis

des parfums 
la lumière
la pierre
L'herbe 
les pavés


Je viens de revoir le pays,
Le beau domaine imaginaire
Où des horizons éblouis
Me venaient des parfums exquis.
Ces parfums et cette lumière
Je ne les ai pas retrouvés.
Au château s'émiette la pierre.
L'herbe pousse entre les pavés.

ballade de la ruine

































Haute Tolérance

première 
impression 
c’est 

un 
baume compact 

mais

dès qu’on travaille 
la texture du bout des doigts
elle fond et devient bien crémeuse

verdict 

la peau 
est tout de suite confortable 

on 
a la sensation 
qu’elle est protégée 
par 








un 
film
bien douillet

la raison 

des lipides intelligents 
qui reconstruisent la barrière 
épidermique

en prime

une
odeur 
de linge propre 
légère et rassurante

Nutritic Intense Riche

La Roche-Posay

50 ml

21 €



*


une fleur 
de camélia rouge sur 
la poitrine 

une
branche 
de chêne sur le bras 

le matin est  léger

il fait

un 
peu frais


il n'est plus question de résister
juste de laisser
partir.
































un 
humanisme



l'homme 
est non seulement 

tel 
qu'il se conçoit

mais

tel 
qu'il se veut 
















et 
comme 

il 
se conçoit
après l'existence
comme

il 
se veut
après cet élan vers
l'existence

l'homme n'est 
rien d'autre que ce 
qu'

il se fait

*









humanisme

philosophie 
qui place l'homme 
et les valeurs humaines 
au-dessus de toutes les autres valeurs

mouvement 
intellectuel qui s'épanouit 
surtout dans l'Europe du XVIe s. 
et qui tire ses méthodes et sa philosophie 
de l'étude des textes
antiques


tel qu'elle se conçoit tel qu'elle se veut 





























de bras de mains de doigts

les bras
sont tendus vers l'avant
les mains


une
impression

de
bouger

de
manœuvrer


un
petit 
trou dans le sol













le corps

de
ruptures

de
forme d'état

le mental

de
dire beaucoup




une
phrase 
ininterrompue




de 
dire 
tout ce que 
je vois



ici je place


un

et 
un 
peu hésitant































ma mère jadis était

une
baleine

mon père

un
arbre







je suis né
de cet accouplement
en des lieux que j'ignore

je me souviens
avoir longtemps habité
dans le ventre des poissons
puis dans

un œil 
où 
je construisis

une
vaste maison


aujourd'hui je loge 
dans

une
chambre
faite de buis et d'orties



*



donnez-moi 

Iseut 
afin qu'elle 
puisse revivre à mes côtés 
dans l'étoile que je porte sur mon
front  

elle 
se doit de revoir 
la demeure toute de verre 
dans laquelle se trouvent nos souvenirs 
que j'ai édifiée dans les airs 
à côté du 
soleil


































Subjectile

ce mot intraduisible
est lui-même 

un 
subjectile









surface externe 
sur laquelle le peintre applique 

une 
couche 
d'enduit de peinture 
de vernis

pour la première couche 
le subjectile s'identifie au matériau 
qui est appelé à recevoir le système de peintures 



SOYANCE HYDRO

par 

BLANCOLOR


peinture laque polyuréthane
Intérieur 
sur 

surfaces 
verticales et plafonds
dans toutes les pièces d’habitation 

subjectiles 
plâtre et dérivés  anciennes peintures
menuiseries bois
contreplaqué 

sur fer
prévoir au préalable 

une 
couche 
de primaire antirouille




Artaud 

doit expulser
forcener
mettre hors sens le subjectile
support parergonal de l'oeuvre 
pour que l'oeuvre 
ait lieu



avant 
le sujet avant l'objet

avant 
l'être lui-même

il y a 

une
projection

une jetée


*




Antonin Artaud 

utilise trois fois 
le mot subjectile à propos de ses dessins. 

Qu'est-ce qu'un subjectile? 

Ce sur quoi on écrit ou dessine textile papier voile ou toile 

avec cette précision qu'Artaud n'écrit ni ne dessine pas sur le subjectile
mais à même le subjectile

Ses dessins écrits sont des explosions verbales qui grattent
entament et perforent le papier. 

Ils passent la frontière entre dessus et dessous
devant et derrière
ici et là-bas
en-deça et au-delà, etc... 

Ayant violenté le support
le subjectile se jette et s'interpose
il fait pont
il arrête la tempête 

La portée de sa voix 
comme celle de Van Gogh 
tient à cette jetée
cette traversée entre l'objet et le sujet

Pour qu'il puisse s'entremettre
il faut ce corps étranger  le subjectile
qui ne se stabilise jamais en motif ou en thème

Pour qu'il y ait oeuvre
il faut un jet de sang 
une perforation
il faut que le subjectile soit malmené
attaqué
et qu'il résiste

Il faut qu'il se soumette 
et ne se soumette pas 
double bind

il faut qu'une tension 
le maintienne entre les deux
à la fois peau
membrane et lieu de passage





































le 
couvre-feu

de
l'année


le tressaillement

d'
un
arbre



la fleur d'eau

de
l'herbe



un
visage




de
la forêt
l'insistance

de
votre illusion

la forêt

un
printemps sans verglas



un
massacre



de
sa cendre

de
sa fureur blanche

de
l'amande

de
l'innocence































mercredi, décembre 26, 2018


il se peut 
que la vie demande 
à être déchiffrée comme 

un 
cryptogramme

le
jour baisse

la mer  le ciel
occupent l'espace

au loin 
















la
mer
est déjà oxydée 

par 

la
lumière obscure

de même que le ciel

l'amour


ce qu'

un 
écrivain 
a choisi de dire 
est peut-être moins 
dévoilant que ce qu'il a choisi 
de taire



trente ans nous séparent de la parution de ce petit livre de M. écrit à partir de peintures de M. à

une 
époque 

où 

les images du peintre n'avaient pas encore servi à tout et à rien



les lecteurs qui ont dû lire cela en 1972 ne savaient pas tous à quelles images faisaient référence les mots du poète alors qu’aujourd’hui à les lire  on met presque automatiquement

un
tableau 

voire 

un 
titre dessus




M. nous dit qu'il a commencé à écrire ces impressions en 1964 à

un 
moment 

où il n’avait pas encore rencontré le peintre et appris comment il avait conçu certains de ses tableaux

le connu gênant l'inconnu 

comme il dit
mit

un 
terme 
aux rêveries
écrites à partir de ces peintures


c’est donc 

un 
regard 
neuf que nous prête ici 
M.

c’est pour avoir 
tellement parlé et écrit 
qu'il y a de par le monde 
tant de restes qui avec leur sérieux 
déplacé
ont 

une 
résistance de pierre 
à tout ce qu’on aurait besoin de faire 
de véritablement nouveau 

écrit-il justement



M.
parle de 

fenêtres 
puritaines fermées

des fenêtres 
à se jeter par la fenêtre 


A propos de 
L'Empire des lumières 

il écrit 

il est rare 
que le jour et la nuit 
soient surpris ensemble 


 il note

oiseau 
en plein ciel
traversé de ciels 

ou

il suffit 
que l'on applique à 

une
pomme

posée sur 

une 
table

un 
masque 

ou plutôt 

un 
loup
pour qu'il regarde 


d’
un 
tableau 
qui semble contenir 
fenêtres nuages ciels
il déclare

formule 
à la hauteur de l’enjeu 
de la peinture 

d'ailleurs 
tout ne peut-il pas être retenu
dans 

un 
cadre ? 

































Évadné

l'été et notre vie
étions
d'

un
seul tenant 

la campagne
la couleur
le château la violence

un
corbeau

la faucille 
partout devait se reposer

la terre
nous aimait
un peu

je me souviens

ici



*





elle 
se jette dans le bûcher 
après son 
mari.

la légende est 
un reflet d'une pratique ancienne, 
celle de la sati 
indienne. 

elle est attestée 
en Thrace et dans le monde 
scandinave mais est rare en Grèce






































je
ne verrai 
pas l'empuse 
te succéder dans ta serre

*













spectre dont 
Hécate inspirait la vision

un soir
voyageant 
dans le Caucase 
par 

un beau clair de lune
nous vîmes venir devant nous 

une 
empuse 
au pied de fer 


utopie 
ou conception hasardeuse

la science logique
est l'exorcisme le plus propre 
à dissiper et à anéantir cette  empusa 

cette vieille 
chimère métaphysique 


*


dans la mythologie grecque
Hécate  / Hekátê 
est

une 
déesse 
de la Lune

fille du Titan Persès 
ou bien de son homonyme 
Persès fils d'Hélios selon les traditions

et 

de la Titanide Astéria 
la nuit étoilée 

elle est 
originaire de Thrace


*


je ne verrai pas
l'approche des baladins
inquiéter je jour renaissant

je ne verrai pas
la race de notre liberté
servilement se
suffire 





























Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v ULDLLA Ulysse UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog