samedi, février 29, 2020



d'

un pays 

l'autre 
faut avoir vu 

je 
vous jure
tout de même de quoi 
vivre humblement






à
mon cas

la
petite somme
du ciel

et
des rails
déluges sur déluges

et
nous avec
dans
les cathédrales

à
travers mille avatars
volcans éteins

de
tous les horizons


*


ouvrir
les serrures

bien
y réfléchir

enfin
dégager 
une signification

dès
les lignes initiales

ne pas
chercher à en savoir
davantage

surestimer
mon niveau d'information

jamais
vu si j'ose dire
me dépouiller ensuite

de 
mes effets dans 
une quête



vaine 
mystère 

de 
cette
mise en scène





























société 
des archives

surlendemains des 
archives


modernité des archives

ordinateurs 
calculs binaires moteurs de recherche
et instantanéité 

autre modernité

celle 
de la pénurie et des restrictions
budgétaires 

l’
appauvrissement 
est 

une 
seconde 

jeunesse









refuge de la Société des Archives de L
au-delà du cercle
polaire
dans

un état 
de conservation optimal
au froid
au sec




vieillesse 
de 

L

les 
avantages de 
l'
amnésie

L
aura envie de faire sa
connaissance

vieillesse
de L
portrait chinois




































représentation 

verticale

de 

l'échelle diatonique















représentation 

cyclique

de 

l'échelle diatonique


*

l’étymologie latine 

repræsentare 

signifie 

rendre présent

elle ne suffit pas à expliciter le terme  

car représenter produit 

une présence particulière  

qui tient lieu d'autre chose  qui se substitue à 

un original

en son sens premier représenter 

c’est présenter en remplacement d’autre chose

sur le plan cognitif  la représentation 

permet de redoubler sous 

une forme symbolique 

divers types de données  en particulier en utilisant 

les divers langages dont l'homme dispose

ceci demande 

une capacité cognitive 

particulière et spécifique dite représentationnelle  

qui joue 

un rôle décisif 

pour la pensée humaine 

et pour la cognition en général

elle permet de dédoubler  de différer de réverbérer 

et de lier des données entre elles

c’est ce qui donne ce que Jean Piaget nomme la  

fonction symbolique  

qui est d’

une singulière importance  

car l’homme vit dans 

un univers représentatif

la capacité représentationelle de l'homme 

produit des faits symboliques  non concrets  

mais qui existent dans la réalité empirique 

et qui ont 

une effectivité

cette capacité fonctionnelle 

joue sur divers plans 

de la cognition

elle est particulièrement déterminante 

pour le langage



les langages verbal imagé musical gestuel ne pourraient être mis en œuvre sans cette fonction  car ils ont pour fondement de relier des formes signifiantes plus ou moins complexes à des signifiés divers perceptions notions concepts plus ou moins sophistiqués

la capacité de représentation est générée par le niveau cognitif  que nous nommons chez l'homme  au vu de l'importance majeure de la représentation niveau cognitivo-représentationnel 


































umami 

[

u=m=a=m=i

]

se traduisant 
généralement par savoureux
est l’une des cinq saveurs de base avec 
le sucré l’acide l’amer 
et le salé





les 
tomates mûres 
contiennent de nombreuses substances 
provoquant la saveur 
umami

l’
umami 


un après-goût 
durable et 
doux

il 
provoque 
la salivation et 

une 
sensation

de fourrure 
sur la langue

en stimulant 
la gorge le palais et le dos 
de la langue 


l’umami 

n’est pas 
savoureux en soi 
mais il améliore la saveur
d’

une large variété 
d’aliments

surtout 
en présence 
d’

un arôme assorti


mais comme les autres saveurs de base
à l’exception du saccharose 

l’umami n’est agréable 
que dans 

une gamme 
de concentration relativement 
faible




































Voilà

un motif
suffisant pour tomber 
sous le charme

on a beau en parler 
nul ne peut 
le sonder



mieux 
vaut rester au 
centre



l'image revient sans cesse

le ciel dure
la terre persiste

qu'est-ce donc 
qui les fait persister et durer



l'investigation ne peut reconstruire 
au présent le passé

choisis 
le profond pour ton 
cœur 




mettre joyeusement à jour 
le désir forcené de composer des ensembles 
de les réunir

choisis
en parole la vérité

choisis
un bon terrain pour ta 
demeure




la fiction
devient chaque jour plus 
hermétique



accueille
grâce et disgrâce comme
une surprise

la grâce
est supérieure

la disgrâce
est inférieure


les obtenir 
est
une surprise


la voie et sa vertu 
dans l'énigme de la circulation 
du sens





























JE

avait fait
son apparition depuis longtemps
dans la littérature
grecque
avec

Hésiode
Xénophane
Parménide
Empédocle
les Sophistes
Xénophon lui-même






Platon 
pour sa part
dans ses Dialogues
s'efface totalement derrière Socrate
et évite systématiquement
l'emploi du

JE






































Année bissextile 

année qui 
tous les quatre ans
comprend 

un jour 
supplémentaire 











la flatterie s'en mêlant on persuada à Auguste que  n'étant lui-même en rien inférieur à César  son mois devait avoir autant de jours que le sien

on enleva donc à février qui n'en retint que 28 et 29 les années bissextiles  un jour qu'on donna pour trente et unième à août Chauve-Bertrand La Question du calendrier1920 p 66



29

le dixième 
nombre premier
jumeau avec 31 et primoriel

un nombre premier 
de Sophie Germain

un nombre premier 
de Pillai

un nombre premier 
long en base dix 

un nombre premier 
super-singulier

le huitième
nombre premier non brésilien

un nombre 
d'Eisenstein premier

un 
nombre 
de Markov

un 
nombre 
de Lucas

un 
nombre de Pell
un nombre Tetranacci

la somme 
des trois carrés

4  

16


*



29

le nombre 
approximatif de jours du mois 
lunaire

le numéro 
atomique du cuivre

le nombre 
d'os dans un crâne humain 
normal

le nombre 
de jours que comporte 
février dans une année bissextile

le nombre 
de lettres dans les alphabets finnois 
et norvégien

le numéro 
de la galaxie NGC 21 et de l'amas 
M29

le numéro 
du département français du 
Finistère

le numéro 
de l'Interstate 
29

l'avion 
Mikoyan-Gourevitch 
MiG-29


*



29

Anagogie

méthode 
d'interprétation de l'Écriture sainte 
visant à dégager du sens littéral le sens spirituel 
et mystique.

représente
le principe de la vie christico-terrestre
selon Abellio

nombre premier représentant
la matière 20 s'opposant à l'effort
d'unification des individus 9 selon R. Allendy

représente
la solidarité en conflit avec les divisions
du monde
































vendredi, février 28, 2020








brassée à l'ancienne

la Goudale Ambrée

bière 
de garde 
haute fermentation







bière blonde à l'ancienne

la Goudale

bière 
de garde 
de haute fermentation



La Goudale 

est 

une bière de garde

brassée à Arques dans le Pas-de-Calais
par la Brasserie de Gayant 
depuis 

1994

d'après son étiquette la Goudale tire son nom d'un élément historique Au XIVe siècle les bonnes bières étaient appelées Goudale  Goudalle ou Good Ale  Elles se vendaient deux deniers le pot  chez un marchand nommé le Goudalier


le terme
pourrait aussi provenir  
comme pour le mot gascon goudale 
d'

une métathèse 

de goulade 

goulée



*



soyez têtu

et
ne croyez pas
à ce que les éditeurs
vous racontent

le poète a toujours raison



n'écoutez que vous

un éditeur
n'a pas à juger votre 
poésie




le poète est seul 

mais

toujours marié à 

quelqu'

un



































il fallait bien 

qu'il eût
quelque chose 
pour se distraire

et si

je ne l'avais laissé
entretenir des oiseaux
il eût entretenu des maîtresses


*





soyez tranquille

disait Corot

je travaille pour les oiseaux



































l'eau joue 

un rôle

important 
dans les images de
comme chez
C










dans 
la poésie de 
C

l'eau est 
conductrice

réunissant 
les éléments de ce monde 
et de l'autre 

tandis que
chez 
B

au contraire 

l'eau est 
la grande purificatrice 

qui produit la cristallisation de l'opaque 
symbole de la transparence limpide et lumineuse 
dont B dérive si souvent ses
métaphores sur 
l'éternité






et 
à mesure que l'homme réussit à déchiffrer 
les secrets de la nature 
il peut en élargir 
le cadre


































on 
appelle jour

le temps 
que passe le soleil
au-dessus de la 
terre

dans 
ce sens là le jour est différent 
de la nuit






mais
un jour
c'est aussi







la 
trajectoire complète du soleil
d'orient à orient

et 
quand nous disons

tant 
de jours ont passé

nous 
voulons dire

nuits comprises

un jour
revient donc

à 
la course du soleil
et 

à sa trajectoire complète
d'orient à 
orient




de 
l'or riant à l'or 
riant

*




un 
homme

a souhaité 
que le soleil s'arrête 
pour lui permettre de gagner

un 
combat


le soleil
s'est bien arrêté
mais le temps a continuer

le 
combat a eu lieu
et s'est achevé dans le temps 
nécessaire

































SUR LES HAUTEURS

les Matinaux disaient

il y avait

un précipice
dans notre maison

c'est pourquoi
nous sommes partis
et nous sommes établis 

ici


*











ci-gît
un homme
qui a toujours
vécu dans la soif

qui a cherché
la justice jour et nuit
et jamais ne fût désaltéré

à présent
sa soif est apaisée
dans la douce éternité de
Dieu


































Mélissos 

dit


ainsi 
du non-étant rien ne peut naître
un jour










que 
l'étant soit détruit  cela ne veut
rien dire

et 
heurte la pensée car il sera
toujours

là 
quel que soit l'endroit où l'on veuille
le mettre



il y a 
seulement
un effet de mélange

et 
de séparation de ce qui fût
mêlé

naissance 
n'est qu' un mot qui a cours chez
les hommes




quelle chose 
pourrait bien accroître
le tout

et 
d'où donc viendrait-elle

?




il 
convient d'opérer
entre le plein et le non-plein
la distinction suivante

si

quelque chose 
est un lieu pour quelque chose
et reçoit en elle quelque 
chose

elle est non pleine

mais si

quelque chose
n'est pas un lieu et
ne reçoit rien en elle

elle est pleine


































aujourd’hui dit que ça arrive

j'
arrive 
en épervier

c'est-à-dire

j'arrive 
à la lumière après être sorti 
de la région 
souterraine

















l’égarement divertit

je 
cherche ma voie

âme 
immobile

je sors 
à l'heure de vivre 
des entrailles du singe

autrement dit
du mobile




alors  ça vient ?

la 
chevelure d'O est 
tressée 

je suis 
les chiens 

j'ai 
fait le
chemin et adoré 
O




un 
arc-en-ciel 
ne laisse pas de traces

DIT

sur 
une boucle d'oreille 
faite avec 
la fleur 

à 
placer 

à
l'oreille droite





on reprend tout à zéro

les tentatives de fuite échouent

écouter les voix


































Burt Glinn

Woman looking at Ad Reinhardt

Museum of Modern Art

new york 

1964

*


elle

ne voit vraiment

que lorsqu’elle trouve les mots

pour dire ce qu’

elle voit


*



je
ne fais que suivre
les lignes

je
prononce

une parole
qui peut paraître absurde

prêter 
l'oreille
aux bulles 

créées 
de consonances


tout
participe à la totalité de ce
tintamarre

et
du tournis de saveurs et d'images
kaléidoscopiques


tout
se mélange et rejaillit

se tisse
et se métisse

dans

un même flux


dans
le silence de la nuit
traversée

je 
traverse 
la nuit en accrochant
un peu d'étoffe

je
me balade sans cesser de relancer
mes curiosités

ce 
n'est pas 
une question 
de vitesse ou de lenteur

ce
grand terrain de jeu
me procure

une 
étrange 
impression

une forme 
de contentement





une parole
un flux
une impression
une forme
une question






















naissance de L

L face et profil dès sa naissance

un quant-à-soi 
de pharaon tout à ses mystères
mais tendre



L prend la parole  de la dernière dent

ou plus exactement les deux
dernières


feu

comment
la flamme du fragment met fin à tout

le roman
les archives
les bâtiments et
le présent texte






























jeudi, février 27, 2020





Ingrid Milhaud

photographie

l'été avant l'Orage

*







Si on a souvent parlé de « littérature pure » à propos de Proust, on aurait tout aussi bien pu parler de la Recherche comme d’une entreprise de « connaissance pure ». 

Le terme « pur » renvoie ici à ce que Thibaudet voulait dire quand il a écrit qu’ « il y a chez Proust une fusion d’éléments pareillement rebelles à tout pli professionnel : vie mondaine pure, psychologie pure, littérature pure ». 

La connaissance pure est une connaissance qui, comme c’est le cas justement de celle de l’écrivain, ne comporte rien de spécialisé et de professionnel, ne raisonne pas en fonction des conséquences et des applications pratiques, et ne se préoccupe que de la vérité. 

Se détourner de la recherche de celle-ci revient, pour Proust, à se détourner de la littérature elle-même ; et c’est ce que font ceux qui s’efforcent de la mettre au service d’objectifs qui, en réalité, ne constituent que des prétextes pour s’éloigner d’elle et échapper à ses exigences, comme la description exacte des faits ou de la réalité, le triomphe du droit, l’intérêt de la nation, etc. 

L’artiste ne peut servir sa nation qu’en tant qu’artiste, par la contribution qu’il apporte à la connaissance, au sens indiqué, « c’est-à-dire qu’à condition, au moment où il étudie ces lois, institue ces expériences et fait ces découvertes, aussi délicates que celles de la science, de ne pas penser à autre chose – fût-ce à la patrie – qu’à la vérité qui est devant lui .


Jacques Bouveresse
La connaissance de l’écrivain 
Sur la littérature la vérité et la vie
éd Agone
2008
































un cri 

roule comme

une perle


une sphère 
roulante est aperçue









en se 
métamorphosant 
elle métamorphoserait 

un jour
toute la terre
en 

une pente ondoyante





un 
bruissement 
léger

espoir 
de se laisser distraire 
sans fin




un 
insecte 
bourdonne

je 
me 
rappelle 
vaguement
avoir 
fait 

une promesse




une attente

lieu étroit
nommé par diminution

dépourvu d'espace
je suis facilement tenté
de la réduire 
à

un problème






un seul éblouissement

particules

éviter
les éléments
qui s'accumulent vite

dispersion



une 
vibration 
d'encre

le point critique
où la gravité ne déforme pas
les objets adjacents 






une intensité de vie 
devenue intensité 
de langage 

et 

une intensité de langage 
devenue intensité 
de vie


ces mots
peuvent s'éparpiller
en cercles concentriques

je ne peux
qu'emprunter
le chemin de routine
et picorer les termes d'hier
durcis


























lojban

langue logique

le mumoi plini cu mutce le ka cizra .i py cmalu traji fo le romei .i le canlu cu satci banzu le nu canlu le garna tergusni kujoi le tergusni cikygau .i le cmalu noltrube'a na snada le nu jimpe le du'u makau prali bu'u lo pagbu be le kensa re'o lo plini noi claxu lo'e zdani .e lo'e se xabju ku'o fi lo'e garna tergusni .e lo'e tergusni cikygau

La cinquième planète était très curieuse. C’était la plus petite de toutes. Il y avait là juste assez de place pour loger un réverbère et un allumeur de réverbères. Le petit prince ne parvenait pas à s’expliquer à quoi pouvait servir, quelque part dans le ciel, sur une planète sans maison, ni population, un réverbère et un allumeur de réverbères.

le petit prince



lojban

son étymologie de  langue logique  ne rend pas justice au but de ce langage : 

il n’est pas réservé à la logique formelle ni destiné à être utilisé uniquement en informatique et convient tout aussi bien à une utilisation humaine  servant pour les communications courantes 

selon le degré d’abstraction ou les choix de construction voulus par le locuteur  le lojban peut se rapprocher du langage naturel, d’un langage de programmation ou de toute autre langue connue. 

il peut par ailleurs être poétique ambigu précis ou neutre



































Helen Frankenthaler 

Free-Wheeling 

1971

Edition of 21































Barnard Galaxy 

NGC 6822


avec écriture 
manuscrite de Hubble

10 juillet 1923





































poésie


il faut suivre la chose avec

le mot

jusqu'au point où

elle devient


un mince tourbillon 

de neige













le mot neige

pourrait aussi bien être de la vraie neige


aujourd'hui

il l'est



la neige 

avec épaisseur de nouveau 

se fait sentir

je respire



































je vois 

le temps comme

une sorte de tension

mais

est-ce que je vois 
ou est-ce que je me vois 
voir 

?





lumière

vérité

tu me le montreras


me donnes-tu 
l'ordre d'approuver l'idée 
selon laquelle le temps est le mouvement
d'

un corps 

?

NON

et 
je comprends bien 
qu'aucun corps ne peut se mouvoir 
hors du temps

c'est toi qui le dit

mais

je 
ne comprends pas 
que le mouvement même 
d'

un 
corps 
soit le temps

et ça tu ne le dis pas




si

je 
le vois longtemps

je
peux seulement dire
que le temps est
long

mais
sans préciser de combien




un corps peut changer

il
peut bouger

il
peut s'arrêter

c'est le temps qui nous permet
de mesurer
non seulement son 
mouvement
mais aussi son
arrêt


son repos 
a été aussi long que son mouvement
disons-nous







le temps

n'est 
pas le mouvement
d'

un corps



une sorte de tension

un corps
un corps

un corps peut changer



je 
t'avoue Seigneur
que j'ignore toujours ce qu'est 
le temps

























une structure

n'importe quelle porte peut nous mener
dans l'envers de
l'espace


une résonance

elle 
cherche le langage à l'état 
natif


une mélodie

le jardin 
de reconnaissance 


une forme achevée
un tournoiement sans fin

un temps 
qui attend un autre temps





les rosaces
sont comme des vues ouvertes
sur le kaléidoscope
verbal



une ligne mélodique

à 
travers les 
rosaces



les contours se suggèrent eux-mêmes

la langue 
miroite et devient par instants
l'objet
d'

une vue

l'esprit sent et prend conscience

des roses du temps
des danses du temps sur lui-même

les parallèles sont à chercher

les choses 
sont invisiblement liées organisées 
en variations 
en fugues

un surcroît 

d'intuition
là où agit le verbe

une parfaite plénitude

une pierre de fondement

une complète jouissance





une patiente soif

le verbe 
est la clé du drame

c'est en lui que la pensée est nouée 
et se résout


un objet tangible 
dans le creux du coude


































avec audace jusqu’à la chimère

quand le fond renonce

à février


audace sans aucune hardiesse

quand le fond décroche et le disque de l'hiver

brûle profond dans son lit




masque sur masque

quand les nerfs chantent  flambent

et enflamment

leur circuit





l’illusion du miroir

quand le fond de février dépasse

et les nuages au-dessus se transforment



pas 
un mot 
pas même chuchoté

quand
l'intérieur des corps tournoie et
se transforme



je ne suis 
ni profond ni silencieux

le fond tombe
et perce avec dépit

le désordre 
soutient le crible à la manœuvre des trop-pleins 
et s’appauvrit dans

un mouvement


les oiseaux
ne sont plus posés tranquillement 

trop d’images
la comédie me consume

le fond 
de l'histoire se révèle 
elle-même



le
récit est froid

et

la 
nuque raide


































l'omission des noms propres

est justifiée par la méthode historique

de ce sage chinois qui 

écrivit


il n'y eut ensuite

pendant neuf règnes

aucune production littéraire



pour ceux qui louchent

le strabisme

peut-être

un sujet de réflexion

ceux qui voient clair se détournent
































mercredi, février 26, 2020




PG

sol gelé
que veut dire
être dur
ou écrire un poème
je veux dire tout
le vortex du foyer
ceinturant en son sein
une plainte de l'océan profond
éclair foudre
ouragans de naissance
météo d'une vie
pâle aveuglante


Chansons du seuil

































le premier lecteur

c'est toi qui viens d'écrire

tu as écrit parce que peut-être tu auras envie

de relire ce que tu auras écris


le premier lecteur

c'est toi qui as écrit

le sais-tu si tu reliras ce que tu as écrit

?



SI

ce que tu as relu t'a intéressé  d'autres viendront

peut-être



































24.02.2020

Grand-Mont

je 
me trouvais 
sur

un 
sommet
d'




une 
grande 
beauté métaphysique

rêve

le cœur saisi

si 
confiant 
et 

si 
proche











L.A.
Photographies 
Arêches février 2020



j’
ai vécu 
dans 

un suspens 

une 
levée 
du temps

sans futur ni projet  attelé au seul jour qui passe 
avec des nuits d’invention
des rêves à toucher































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 111 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Abécédaire Aboulafia Abréviations Abrüpt Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes ALTH AM Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Anthologie Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APUMM APZ Arago Aram Saroyan Arbres Aristote Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS ASDMI Ashbery Astrologie Atlantide Auxméry AVB Avec Avent AW B B.Celerier Babel Bachmann Baies Baigaitu BAM Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Beckford Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bernstein Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner Bohm boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bouthonnier Bozier Brautigan Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.E.T C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Capricorne Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Carver Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDLRP CDN ce qui est ceci cela Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CGJ CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chartreuse Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme comment Compact compostelle conversation Copier Corbeau Cortazar couleur covid Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CV CyT Dada DALA Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions DEGAULLE Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Dérive Derrida Des Déserts Désir Détournement Dextre DFRC Diable Dickinson Dillard Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Durer Duvauroux DVDC Dworkin E E.C E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures EDG EDLCDS EDLF Edmond Jabès elle ELLEDIT Elles Ellul EN ENCORE encres et musique Encres et peintures EnSof Entre EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espace Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F F.A. F.O Fable faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade FQPCC Fractales Fragme Fragments France François Cheng Frappat Fugue Fuji G.C.L. G.Luca G.R.I Gary Snyder GB GDLMC GDT GEGO genese Genji géométrie Géopoésie Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guy Debord Guyau Guyotat GWFH H H.D. H.P Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Hésiode Hesse Heures hexagrammes HFSR HHPC Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HN HO Hocquard Hölderlin homonymies Houellebecq HR. HRC Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici IDLR il Illuminations illuminer illuminisme ILVLA ilya immédiatement impératif imperceptible Impresses Index individu Infini Infinitif initiales Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara Isis isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JDLF JE JE & Jean jean Daive Jean Michel Lou Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kathleen Raine Katué Kawara Kay Ryan KDCN KDICK Kenneth White Kerouac Khazar Khlebnikov Kiarostami KK Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs LADR Laforgue Lagopède LALELES Lamantin LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LCDP LCR LDB LDMC LDS Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures LEE Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar lensball lepoète Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lev Rubinstein Lex1 lex2 lex3 lex5 lex7 lex8 Lexie LFDH LFMR LGD LGTDLP LHDD lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées LIQV listes livrelit LJDP LLDME LLDO LLDP LLDQ LMDLE LMV LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPC LPDLE LPI LRDT LSDA LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LV; LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon mantra Manzoni Map Marchand Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto masque Massera Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDC MDLF MDOU Mécanisme Méditations mémoire Memories Menus Meraviglia Merci Mercure Merton Thomas messages Métaphysique Métis Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM MTAS Murphy Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Mystères MZD N Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman NDBDP Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche NLJNLH noeuds Noguez Noir nOmbres Norge Notes-Book Notes-Rapides Notifications NOUS Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI œil Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen OR Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet OSMH P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro papier PAR Para Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance permaculture Pessoa Peuchmard peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes PHPN Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Plankl Platon Pleynet PNSLTS Podiensis poésie Poignant Poindron Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms prépositions presque Prière Promenade Proust PRYNNE Psaumes ptyx PUB puiser puissance Pyramides Qualia quand Quatrebarbes quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RCLSDF RD RDLB Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Révillon Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ruyer Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie sable Saigyo Saliens SALXI Sam Francis Samivel Sangral sans Sans Titre Santoka Sappho Sator Saturne Savelli Savitzkaya SBL1 Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. SDM Sel selon SELP Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos SILENCE Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soufre Soulages Souligne Sous le Pas SP SPHS SPiced Spinoza spirale SPRCGB SPSLSA Squires Stéfan Stein steppe Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes Synopsis T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé timbres TINTIN Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg tomates TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains TRICTRAC Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V V.I. V.Kh V.P. VALC Valet vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne verre Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO voici Voies voilà voix volcan Volut Von Aesch Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Wajcman Waldman Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM YOGA Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog