lundi, mai 31, 2010

Firenze, une solitude possible
.


L.A. photographies, Florence, mai 2010


vendredi, mai 14, 2010

Sandro Botticelli, le Printemps, 1482 -1483
Florence, Galleria degli Uffizi
.
Vénus-Humanitas incarne le principe de réconciliation entre l'âme et l'Univers ainsi que la synthèse entre le désir sensible et l'extase contemplative
.
Les bosquets verdoyants sont le royaume de Vénus, souveraine de la nature et de l"amour. Cette grande peinture, dont la composition se fonde sur la structure de l'octave, illustre l'idée de l'harmonie universelle
.
Éros, principe de l'inspiration artistique et personnification du désir sensible, conduit vers Mercure, qui représente la contemplation intellectuelle
.
Avec sa baguette magique ( le caducée), le dieu " ôte les voiles ": autrement dit, il révèle les mystères sous la seule forme accessible à l'homme, c'est-à-dire de manière cryptée et hermétique
.
Mercure est le mystagogue divin qui a donné aux hommes la sagesse initiatique
.
Les divinités féminines représentent les différents genres ou degrés de l'amour : l'amour sensible de la beauté ( Pulchritudo) ou de la concupiscence (Voluptas), l'amour virginal de Castitas ( la Chasteté) et Chloris ( déesse des fleurs), l'amour sacré de la génération (Flore) et l'amour intellectuel de la connaissance supérieure (Vénus)
.
Je propose que la seule chose dont on puisse être coupable,
c'est d'avoir cédé sur son désir. ( Jacques Lacan)
.

Ne croyez pas quelqu'un qui vous dit qu'une phrase ne pourra jamais transformer quoi que ce soit. C'est un flic. Le temps historique continue de se scander au calendrier des impostures politiques ; il s'est définitivement résorbé, sur l'ensemble de la planète, en guerre.
Il existe une autre histoire - une histoire parallèle.
C'est l'histoire des gestes poétiques ; et de leur transmission secrète à travers le temps. Cette transmission opère d'oeuvre à oeuvre. Elle ne s'arrête jamais

.
Y.Haenel,
évoluer parmi les avalanches
.

jeudi, mai 13, 2010

Thomas Joshua Cooper
.


éventuellement

peu de changement
le temps peut rester très mauvais
augmentation des nuages
température froide
.
éventuellement

hausse de la pression indiquant un temps meilleur
visibilité modérée ou bonne
.

" préparez-vous à partir en voyage "
je vous demande pardon

" préparez-vous à partir en voyage "
ou à compter les moutons en Irlande
.
Nous sommes ici à attendre le lever du soleil

et le lever de soleil suivant
.
ça ne vous est jamais arrivé
quoi ?

dans une rue et puis tout à coup
ce n'est plus dans une rue que vous êtes,
c'est dans la rue
.
attention désintéressée
percée dans un monde nouveau
frais
n'appartenant à personne
immobile
gratuit
donné
simple présence de l'être
juste une vision
un étonnement
un silence
une allégresse
.
Giacometti par exemple écrit
:

Ce jour-là, je me souviens très exactement, en sortant boulevard Montparnasse, d'avoir regardé le boulevard comme je ne l'avais jamais vu. Tout était autre, et la profondeur et les objets, et les couleurs, et le silence (...) Tout me semblait autre et tout à fait nouveau (...). C'était, si vous voulez, une espèce d'émerveillement continuel de n'importe quoi. (...) Ce jour-là la réalité s'est revalorisée pour moi, du tout au tout : elle devenait l'inconnu, mais en même temps un inconnu merveilleux
.
Le regard peut-être vide de tout sujet
Et voici la fin. Dieu !
Le passé se part d'aube,
l'actuel se vit à venir.
Salut hier, vive dematin.
L'hier endorme. Foutu destin.
Eh bien, bonjour l'autre !
Le jour maintenant, le jour lent,
du délicat au divin, divague.
Parrimère plus brillante et plus douce,
la campanule qui teinte,
voici notre heure de se lever.
ça me dérange. Prions.
Jusqu'au suivant. Adyeux.
Rendons grâce, mille grâces.
En cette Europe comme sur cette Inde
.

lisant F.W.
2964 / P.880

mercredi, mai 12, 2010

Le Nant Rau le Cudray
.


L.A. photographies, mai 2010


Maintenant remarque



L'intériorité de l'esprit divin est ce qui est caché. C'est vers l'intériorité que l'esprit tend, mais elle lui échappe cependant aussi. Car la sérénité vertueuse de l'unité est cachée dans une profondeur tranquille, en sorte que toutes les créatures n'ont pas leur être fondé en elles-même ( mais en Dieu). Que cet être nous demeure insondable, nous devons nous en réjouir et en lui-même le comprendre. Telle est notre plus haute allégresse. Puisse la Sainte Trinité faire que cela nous advienne. Amen





.







Ce qui se refuse à nous, par ce refus, justement, vient à nous et nous concerne à sa façon. Cette manière de venir à lui en le concernant, atteint l'homme aujourd'hui et partout dans une provocation qui le défie sans qu'on ait encore - sinon rarement- médité comment (...) Le destin vient à l'homme et le cerne - énigmatique mode de silence . Vraisemblablement, l'homme continuera encore pendant longtemps à n'y point prêter oreille. Ainsi, il ne peut encore en rien répondre ni correspondre au destin du refus. Bien plus, il l'esquive avec des tentatives toujours plus désespérées de vouloir maîtriser la technique par sa volonté de mortel.





Sources
:

Suso
commentaire 

au poème de la plus haute
allégresse Tel un aigle  Rivage poche

Martin Heidegger, 
approche de Hölderlin   tel gallimard

L.A. photographie, 
le Nant Rau de Cudray, mai 2010
















.













.
arbre de l'Endroit
le nuage du milieu
la forêt de l'Envers
.



L.A. photographies, le Vaz, mai 2010

Eyâ !
Ô profond abîme insondable à toutes les créatures qui connaît seul son propre fond
.
Dans ta profondeur tu es élevé selon l'unité de ton être,
qui est inaltérable
.
Plus haut que tout dans la puissance de ton être,
plus profond que tout dans la simple unité de ton fond,
tu es caché à tout ce qui n'est pas toi
.
Je dis plus
:
ceux que tu veux apparenter à toi doivent te connaître à travers toi
.
C'est ce que dis saint Paul (1 Co 13, 12)
:
" Là nous allons connaître, comme ici nous sommes connus."
°
Commentaire au poème de la plus haute allégresse
Se promener seul
,

dans la nature sur une petite route calme
stimule l'activité de l'esprit
.
Jeu agréable qui favorise le commerce
avec soi-même
.


L.A. photographie, le Vaz, mai 2010

Et cependant, s'il y a une porte, nous savons
que ceux-là l'ont trouvée.
Paul Claudel
.
Etty Hillesum fut peu-être de ceux-là, que Simone Weil appelait de ses voeux. Miraculeuse fleur d'humanité née au plus profond de l'horreur de son époque, elle aussi connut le mystérieux consentement qui creuse au sein du désastre un abîme de paix
.
Catherine Millot
ici
Les écrits d'Etty Hillesum, cahier premier, p.109
.
Extrait de Rittelmeyer
:
" Ce qui est donné à l'homme en tout premier lieu, la " vie ", c'est aussi ce qu'il doit conquérir de haute lutte au plus haut niveau : la " vie ". Entre la " vie " que nous avons reçue et celle que nous allons recevoir évolue notre " vie ", celle que nous menons, ou ne " menons " pas, ici et maintenant. Si seulement s'était éveillée en nous la conscience que nous ne devons pas laisser s'éteindre le peu de vie supérieure qui s'allume en nous çà et là, nous cesserions d' " anéantir constamment la vie naissante ", nous nous élèverions lentement mais progressivement. "
°
Samedi, le 14 juin ( 1941), 7 heures du soir,
Cela recommence : arrestations, terreur, camps de concentration, des pères, des soeurs, des frères arrachés arbitrairement à leurs proches. On cherche le sens de cette vie, on se demande si elle en a encore un. Mais c'est une affaire à décider seul à seul avec Dieu. Et peut-être toute vie a-t-elle son propre sens, et faut-il toute une vie pour découvrir ce sens. Pour l'instant du moins, j'ai perdu tout rapport cohérent avec la vie et les choses, j'ai le sentiment que tout est fortuit, qu'il faut se détacher intérieurement de tous et renoncer à tout. Tout semble si menaçant, si funeste, et puis cette terrible impuissance !-

mardi, mai 11, 2010

Oui,
méditer,
c'est une belle chose
.

L.A. photographie, le Vaz, mai 2010
Etty Hillesum (1914 / 1943 ) est entrée sur la scène française il y a plus de vingt ans, avec Une vie boulversée et les lettres de Westerbork. Ces fragments de journal et de correspondance ont suffi à rendre inoubliable la figure de cette jeune femme juive d'Amsterdam, morte à Auschwitz à l'âge de vingt-neuf ans. Voici enfin l'intégralité de ses écrits, dont une centaine de lettres
.

Ce volume donne une image riche, nuancée et authentique d'une jeune femme d'exception : non pas une sainte étrangère au monde, mais une personnalité audacieuse et libertine, amoureuse de la vie, qui tente de dompter des dons intellectuels et artistiques dont le foisonnement anarchique l'entrave. C'est aussi un merveilleux journal intime, la chronique minutieuse et inlassable d'une passion, avec ses moments exaltants et ses crises de jalousie, et en contrepoint des tentatives toujours recommencées pour reconquérir un peu de distance et de sérénité.
En outre, ce qu'on n'a jamais dit, Etty Hillesum a beaucoup d'humour et un vrai talent satirique, qui éclate dans le tableau qu'elle brosse de son entourage, même dans les heures les plus tragiques.
Enfin, cette oeuvre nous confronte au mystère d'un cheminement spirituel qui est un refuge sans être un rejet du monde et des hommes, qui semble au contraire être un acquiescement, parfois même un émerveillement, et ce au pire moment de notre histoire
.
OPUS / SEUIL
Pawana, un cri synonyme de mort pour les baleines
.

Page 48
:
J'erre sur la plage, dans le vent doux de l'hiver, j'entends pleurer les tubes des roseaux, et le sifflement dans les ossements et les branches des anciennes huttes. Je frissonne, parce que c'est comme la voix d'Araceli, son souffle qui chante près de la rivière invisible.
Le siècle nouveaux commence, plus rien ne sera comme avant. Le monde ne retournera plus à son origine. La lagune n'est plus le lieu où la vie pouvait naître. Elle est devenue un lac mortel, le lac lourd et âcre du sang répandu. J'erre sur les plages, au milieu des ruines des huttes. Je suis peut-être devenu pareil au vieux John Nattick de mon enfance, qui pouvait rester devant l'eau grise de la lagune, au milieu des carcasses des bateaux inutiles, qu'il ne voyait plus. Est-ce qu'un enfant viendra un jour écouter la plainte des branches et des os ?

lundi, mai 10, 2010

Longueur
286,1 Km
Régime
Nivo-pluvial
Source
Glacier des sources de l'Isère
Grande Aiguille rousse
Alpes grées
Localisation
Val-d'Isère, France
Altitude
2900 m
Coordonnées
45°26'55'' N 7°06'10'' E
.

Confluence
Rhône
Localisation
Pont-de-l'Isere
Altitude
110 m
Coordonnées
44°50'00'' N 4°51'10'' E
.
L'intelligence en puissance dans les cieux
le soleil en puissance du jour
en puissance de la nuit la lune et les étoiles
.
l'arbre en puissance verticale
le nuage en puissance du vide
l'eau en puissance sur la terre et la montagne
en puissance de la terre
.
Reste calme en ami des hauteurs
fondement originel
.
Au-dessus de l'Isere, avec le Huainan zi
.

Les eaux limpides rendent un son faible,
les eaux boueuses font grand bruit
.
Les eaux impétueuses engendrent des hommes légers,
les eaux nonchalantes des hommes lourds
.

L.A. photographies, Albertville, mai 2010

Réflexion
.
L'enthousiasme comporte des degrés. De la simple gaieté, échelon sans doute le plus bas, jusqu'à l'exaltation du général qui, au plus fort de la bataille, en toute lucidité, conserve le pouvoir de son génie, il existe des gradations infinies. Monter et descendre ces degrés, telle est la vocation et la volupté du poète
.
L.A. photographie, les remous de l'Isere,
Albertville mai 2010 avec Hölderlin



que ma main droite m'oublie si je T'oublie,
que ma langue se mette à gonfler si je ne me souviens plus de Toi
.
Variations sul salmo 137
Prologue à la nuit
Visages
Vent de
Le sec
Passaggio
L'intrus
Barrage
Fleuves de guerre
Psaume de tempête
Noyades
Congé
Variations sur le psaume 137
D'une page de " Bershit Rabba "
Eca / Lamentations 2, 19
Prière d'un soldat la nuit
Toi
Sirènes
Noël
Valeur
Ballade pour une prisonnière
Nous d'ici-bas
Carte
Crachats
Paroi Ouest ici

Ici, comme l'auteur le confie dans une note liminaire, " à cinquante ans un homme se sent obligé de se détacher de la terre ferme pour s'en aller au large. Pour celui qui écrit des histoires au sec de la prose, l'aventure des vers est une pleine mer ".
°
édition bilingue, traduit de l'italien par Danièle Valin
Erri de Luca, Valeur, Valore
.
J'attache de la valeur à toute forme de vie, à la neige, la fraise, la
mouche.
J'attache de la valeur au règne animal et à la république des étoiles.
J'attache de la valeur au vin tant que dure le repas, au sourire invo-
lontaire, à la fatigue de celui qui ne s'est pas épargné, à deux vieux
qui s'aiment.
J'attache de la valeur à ce qui demain ne vaudra plus rien et à ce
qui aujourd'hui vaut peu de chose.
J'attache de la valeur à économiser l'eau, à réparer une paire de sou-
liers, à se taire à temps, à accourir à un cri, à demander la permission
avant de s'asseoir, à éprouver de la gratitude sans se souvenir de quoi.
J'attache de la valeur à savoir où se trouve le nord dans une pièce,
quel est le nom du vent en train de sécher la lessive.
J'attache de la valeur au voyage du vagabond, à la clôture de la
moniale, à la patience du condamné quelle que soit sa faute.
j'attache de la valeur à l'usage du verbe aimer et à l'hypothèse
qu'il existe un créateur.
Bien de ces valeurs, je ne les ai pas connues
.
Considero valore l'uso del verbo amare e l'ipotesi che esita un creatore.

dimanche, mai 09, 2010

de l'amont vers l'aval, l'Isere
.


de sa poussée les airs -
lui se suffit.
L.A. photographies, Albertville , mai 2010 avec H.
Arrive, feu !
nous sommes avides
d'assister au jour,
et, l'épreuve aussitôt
à travers nos genoux accomplie,
se devine le vacarme dans la forêt.
Mais nous
chantons, dès l'Indus
arrivés ici enfin, et
de l'Alphée aussi,
avons longuement,
le Lieu, nous, recherché.
Nul, sans ailes, n'a le pouvoir
de saisir ce qui est proche,
de plain-pied,
passer à l'autre bord.
Mais nous voulons ici même bêcher.
Car des fleuves vouent cette terre
au labour. Oui, lorsque l'herbe pousse,
et que viennent à leurs bords,
pour boire, les bêtes en été,
viennent aussi des hommes
.

Celui-ci, mais on le nomme l'Ister.
à même la beauté il habite.
H

NORTHERN HEAVENS

Virgo Libra Scorpio
Ursa Major
.
Hydra Léo Lynx Serpent
Gemini
.
Hercules Draco Ursa Minor
Polair
.
Canis Major Taurus Orion
Aries
.
Andromède Cygne Aquila
Pégase Prisces
.
L'infini, la lumière, la beauté, la vie
lavent les cercles immenses des hommes
donnent un long frisson
jettent à toute vitesse des noms dans le vide
C'est question d'échelle
.

Toute pierre est montagne en puissance.
Les initiés passent facilement d'une grandeur à une autre.
°
L.A. photographie, le Cervin, Zermatt été 2009
avec R. Caillois, pierres.
.

PIERRES



.
MYTHOLOGIE


Des pierres de la Chine
Des pierres de l'Antiquité classique
.



PHYSIQUE
Argument




Morphologie générale des minéraux
Usure
Concrétions silencieuses
Dendrites
Rupture
un cuivre
autre cuivre
Ordre : le cercle
Agate I
Agate II
Ordre : l'angle
Pyrites
Hématite iridescente
Quartz squelette
Quartz fantôme
Béryl blanc
.


Hors série
L'eau dans la pierre







.
MÉTAPHYSIQUE
Une idée de l'immortalité


.
MORALE
Pierres contre nature


.
TESTAMENT
soleil inscrits
Notes




.
L'ÉCRITURE DES PIERRES

.
Septaria
Agates
Jaspe I
Jaspe II
Calcaire
Le château
Entrée de la vie : l'autre écriture
.




MINÉRAUX
.





Recette
Notes pour la description de minéraux noirs
Rose des sables
Silice-cilise
Un caractère chinois
Chiffre
Autre chiffre
.



La vie et l'oeuvre de









.



.
.
.
.
.
.
.
..
.
..
.
.
.
.
.
.
.
.
Un recueil des Song, dû à Ni Cheou-yo,
précise que dans la grotte Ton-yuang il existe
une cascade où volent des jades froids.
lumière pâle
vent
nuage
beauté bienfaisante
un chemin
silence
sans angoisse
cette pluie
l'éclaircie abîme d'un feu violet
.
Au coeur du fantastique
images
pierres
images
l'écriture des pierres
la pierre blanche qui marque les nuits
de l'imaginaire pierres réfléchies
ronde et grande pierre hirondelle mâle
longue et petite pierre hirondelle femelle
de la poésie
avec les pierres de rêve de Gérard Macé

:
La pierre chauffée que le moine zen met sur son ventre,
pour apaiser la faim
.
La pierre qu'on écoute grandir au Japon, et la pierre
toujours cachée dans le jardin du Ryôan-ji
.

samedi, mai 08, 2010

Dans l'île du Milieu, il existe une pierre qui a des enfants. Dans le milieu du cycle Wen lou, un homme ramassa cette pierre, qui était alors petite. Il la laissa dans un coin. Au bout de quatre-vingts ans, elle était devenue très grande et avait donné naissance à un millier de petites pierres : sa descendance.
Roger Caillois, Pierres
Eric Watier, paysages avec retard
.

toujours et partout dehors devant soi
.
debout
.
verticale de la lettre
.
monde renouvelé
.
restauré au printemps
.
résurrection en esprit
.
force et chaleur
.
ligne de la nouvelle raison
.
pour ne pas mourir de fatigue
.
dans la rage et les ennuis
.
Gouttes de pluie sur les ardoises
.



L.A. encres & photographies, Cochette, mai 2010

Vraiment , je vous le dis
:
Si vous ne vous retournez pas et ne devenez pas comme des petits enfants,
vous n'entrerez en aucune manière dans le royaume des cieux
.
Matthieu ( 18.3)
Le fou est celui qui a tout perdu sauf la raison. (Chesterton)
°
La raison la voici
Lilas, le parfum
.
Charme profond, magique, dont nous grise
Dans le présent le passé restauré !
°
L.A. photographie, lilas, amitié, Cochette, mai 2010
Baudelaire, le parfum
Vous croyez savoir ce que vous dites en disant " des iris "
.
Ceux de Van Gogh, il y a pas si longtemps, ont crevé le plafond des ventes internationales. Mais laissez-moi vous éblouir en déclinant leur variété : il y a le Green Spot (jaune), le Canary Bird (jaune), le Langspot Honey (jaune), l'Amethyst Flame (mauve clair), le Langspot Wren (mauve profond), le Langspot Chief (mauve intermédiaire), le Langspot Finch (mauve clair), le Florentine (blanc), le Langoureux Chapter (mauve), le Blue Pansy (moyen mauve), l'Iris germanica (inquiétant), l'Iris germanica nepalensis (encore plus inquiétant)
.
J'ai leurs photographies (américaines) sous les yeux. Je vois des taches colorées, c'est-à-dire rien. Spaendonck et Redouté sourient. Aucune importance
.
L.A. photographie, iris en bouton, Cochette, mai 2010
Fleurs, Philippe Sollers, Hermann littérature
En bonne forme physique, vous avez l'expérience de la moyenne montagne
.
Vous êtes correctement équipé
.
Vous savez vous orientez et utiliser une carte
.
Vous savez lire, bien entendre, bien vivre
:
Vous êtes un randonneur violet
.
Vous pouvez entreprendre avec Xu Xiake une
RANDONNÉE AUX SITES SUBLIMES
par exemple
:
au mont de la Terrasse Céleste
.
au mont du Lac aux Oies Sauvages
.
au Saint Mont Blanc
.
au Mont Jaune
.
au Mont de la Loi Martiale
.
au Mont des Cabanes
.
au Lac des Neuf Carpes
.
au mont Altier
.
au mont de la Splendeur
.
au mont de la Suprême Harmonie
.
au mont des Cinq Terrasses
.
au mont de la Balance
.
ICI

vendredi, mai 07, 2010

ISSA
.
HAIKU
.
nanimo nai ga
kokoroyasusa yo
suzushisa yo
.

Ne possédant rien
comme mon coeur est léger
comme l'air est frais
.
Il faut le dire deux fois
.
Traduit du japonais par Joan Titus-Carmel
Verdier
Kuo Hsi
.

Early spring
.
Kuo Hsi ( 1001 / 1090 ) un des plus grands peintres de paysage
de la dynastie Sung.
On lui doit un ouvrage intitulé

" Hauts messages des forêts et des sources "
.


Parmi les thèmes printaniers, il y a
:
Scène de nuage au début du printemps,

vestiges de neige ( au début du printemps )
,
éclaircie après la pluie ( au début du printemps )
,
pluie et brume ( au début du printemps )
,

éclaircie après la pluie ( au début du printemps )
,
nuages froids ( au début du printemps )
,


L.A. photographies, Villard S/Doron, mai 2010

Ce matin ourlet gris bleuté
commence le ciel
.
André du Bouchet :
sous la pesée
du ciel
comme envol ou trouée
.
.
.
L.A. photographie, Villard S/Doron, mais 2010

Jet-Streams

" courants-jets ". Flux d'air circulant à grande vitesse autour de la terre selon des itinéraires étroits et sinueux, aux latitudes tempérées et subtropicales des deux hémisphères. Ils se tiennent normalement vers 10 km d'altitude, et sont associés à la formation et au mouvement des dépressions. Un temps hors saison survient lorsque les jet-streams s'écartent de leurs trajectoires normales.

jeudi, mai 06, 2010

L'enfer de Saint Brendan
.
Eyjafjallajökull
°
C'est la vision d'un volcan arctique en pleine éruption qui se trouve décrite dans les navigations de saint Brendan, et qui inspira encore ces détails très réalistes au narrateur
:
" Le grand vent épand la fumée puante loin dans les airs, jusque sur les pèlerins : tantôt ils l'évitent, tantôt ils la subissent. " Et plus loin : " Maintenant la fumée s'évanouit, le mont se découvre, on voit l'Enfer tout béant : l'enfer jette feu et flamme, poutres ardentes et ferrailles, poix et soufre jusqu'au nues, puis tout retombe dans le gouffre. "
°
En 1785, l'Askja (Islande ) dégorgea 1 milliard de mètres cubes de matières soit quarante fois plus que le Vésuve en 1794. En 1947 le champignon du Hekla ( Islande ) est monté jusqu'à près de 30 kilomètres d'altitude !
On conçoit donc que dés la fin du XII siècle un moine de l'abbaye de Clairveaux nommé Herbert ait pu écrire que le cratère de l'Etna qui passait aussi pour une porte de l'enfer n'était en réalité qu'un " misérable fourneau comparé au formidable feu de l'Islande ".
Volcans sous-glaciaires
.
°
Les plus grands édifices volcaniques d'Islande sont recouverts de glace, ce sont des volcans sous-glaciaires. Leurs éruptions provoquent la fusion d'une grande quantité de glace et de neige et donnent naissance à d'importantes coulées de boue, appelées " Jökullhlaup " en islandais. Le flot de boue et de cailloux peut-être énorme. Il dévale à grande vitesse les pentes, emportant tout sur son passage. On a mesuré des débits de 100 mille mètres cubes par seconde. Un Jökullhlaup est beaucoup plus dangereux qu'une coulée de lave
.
Il existe trois volcans de ce type en Islande
:
Le Grimsvötn, le plus grand de ces volcans, est caché sous l'épaisse calotte glaciaire du Vatnajökull. Entre le XVIII siècle et 1934, il avait un réveil toutes les 9 à 12 années. Depuis cette date, les coulées de boue sont émises tous les 4 à 6 ans, la dernière date de 1972
.
Le Katla sous-glaciaire lui aussi, se situe dans le Myrdalsjökull. Il a des réveils à peu près deux fois par siècle, dix sept éruptions durant les 1100 dernières années.
Ses Jökullhaups sont parfois énormes et en 1918, un bloc de 400 mètres cubes a été entraîné par la coulée boueuse sur près de 14 kilomètres ; cette dernière avait un débit équivalent à celui de l'amazone
.
Enfin le Eyjafjallajökull est le plus modeste des trois. Il est situé à l'ouest du Katla. Sa dernière éruption date de 1821.

Saga


On hissa les voiles et l'on gagna la haute mer.

Le vent se mit à souffler plus fort ; le temps devint âpre et propice et

le vaste navire vogua sur les flots. Alors Egill dit :

" Terrible et sans relâche le souffle furieux de la tempête

de son ciseau mordant travaille

les flots glacés, devant la proue,

sur le chemin que parcourt le bateau.

Le vent glacial sans pitié

assaille l'embarcation

de coups impétueux

par-dessus l'étrave..."

Egill Skallagrimsson

Cartographie du volcan
.





Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 8 A.a.H A.L. A.R7 A7 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Chladni Choeur Chômei Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci messages Métaphysique Metro micro Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Promenade Proust PUB puiser Qualia Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu TN Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.P. vazquez VE Venise vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog