samedi, octobre 25, 2008

River Ohio

George Collot
a general map of the river Ohio

VI. dans un amoureux élan

dans un amoureux élan
et sans manquer d'espérance
je volai si haut si haut
que ma proie je l'atteignis
...
d'une étrange manière
mille vols je fis d'un vol
car l'espérance du ciel
autant obtient qu'elle espère
je n'espérerai que cet élan
et en l'espoir ne fut défaut
puisque je fus si haut si haut
que ma proie je l'atteignis
°
Jean de la Croix
Poèmes
éditions Ivrea
édition bilingue, version française
de Benoît Lavaud
des frères prêcheurs

Monique Jaques

Betsy Dorman


Un imaginaire pensé, une pensée sensible

Combien de fois, Thérèse ma philosophe, me ferez-vous revenir sur ce dilemme qui enchante les maîtres en scolastique de jadis et de maintenant : entendement ou imagination ? En clair, vous réfléchissez ou vous délirez ? Ni l'un ni l'autre, mais toujours en mouvement entre les deux : c'est ainsi que vous leur répondez, me semble-t-il. Ou plutôt vous ne répondez pas, vous continuez à tisser l' a-pensée de votre lettre aux extrêmes de l'être : oscillations, flux, corps et âme, chair et verbe, amorce de la faculté imaginative et fervent désir de partager.
°
Julia Kristeva
Thérèse mon amour
fayard

Ann Hunt Currier


vendredi, octobre 24, 2008

Sunlight on wood


L'art de Roger Ackling
est né de l'amour pour les promenades...

Roger Ackling


" I am always making the same piece "

jeudi, octobre 23, 2008

Olivier Pé


d'infinies relations et fréquences aléatoires
comme autant de signes et figures d'une mise en question
des limites et frigidités de l'entendement.

Sacred Birds



Janne Lehtinen, photographe finlandais né en 1970, mène depuis 1997 une série photographique intitulée Sacred Birds. Posté sur des promontoires, juché sur des toits de fermes, le photographe est affublé de grandes ailes assemblées de bric et de broc. Ses dispositifs aux proportions démesurées et à la structure incertaine disent d'emblée la vanité de l'entreprise et l'absurde de la situation. Le paysage blanc et froid, seul témoin de ses tentatives, est la scène dans laquelle il déploie ses ailes. D'année en année, d'image en image, le photographe, poursuit son rêve.

mercredi, octobre 22, 2008

écho blog

Samuel Beckett
°
(...) que c'est étrange, l'automne du jour, quelle que soit la saison.
°
Samuel Beckett, Mercier et Camier (1946)
Robert Schumann, scènes de la forêt op. 82 (1849)
°
sur le blog : les idées heureuses
lire écouter

mardi, octobre 21, 2008

" La propagation

est le plus grand
objet de la nature. Elle y sollicite
impérativement les deux sexes, aussi-
tôt qu'ils en ont reçu ce qu'elle leur
destinait de force et de beauté."
Diderot, l'encyclopédie.

Proust et les fleurs

Les fleurs abondent dans A la recherche du temps perdu. En établir la liste, il y en a 372 espèces répertoriées, ne signifierait pas grand-chose. Mais si l'on tente d'organiser une classification des fleurs de Proust, alors on comprend que la botanique joue le rôle d'une métaphore qui, à l'instar de toute métaphore chez Proust, permet d'accéder à la vérité de l'oeuvre.
La botanique, ici, est une autre manière de dire le bonheur ou la souffrance mais une manière où l'on voit partout du pollen, des tiges et des insectes pollinisateurs, des corolles, des graines et des membranes. A quoi rêve Swann devant sa haies d'aubépines ? Les joues des jeunes filles, si fraîches qu'on aimerait les croquer, ne ressemblent-elles pas à des roses ou à des géraniums ? Odette ne laisse-t-elle pas sur sa robe un pollen de cattleya pour tenter Swann ? Il y a aussi les fleurs de l'inversion, l'odeur enivrante du cassis, le rose sensuel de l'orchidée. Il y a la belladone et le datura, fleurs du sommeil et de la respiration, de l'asthme et de la mort promise.
°
Claude Meunier
le jardin d'hiver de madame Swann
Grasset
°
un essai bref et fulgurant, composé avec le soin d'un pépiniériste.

lundi, octobre 20, 2008

Amours & civilisations végétales

le Sabot de Vénus
Pierre-Joseph Redouté
°
" On fait généralement remonter
l'apparition de la sexualité à deux mil-
liards d'années."
Jean Marie Pelt
les plantes, amours et
civilisations végétales.

Réminiscence

L.A. photographie,oct 2008
°
Pour Joël Leick, reminiscentia, de reminisci " se souvenir".
°
Psyco. Retour à l'esprit d'une image non reconnue comme souvenir.
" la réminiscence est comme l'ombre du souvenir" (Joubert)
°
Philo . Théorie platonicienne de la réminiscence, selon laquelle toute connaissance est le souvenir d'un état antérieur où l'âme possédait une vue directe des idées.

Le doigt & le coeur

L.A. photographie,oct.2008
°
Jaune pâle à l'extérieur
crême avec un réseau marron à l'intérieur
bois et rocaille
TOXIQUE
°
Digitale, Digitalis grandiflora

Vivace

L.A. photographie, oct.2008
°
Fougère et grande fougère
Aigle femelle
Mâle et royale

... encore loin de la mer ?


L.A. photographies, au bord du Doron, oct.2008
°
Nous ressemblons tous à des eaux
courantes et nous allons sans ces-
se au tombeau, ainsi que des eaux
qui se perdent sans retour.
Bossuet
oraison funèbre
de la duchesse d'Orléans
°
They lived and loved and laughed and left.
James Joyce
Finnegans Wake

samedi, octobre 18, 2008

Unworldly


L.A. photographie, les Choseaux oct 2008

Signe


L.A. photographie, les Choseaux oct 2008
°
signe
feuille et Tremble
ensemble
sensible

Suspendez !


L.A. photographie, les Choseaux oct 2008

Robert Filliou


Alignez !
Encadrez !
Suspendez !
Gravez !
Bricolez !
Usez !
Trafiquez !
Re - alignez !
Re- encadrez !
Re - suspendez !
Re - gravez !
Re- bricolez !
Re - usez !
Re trafiquez !
Re - tout ce que vous pouvez, vite !
Vite de ne rien organisez.
°
proto- type opti- mystique

Re-suspendez !




L.A. photographies, les Choseaux oct 2008

Flottaison



Théo & Sébastian
signe amical à Andy Goldsworty
°
flottaison de la vie qui flotte sur la vie en équilibre
sans angoisse calme irriguée
°
L.A. photographies au bord du Doron oct. 08

Thomas Moran


musquito-trail rocky mountains, Colorado

Il y a dans le courant de la journée,

une demi-heure durant laquelle la peinture ici depuis nombre d'années s'anime d'une façon extra-ordinaire, une demi-heure durant laquelle, sur son mur, la peinture disparue dans l'obscurité du jour ressurgit. dehors comme le soleil passe de ma gauche à ma droite par dessus la montagne du dehors, dans l'instant où il va plonger, les bosses de la terre du panneau pareilles à des pommettes s'accentuent, et, l'opacité des matières colorées en surplomb de l'empâtement se clarifiant, il aura fait- le jour n'étant pas loin de disparaître - jour à nouveau.
°
André du Bouchet
Cendre tirant sur le bleu et Envol
Clivages

Jonn Herschend


vendredi, octobre 17, 2008

Personne n'est assis sur cette chaise de paille
et les ombres sont retournées dans la resserre.
Douleur et enchantement caillent,
furent écorce.
°
Roberto Mussapi
Le voyage de midi
l'Arpenteur, Gallimard

mercredi, octobre 15, 2008

World map


Clover- Leaf
Heinrich Bunting

Ciel des étoiles fixes

Botticelli, Paradis chant XXVI
°
Car la Dame qui te guide par ces divines
régions a dans son regard
la vertu qu' eut la main d' Anania.
°
Dante, la divine comédie, le paradis
traduction Jacqueline Risset
°
Anania : il rendit la vue à St Paul terrassé sur le chemin de Damas
( actes des apôtres, IX, 3-18)


Céleste


Andreas Cellarius

Par Dieu, il entend ce sentiment tout autre,
peut-être celui d'un espace où il aimerait vivre.
°
Robert Musil,
La tentation de Véronique la tranquille

" le Large "


" Longtemps, j'ai cru que c'était leur jouissance qui m'attirait. Je ne voyais pas que c'était leur liberté. C'est Mme Guyon qui m'éclaira, son naturel sans ambages, son style étincelant qui coule de source. Grâce à celle qui connut les sombres prisons de l'ancien Régime où l'on disparaissait sans procès et parfois sans retour, j'ai appris comment nommer cette liberté inconnue, peut-être à jamais perdue, dont je cherche les clefs. En français, cela s'appelle " le large ". Les mystiques sont des gens qui prennent le large, voilà ce qu'elle m'a enseigné. "
°
Catherine Millot, la vie parfaite, l'infini, Gallimard.

est

le Ciel le Rond le Père
est la Terre et la Mer
et le Tonnerre
est l'Eau et la Lune
le Bois et le Vent
le Feu le Soleil
est la Montagne

Marche libre

comme la bourrasque qui vire
ça et là
où l'on flotte comme un bout d'étoffe
comme un homme ivre
comme si un vent brusque emportait les pas
sans savoir si c'est le vent qui vous porte
ou si c'est vous qui portez le vent

mardi, octobre 14, 2008

feuilles de Laurier


L.A. photographie, Paris 2008

Affection

Pierre-Joseph Redouté (1758-1840)
Pensées

écoutons simplement

cette litanie des planches de Redouté. Il nous faut les noms pour approfondir la vision, ce que la photo, le cinéma, la télévision, etc. sont là pour exclure :
Amaryllis brésilien, Anémone simple, Camélia panache (japonica), Bouquet de Camélias, Narcisses et pensées (un chef-d'oeuvre), Iris, Chèvrefeuille, Dahlia, Gentiane, Hortensia, Campanule, Jacinthe d'Orient, Nymphéa, Oeillet, Pavot, Pervenche, Pivoine de la Chine, Laurier-rose, Lilas, Lys blanc, Liseron, Myosotis, Narcisse, Pois de senteur, Rosier blanc royal, Rosier à cent feuilles, Rosier églantier, la Duchesse d'Orléans (Rose rouge), Rosier évêque, Rosier de Bengale à fleurs pourpres de sang, Rose jaune et Rose de Bengale, Rosier mouseux à fleurs doubles, Rosier pompon, Rosier jaune de soufre, Bengale Thé hyménée (avec papillon rouge), Tulipe de Gesner (flamme), Tulipe cultivée...
Philippe Sollers, Fleurs

Tulipe et autres fleurs


" La rose est sans pourquoi", dit Angélus Silésius. Nous vivons désormais sous la dictature du pourquoi et de sa dévastation quotidienne planétaire. Mais les fleurs, par-delà le Bien et le Mal, persistent malgré le bruit, l'oubli, la fureur, les cendres. Un bouquet, ici les rassemble : les fleurs sont des mots, les mots sont des fleurs.
Fleurs
Le grand roman de l'érotisme floral
Philippe Sollers
Hermann Littérature
illustrations Gérard Spaendonck

Joie du coeur

Gérard Spaendonk (1746-1822)
Jacinthe

lundi, octobre 13, 2008

Phototaxie possitive




L.A. photographie, jardin du Luxembourg, oct.2008
°
Mouvement d'un organisme, déclenché par la lumière, vers la source lumineuse (phototaxie possitive) ou dans la direction opposée (phototaxie négative).

Autoportrait dans la glace

l' éventail
jusqu'au 23 octobre 2008
aux éditions L.Mauguin

si le piéton regarde



vitrine calme et grise sonne doucement

petite planète, pas à pas




à l'étage, exposition et bibliothèque de poésie contemporaine
ICI
°
Article d'Angele Paoli consacré à L.Mauguin dans Terre de Femme
revue littéraire, artistique et Cap-Corsaire
Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 8 A.a.H A.L. A.R7 A7 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Chladni Choeur Chômei Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci messages Métaphysique Metro micro Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Promenade Proust PUB puiser Qualia Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu TN Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.P. vazquez VE Venise Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog