vendredi, janvier 31, 2020



0

employé seul  zéro indique rien

vide



105 & 15

le zéro marque la place vide 
dans notre manière 
de compter

24 => 240

un 0 à droite 
et 
le nombre 
est multiplié par 10







énergie du vide

0°C

point zéro

température 
de la glace fondante

0°K = - 273,16 °C

Zéro absolu



*



tu 
te fracasses 
sur les arbres

tu 
crevasses 
les branches vives




tu
écrases les arbres

de 
gouttes 
noires


tu 
tourbillonnes

tu 
as rompu 

une feuille trop lourde


*


dans
l'idéologie 
de notre temps 
la référence obsessionnelle
au concret

est toujours armée 
comme
une machine 
de guerre 
contre le sens 
comme si
par
une exclusion 
de droit
ce qui vit ne pouvait signifier 
et réciproquement


*




dans 
cette nuit
dans toutes les nuits

il 
est plus facile 
d'élever 
un temple 
que d'y faire descendre 
l'objet 
du culte






























UMBRA PROFUNDA SUMUS

Académicien de nulle académie 

ainsi 

G.B. 

se présentait-il


*


quatre 
puzzles à reconstituer

les pièces devant passer 
dans le creuset
pour être réduites 
ou agrandies








Sol 

Mars Saturne

Apollon


































pas 

une 
chose au monde 
qui ne soit 
nuage

le plus simple 
est de parler avec ses mains









manière de vouloir 
à toute force 

composer des ensembles 
avec des éléments 

qui 
a première vue 
n'auraient rien à faire 
entre eux




Pierre Ménard
énigmes 
dans la circulation 
du sens


un signe

sans force 
pour des champs
de forces


l'écriture est liée à l'infini


































puissance 

de 

noter 

le souvenir des choses passées




de 
montrer celles  à 
accomplir
à 
travers 

sept figures

la connaissance



le 
principe de toutes choses est 
un

la fin et le commencement 
sont les mêmes


la nature pourvoit à tout
pour tous

sur
le plateau des arômes

dans
le jardin du vide


dans l'immense comment 
deviner 

?



c'est à toi
qu'obéit ce ciel qu'on voit
tourner

tout 
autour de la Terre où que tu le 
conduises


il se plie
de bon gré à mon gouvernement

je joue et je dors



rien 
n'est jamais

tout 
devient


là où je suis 

il n'y a pas de crainte urgente


dans sa poésie
il se montre habile à frapper des maximes
inventif et plein d'art


tout 
ce qui a la vie 
a aussi la conscience


la nature a su elle-même
s'instruire


l'oiseau offre à l'oiseau l'image
la plus belle



un amour 
frais 
vint dans 

un cri

me ranimer et me reprendre


l'homme 
est 

un sac gonflé de vent

























jeudi, janvier 30, 2020





Paul Klee 

Lady Daemon

1935


*






elle voyage 
de nuit
les jours étant 
trop courts 
pour
son activité



pluie 

sur 

les bambous fleur 
de fumée allée 
de saules
toi qui ne seras 
pas plus généreuse
même 

si 

par compassion 
tu t’inclines
pour contresigner 
de
tes doigts 
la poussière






























sillons enfouis

dans
le corps blanc
sous
la ligne
du code clique
sur accès
à l'angle
de faille têtu scalène oblique

jaune

sur noir pierreux gazouille aile entravée 

sous citron verre
ne pas charger 
à chaud










en blanc gage
mi-semblant
mi-bobard
d'accueil guindé cirant
son flanc rougit
d'un hoquet rare


sur le rouge fait joue
pour
l'un fait
pour l'une furtive larme
de rougeur
comme l'âge trahit
la vue
selon


PQF/JHP

































POéSIE

=

l'Amour

d'

une DIT











































en route

elle
boit dans les torrents

elle
relève la tête


éclat

et honneur

voilà 
son oeuvre


merveilles

elle en fait mémoire









lui

il donne à manger
à qui tremble
de lui


toujours

elle
se souvient 
de son

alliance



































10

au bout de sept jours
les flots du déluge sont venus
sur terre







11

l'an 600 de la vie de Noé
le deuxième mois
le 17 du mois
les sources du grand abîme
se sont débondées
et les écluses du ciel
se sont ouvertes

12

et il a plu sur terre quarante jours
et
quarante
nuits





premier


17 
premier



600

nombre cosmique 
de la conjonction et de la fécondité 
intérieures

selon 
Annick de Souzenelle


601 
premier


40

représente 
le remplacement 
d’une période par une autre
ou bien la durée d’une génération

Moïse 
reste 40 jours 
sur le mont Sinaï

Elie 
marche 40 jours

Jésus 
jeûne 40 jours 

pour marquer 
son passage de la vie 
privée à la vie
publique



41 
premier






























ANAXIMANDRE

vie et philosophie
fragments
notice
notes

24
39
1188
1189


ANTISTHèNE L' HéRACLITéEN

notice
notes

725
1452
1453








ce sont 
les lettres du même alphabet qui engendrent
tragédie et comédie

735


































je 
ne prétends
pas 

qu'il soit très facile
de penser deux fois les règles
et la poésie

je prétends 

seulement que c'est 
inévitable

si 
l'on veut exactement 
les penser


et 
le vieux Grec qui 
disait
















toutes choses sont mêmes 
et non mêmes

la lumière pour Zeus
l'obscurité pour Hadès
la lumière pour Hadès
l'obscurité pour Zeus

elles vont les unes par ici
les autres par là
en toutes saisons 
et en tout lieu


ne disait rien non plus 
de très facile




ville au bout de la route
route prolongeant
la ville

ne choisis donc pas l'une
ou l'autre

mais l'une et l'autre bien
alternées


conseils au bon voyageur


Route

ROUTE



pour marquer la liaison
pour marquer l'opposition
pour marquer la division
pour marquer l'exception
pour marquer l'intention
pour marquer le temps
pour marquer le doute

pour comparer
pour ajouter
pour rendre raison
pour converser
pour parler
pour bavarder
pour frayer
pour jaboter
pour monologuer
pour méditer



disserter
dialoguer
deviser
conférer
colloquer
chuchoter
bourdonner
blaguer
raisonner

POUR CONCLURE



POëME


corps minuscule
CORPS MAJUSCULE

éCRITURE




ONGLE
ROUGE





Novembre
OCéAN












le mérite de la littérature 

est de s'occuper 

non pas de l'humanité 

entière

mais 

de chaque homme

Andreï Bitov



chaque
homme abrite l'humanité 
entière

diront les poètes












[


Le Professeur de symétrie  
comme 
dans 

un jeu de miroirs   
part à la recherche du fabuleux écrivain  
Urbino Wanosky  

devenu sacristain 
dans la légende liftier dans la réalité 



il 
cherche à reconstruire l’œuvre 
égarée

il 
le retrouve 
et converse  avec lui 
sous 

une 
photographie 

représentant 

une vue 
du ciel de Troie






N’est-il pas étrange 
lui demande-t-il  que nous voyons
vous et moi
des nuages qu’Homère 
ne voyait 
pas 


vous 
êtes-vous déjà imaginé 
l’aveugle 



tout le monde a essayé… 

que voit donc l’aveugle devant lui 


la nuit 


NON
des vagues infinies


]




nous sommes 

des poètes aux lèvres de statuette

leur 
répondra 
le

LOUP DES STEPPES 


chaque jour

un poème puissant 

se meurt de notre peu de réalité


*






lire 
patiemment
le texte original
de notre propre existence
et de notre propre responsabilité

FK



je 
voyage à bord de 
l'Absoluble




depuis le pont
j'écoute
portés par les vents
les extrêmes
de la terre




tractatus solitarius
































S = Science 
A = Art 
P = Prudence 
I = Intelligence 
S = Sagesse







un geste de la main 

donner           valeur 



un mouvement                    de l’esprit




le puzzle est dit sans bord

l'important pour garder ce dynamisme intact

est de continuer à nous surprendre

nous-même



une façon de lier le voir et le savoir


un geste 
un mouvement 

une façon




























avance combat rate et rature 
mais 

ne cède rien
l’idée à elle-même

nie 
la guerre et affirme la 
lutte

le langage emprisonne
la littérature poésie
libère




redire
sans relâche la volonté de 
graver

le réel











esquiver
toujours à dessein ce qui cherche à nous 
perdre


le front contre la vitre

épuiser les nuages

retrouver la veine de cet inconnu

tisser  les intermittences du jour

gratter la muraille

trouver  l'inconnu surpris 

rafraîchir les peaux mortes








un devenir 
commun à la vie 
dans la raison qui recherche 
sa raison

l’ordre 
des phrases a quelque chose d’
atomique

la sémantique
se nourrit de pluies
acides



































la culture 
est

un second soleil


pour les gens cultivés


toutes 
les choses aussi bien divines qu'humaines
se meuvent

échangeant 
mutuellement leurs places
en

un 
mouvement

de montée 
et 
de descente








le jour 
et la nuit connaissent 

un maximum

et

un minimum 




la 
lune
a

un maximum et un minimum

échange 
de feu et d'eau

le 
soleil 
a

une course plus longue

et

une course plus courte




toutes choses sont mêmes et non mêmes





que les gouttes de pluie soient 

en toute saison

les beaux éclairs de l'horizon




*




trop attendre
on perd sa 
foi

celui qui part n'est point
menteur

Ah!
le CHEMIN
petite source

avec R.C



UN SECOND SOLEIL
UN MAXIMUM
UN MINIMUM
UNE COURSE PLUS COURTE
UNE COURSE PLUS LONGUE






















mercredi, janvier 29, 2020







Hyloxalus bocagei 

une espèce 

d'
amphibiens de la famille 
des 

Dendrobatidae





classification 
selon 

ASW




Règne Animalia

Embranchement Chordata

Sous-embranchement Vertebrata

Classe Amphibia

Sous-classe Lissamphibia

Super-ordre Salientia

Ordre Anura

Sous-ordre Neobatrachia

Famille Dendrobatidae

Sous-famille Hyloxalinae

Genre Hyloxalus


*



nous irons 
ensemble à la chambre 
dit le banquier en rentrant dans l'attitude 
de la grenouille qui veut imiter 
le bœuf 



comment 
le mensonge ne serait-il 
pas 

une tentation 
quand l'homme
faible et puéril est si vite ébloui  

par 
l'hermine 
d'

un magistrat
par 

une 
grenouille 
qui fait le bœuf
par 

un paon 
qui fait la roue, 
par 

un sourire 
ou 

Je-ne-sais-quoi
























L'allée des Mauves 

est 

une voie 

du 20e arrondissement de Paris

elle
débute au 72
rue Saint-Blaise et se termine
en impasse

l'origine du nom de cette voie est inconnue



longueur        
87 m

largeur        
30 m


2610 
est 

un téléphone 
de l'entreprise Nokia 

il est 
monobloc





les herbes parasites
les ronces
les grandes mauves bleues
s'élèvent
par

touffes
épaisses entre les
rosiers


*





72 

est

la 
somme 
de 

quatre 
nombres premiers 
consécutifs 

13 + 17 + 19 + 23

et de

six 
nombres premiers 
consécutifs 

5 + 7 + 11 + 13 + 17 + 19


































le graphe longhorn 

un graphe 


sommets 


arêtes 











il peut être construit en ajoutant deux sommets au graphe taureau et en les reliant directement aux extrémités respectives de ses deux cornes ses deux sommets de degrés 1

il est ainsi nommé en l'honneur de la race bovine Texas Longhorn qui se caractérise justement par la taille de ses cornes.

le nombre 
chromatique du graphe longhorn 
est 



c'est-à-dire 
qu'il est possible de le colorer 
avec 


couleurs 

de telle façon 
que deux sommets reliés 
par 

une arête 

soient 
toujours de couleurs 
différentes

ce 
nombre 

est 
minimal

l'indice 
chromatique du graphe longhorn 
est 

3



































Gertrude Stein

Qu’
est-ce 
qu’

elle 
voit quand elle ferme les yeux


un roman



Traduit de l’américain par Martin Richet



2002 - ISBN : 2-914906-02-1


Quand

elle
ferme les yeux




elle 
voit les choses vertes parmi lesquelles

elle 
a travaillé et alors tandis 
qu

elle
s’endort 

elle
les voit être 

un peu différentes.


Les
choses vertes ont
alors

des racines
noires

et

les racines
noires

ont des tiges
rouges

et

elle
est épuisée.

































I



dimanche lundi 27/28 mai 2018

Trinité/S.Germain

Rocamadour 


*

mardi 29 mai 2018

S.Aymar

Gouffre de Padirac 


*

samedi 16 juin 2018

S.Jean-François Régis

Monastère Royal de Brou

Ambronay





*




jeudi 13 septembre 2018

S.Aimé

Cathédrale S.Etienne de Bourges

*

vendredi 14 septembre 2018

Croix Glorieuse

Cathédrale Notre-Dame de Chartres


*


samedi dimanche lundi 15/16/17 septembre 2018

S.Roland / Jeûne Fédéral (CH) / du Jeûne (CH)

Abbaye du Mont-Saint-Michel


*

mardi 18 septembre 2018

Ste. Nadège

Cathédrale Saint-Gatien de Tours


*


mercredi 19 septembre 2018

Ste. Emilie 

Cathédrale 
Notre-Dame-de-l'Assomption de 
Clermond-Ferrand


*


dimanche 30 septembre 2018

S. Jérome

Saline Royale d'Arc-et-Senans


*

dimanche 7 octobre 2018

S.Serge

Cluny


*


lundi 8 octobre 2018

Ste.Pélagie 

Solutré-Pouilly


*


jeudi 25 octobre 2018

S. Euguerran 

Abbaye de Tamié


*

mercredi 7 novembre 2018

Ste.Carine

Meyrin / Genève
esplanade des particules
CERN


*



























































CV

curriculum vitae 

le

Chemin 

de

Vie

*

le savoir coupant 
et la sensibilité du don

convergence 
vers l'unité et divergence vers 
l'infini





c

il désigne 
à la fois la coupure 
la sortie hors de la totalité 

c'est un O coupé très occupé en effet ! 

et 
l'idée de 
savoir 
je sais  je c


du C vers le D
la graphie
évoque 

un 
retournement 
quelque chose doit 

CD 

pourtant 
à bien y regarder 
la différence 
est 

une simple croissance

le C évoque 
le dernier croissant de la lune

le D est 
un premier quartier

entre les deux
l'astre des nuits forme

une nouvelle lune 

une nouvelle expression de la féminité


ce qui a cédé ? 

la toute puissance 
du savoir qui se fait maintenant 
et de plus en plus

femme 
accueil  
ouverture 
sensibilité


V

c'est 

la
vraie victoire

la
vraie vie

la
vraie volonté

le V réunit 
par sa forme graphique 
les divergences 
en

un seul point


le V 
annonce 

une naissance 

puisqu'il dessine aussi 

un sexe féminin

il s'agit 
presque d'un A inversé

la création 
n'est plus par l'esprit
elle est dans
 la chair



plus
précisément le A 
est 

une création 

par l'esprit pour produire des formes 
alors que le V 
est 

une création 

dans 
la chair pour révéler la nature 
de l'esprit





































centre vide

l’arrivée au centre du labyrinthe  
comme au terme 
d’

une initiation

introduit 
dans 

une loge invisible 



que les artistes des labyrinthes 
ont toujours laissée dans le mystère ou
mieux  

que chacun pouvait remplir selon sa propre
intuition ou ses affinités 
personnelles


c’est 
à l’homme qu’il revient de remplir
le centre

le 
centre 
est avant tout 

le 
Principe 

le centre 
des centres ne peut être 
que 

Dieu



le centre 
n’est donc point à concevoir
dans la symbolique 
comme 

une position 
simplement statique

il est le foyer 
d’où partent le mouvement 

de 
l’un vers le multiple  

de 
l’intérieur vers l’extérieur  

du 
non-manifesté au manifesté 

de 
l’éternel au temporel 



tous 
les processus 
d’émanation et de divergence  

et 
où se rejoignent 
comme en leur principe  

tous 
les processus 
de retour de convergence dans leur recherche 
de l’unité






le centre peut être considéré
dans son rayonnement pour ainsi dire horizontal 
comme 

une 
image du monde

un 
microcosme 

contenant 
en lui-même toutes les virtualités 
de l’univers 

et 
dans son rayonnement vertical
comme 

un lieu de passage

le 
cénacle 
des initiations

la 
voie 
entre les niveaux 

céleste
terrestre
infernal du monde

le seuil 
de franchissement 

et
en conséquence

de 
la rupture 

le centre 
critique est 
le point de la plus grande
intensité


le lieu 
de la décision

la ligne 
de partage





































nous préférons 
sauvegarder ce dont il nous faudrait 
nous déprendre

dit le 

Loup des Steppes

et 

perpétuer 
ce qui exige d'être 
dépassé







l'homme 
ne suffit pas à orienter
l'homme

ses routes 
ne doivent pas toutes mener jusqu'à Rome 
en ruine de sa 
volonté

une culture 

réduite 
à l'humain 
est 

une culture morte

une éclipse noire de l'être


les forces du chemin 
abandonnent en chemin le pas pressé 
de tout homme qui se croit sa propre destination 

sa fin 

et 

son 
accomplissement



tractatus solitarius 

17
































un kylix

dans 
la 

Grèce antique

en 
grec ancien κύλιξ / kúlix
est

un vase 
peu profond et évasé 
utilisé pour déguster du vin lors des 
symposia

*




le cycéon

se décompose si on

ne 
l'agite
pas

du vertige

le cycéon 
est

un breuvage
fait

de vin 
de miel 
de fromage de chèvre rapé 
et gruau d'orge blanc battu avec 
une branche de pouliot qui le parfume

le 
cycéon 
est présenté comme
la potion de jouvence du vieux 
Nestor


analogiquement
le fragment signifie 
que le monde doit connaître

un perpétuel mouvement
pour ne pas 
mourir 


les choses froides se réchauffent 
le chaud se refroidit
l'humide s'assèche
et le desséché se
mouille



Philosophie 

=

l’art 
d’être dans 
la poésie

l’art 
de ne pas se plaindre
d’être encore 
poète


XVI

entre 

ton 

plus grand bien et

leur 

moindre mal

rougeoie la poésie


































Vieil océan

ta grandeur matérielle ne peut se comparer
qu'à la mesure

qu'on se fait
de ce qu'il a fallu de puissance
active

pour engendrer la totalité
de ta masse









on 
ne peut pas
t'embrasser 
d'

un 
coup d’œil

pour te contempler 
il faut que la vue tourne son télescope
par 

un 
mouvement 

continu
vers les quatre points de l'horizon
de même 
qu'

un 
mathématicien

afin 
de résoudre 

une équation algébrique

est obligé
d'examiner séparément les divers cas possibles

avant de
trancher la difficulté

l'homme mange des substances
nourrissantes

et fait d'autres efforts
dignes 
d'

un meilleur
sort pour paraître gras 



qu'elle
se gonfle tant qu'elle
voudra

cette adorable grenouille

sois
tranquille

elle ne
t'égalera pas en grosseur

je
le suppose du
moins


Je te
salue  vieil océan







































perle 

entre les lignes

avec cette perle
on joue avec les lignes et les formes 
géométriques ! 








on adore 
ce style très graphique sur nos 
bijoux

en boucles 
d’oreilles ou en sautoir 

on la suspend 
partout avec ses deux petits 
anneaux !!



perle 
en métal cuivreux

taille  
25 x 21 mm


il y a 


couleurs  

doré 
inox et laiton



perle
extraterrestre pion 
écaille

perle 
Léopard virgule 

perle 
écume goutte nacrée 

perle 
léopard goutte 




les
vibrations
oui

les
vibrations de nos
corps

pour vibrer
au tempo de la nature





























sur 
la circonférence

le 
commencement et la fin sont 
commun








je suis
le propre objet de mon 
étude


il était 
compagnon d'Hector
et tous les deux nés la même nuit

il 
n'est homme qui puisse éviter 
son destin

il 
en déduit que Homère était 
astrologue



réfléchir 
très haute vertu

et 

sagesse 
dire la vérité

et 

agir selon la nature
en le sachant




penser est commun à tous



éclat sec

l'âme sèche est très sage


il 
ne sait où il va

il a 
l'âme 
humide


la personnalité de l'homme est son démon



l'Ourse
et en face de l'Ourse
la borne
de

Z

LE LUMINEUX



d'après Héraclite

NATURE AIME SE CACHER





écoutez passer  regardez partir

j'éveille mon amour

pour qu'il me dise l'aube

mon éternité est de givre




Ambulant 

je suis 
un lecteur ambulant

Je vais 
être ambulant

Je vais
être qui va d’un lieu à
un autre

un
lecteur
qui va d’un lieu à un
autre

pas
juste un qui va
à

mais
un qui va
vers

un lecteur qui va à
la rencontre
de


de ce qui m’importe 























Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 111 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Abécédaire Aboulafia Abréviations Abrüpt Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Anthologie Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APZ Arago Aram Saroyan Arbres Aristote Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS ASDMI Ashbery Auxméry AVB Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bernstein Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner Bohm boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Brautigan Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Carver Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDLRP CDN ce qui est ceci cela Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chartreuse Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle conversation Copier Corbeau Cortazar couleur covid Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CV CyT Dada DALA Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Dillard Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Durer Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures EDLCDS EDLF Edmond Jabès elle ELLEDIT Elles Ellul EN encres et musique Encres et peintures EnSof Entre EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F F.A. F.O Fable faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade FQPCC Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GDLMC GEGO genese Genji géométrie Géopoésie Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guy Debord Guyau Guyotat GWFH H H.D. H.P Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Hésiode Hesse Heures hexagrammes HHPC Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin homonymies Houellebecq HR. HRC Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici IDLR il Illuminations illuminisme ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index individu Infini Infinitif initiales Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kathleen Raine Katué Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khazar Khlebnikov Kiarostami KK Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs LADR Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LCDP LCR LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar lensball lepoète Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex7 lex8 Lexie LFDH LFMR LGD LGTDLP LHDD lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDME LLDO LLDP LLDQ LMV LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LPI LRDT LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto masque Massera Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Menus Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM MTAS Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Mystères MZD N Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman NDBDP Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche NLJNLH noeuds Noguez Noir nOmbres Norge Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen OR Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet OSMH P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Para Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes PHPN Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Plankl Platon Pleynet Podiensis poésie Poindron Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms prépositions presque Prière Promenade Proust PRYNNE Psaumes PUB puiser puissance Pyramides Qualia quand quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RCLSDF RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Révillon Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens SALXI Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya SBL1 Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. SDM Sel selon SELP Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPHS SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein steppe Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains TRICTRAC Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V V.I. V.Kh V.P. VALC Valet vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne verre Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO voici Voies voilà volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Wajcman Waldman Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog