lundi, mars 12, 2018


source Alain Giffard  culture technologies lecture mémoire hypertexte

la copie 

joue un rôle central dans les pratiques de lecture 
sous des formes historiques
diverses


Comme Mary Carruthers 
l’a montré

les lecteurs du moyen âge copient
les textes dans leur 
mémoire
















Les écrivains étaient loin de signaler systématiquement 
leurs citations 

considérant les fragments qu’ils retenaient 
comme une partie de leur 
mémoire


A partir du XIIIème siècle l’accès aux textes des lecteurs
est le plus souvent médiatisé par l’usage 
des florilèges et des abrégés


Parfois lire devient copier 
la copie


A côté du retour au texte
la Renaissance voit le succès des recueils 
de lieux communs


Ces ouvrages étaient à la fois des livres de citations et 
des carnets de lecture


Érasme qui en publia un est aussi l’auteur du 

De duplici copia verborum et rerum  

que l’on traduit par 

La double abondance des mots
et des idées 




La copie numérique est partout 

elle est  sous la forme des copies techniques
un des moyens de la communication des données informatisées


Elle est extrêmement puissante et extrêmement
aisée

lorsque le texte de départ est déjà sous forme
numérique


Les premiers utilisateurs des traitements de texte avaient été 
frappés 

par cette extraordinaire facilité de la 
copie

numérique et ses effets sur 
l’écriture

prolifération des versions intermédiaires  possibilité 
de moduler les présentations


Dans le cadre de la lecture numérique, la copie 
est la condition des différents 
traitements ultérieurs


Elle est nécessaire aussi bien pour améliorer 
la lisibilité matérielle 
du texte

le redécouper et en général jouer sur son unité 
physique

le préparer aux opérations de lecture 
ultérieure

La copie numérique produit une sorte d’ 
édition de lecture 

Elle est aussi l’occasion fréquente d’une opération 
de communication


Un aspect empirique important est le suivant 

c’est à l’occasion des opérations de copie de lecture 
que l’utilisateur
de base 

découvre les caractéristiques de la matérialité numérique
notamment à travers 
les formats


































Pour lire un texte    

la manière qui convient 

c’est la division




C’est 

le point de vue d’Hugues de Saint Victor

l’auteur du Didascalicon    au début du

XIIème siècle






















La division consiste à fragmenter la lecture en unités de texte
plus brèves

Elle est une manière de lire    elle est la lecture
même

Elle précède l’exercice de mémoire   la copie dans le
cœur 

l’enregistrement du
texte


Nous avons tendance à voir une grande
différence

entre la fragmentation dans l’écriture et dans la
lecture


Pourtant

la divisio chez Hugues ne permettait pas

seulement d’enregistrer le texte

grâce à la brièveté



La disjonction du discours valait aussi
comme

instrument de composition en préparant le
rassemblement

des fragments d’origine
diverse


































Chapitre 5 

âge des dieux

la lettre d'Anna Livia

Lieu   salle d'étude

Art   paléographie

Technique   description

Les 4 premiers chapitres 
étaient consacrés à HCE  les 4 suivants seront consacrés à 

ALP













La lettre d'ALP   déterrée par la poule et portant témoignage d'HCE  est soumise à plusieurs examens
universitaires effectués par des avatars de Shaun

Les dommages qu'elle a subis dans le tas d'ordures l'ont rendue quasiment indéchiffrable

Ses circonvolutions stylistiques rappellent les enluminures du Livre de Kells, dont les arabesques créent une tapisserie complètement embrouillée

La confusion des langues  les fantaisies du scribe dans le dessin des lettres  la déraison féminine de ce flot d'écriture exubérant  et jusqu'aux trous dans le papier qui marquent l'irruption du temps dans l'espace, tout porte la marque de Shem




































Le Livre de Kells 

latin          Codex Cennanensis   
anglais      Book of Kells   
irlandais   Leabhar Cheanannais 

également connu sous le nom de 

Grand Évangéliaire de saint Colomba





un manuscrit illustré de motifs ornementaux et réalisé par des moines de culture celtique aux alentours de l'année 800

Considéré comme un chef-d'œuvre du christianisme irlandais et de l'art irlando-saxon  il constitue malgré son inachèvement l'un des plus somptueux manuscrits enluminés ayant pu survivre à l'époque du Moyen Âge. 


En raison de sa grande beauté et de l'excellente technique de sa finition  le manuscrit est considéré par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus remarquables vestiges de l'art religieux médiéval

Rédigé en langue latine  le Livre de Kells contient les quatre Évangiles du Nouveau Testament ainsi que des notes liminaires et explicatives  l’ensemble étant accompagné de nombreuses illustrations et enluminures colorées

Le manuscrit fait aujourd'hui l'objet d'une exposition permanente à la bibliothèque du Trinity College de Dublin  en Irlande sous la référence MS 58




































Le soleil
simple corps opaque comme la première planète
venue

est enveloppé de deux atmosphères 
l’une

semblable à la nôtre
servant de parasol aux indigènes contre la seconde
dite photosphère

source
éternelle et inépuisable de lumière et de chaleur



Cette doctrine
















universellement acceptée
a longtemps régné dans la science
en dépit de toutes les analogies

Le feu central qui gronde sous nos pieds
atteste suffisamment que la terre a été autrefois
ce qu’est aujourd’hui le soleil
et la terre n’a jamais endossé de photosphère électrique
gratifiée du don de
pérennité







































K

Le capitalisme fut un phénomène naturel par lequel un sommeil nouveau  plein de rêves  s'abattit sur l'Europe 

accompagné d'une réactivation des forces mythiques



Les premiers bruits du réveil rendent le sommeil
plus profond

408





Le réveil imminent est comme le cheval de bois des Grecs dans la
Troie du rêve

409


Jung appelle la conscience  à l'occasion  notre conquête prométhéenne  Et
dans un autre contexte Le péché de Prométhée est de rester sans histoire
Aussi la conscience accrue de soi est-elle faute


417



Les passages sont des maisons ou des corridors qui n'ont pas de côté extérieur
comme le rêve

424


J'aime beaucoup ces hommes qui se laissent enfermer la nuit dans un musée pour pouvoir contempler à leur aise  en temps illicite  un portrait de femme qu'ils éclairent au moyen d'une lampe sourde  

Forcément  ensuite  ils doivent savoir de cette femme beaucoup plus que nous n'en savons  

André Breton  Nadja    

Mais pourquoi ?

Parce que cette image a été l'élément qui a permis la métamorphose du musée en intérieur

426

































mettre en terre les pépins et 

les noyaux


cueillir dans les terrains sablonneux

et chauds en basse altitude

les premières morilles 



fleurs de tussilage et de primevères

simplement regarder

et se taire

































si

l’on veut suivre le  lien hypertexte  de Benjamin  on devra choisir entre deux chapitres qui contiennent le mot rêve 


Ville de rêve et maison de rêve  rêves d’avenir  nihilisme anthropologique  
Jung

 ou 


Maison de rêve  musée  pavillon thermal















On aura beau parcourir chacun de ces deux chapitres  on sera bien en peine de trouver la moindre référence directe à la publicité et au Jugendstil

Il y a de fortes chances qu’on se sente plutôt perdu   comme un flâneur   errant à travers ces chapitres fascinants  captivants et  de toute évidence  infinis

En de nombreux points  la manière de lire Le livre des Passages dévoile la façon dont nous avons appris à utiliser le web : 

nos déplacements par hypertextes   notre navigation dans cette immensité   elle indique comment nous sommes devenus des flâneurs virtuels  surfant distraitement d’un endroit à l’autre   comment nous avons appris à gérer et à recueillir l’information  sans éprouver le besoin de lire le web de façon linéaire  etc.

































Au nord
par une montagne 
bleue

au sud
par un lac 
vert

à l'ouest 
par des chemins

à l'est
par une rivière




































Le nuage 

selon que l'on tient compte de la Forme 

ou de la Matière

c'est le corps nébuleux d'

HCE











constitué par les 28 gouttes-lettres puisqu'il est aussi le livre

ou bien Isabelle pré pubère

blanche et innocente

portée par son père le vent

Elle va bientôt pisser en pluie et prendre la place de sa mère dans le lit de la rivière





Symbole de glorification et d'apparitions  le nuage évoque les nébulosités 
aussi celles de l'esprit

qu'elles soient évocatrices de la protection contre trop de lumière ou génératrices d'orages.

Pour les Chinois  les nuages sont une cloison séparant deux degrés cosmiques

Symbole de l'éphémère et de l'impermanence terrestre  l'éternité se change en nuages et le sage accepte sa mort afin d'être transformé en nuage

Manifestation de l'activité céleste  le nuage est aussi un symbole de fécondité  dans son devenir. 

Il évoque le sacrifice et la régénération  le cycle productif qui engendrera la vie  puisque le fait de pleuvoir videra le nuage et le fera disparaître  en même temps que son eau donnera la vie

































IV


à la fin de la peinture  le rouleau se poursuit

par des sceaux et des poèmes

on y narre l'histoire suivante


Wang Wen-Wei le vit dans la maison du maire de la ville

de Ho-tung en l'an 1205

il écrivit à la fin


Le Façonneur de toutes choses

n'a pas d'intentions précises

Montagnes et rivières

sont l'esprit condensé










Qui eut l'idée de

ces sources et forêts miraculeuses?

Encre pâle

sur fine soie blanche

Gary Snyder Montagnes et rivières sans fin  éditions du Rocher 2002


































Ensoleillement proche

de

10%

SOLEIL SOLEIL SOLEIL SOLEIL SOLEIL
SOLEIL 

SOLEIL SOLEIL SOLEIL 

SOLEIL

éclaircies fugitives possibles en milieu de journée

neige possible le soir

*













POSSIBLE

Qu’est ce que le possible ?

Définir « possible » conduit vite à tourner en rond. 

Le possible est réalisable : il peut devenir réel, il est… possible… qu’il soit. 

Une définition positive se heurte à la synonymie. 

Le verbe « pouvoir » est quasiment irremplaçable, si on l’utilise pour expliquer « possible » on produit une circularité. 

Négativement, possible est l’opposé d’impossible. 

Alors que l’impossible contredit l’ordre des choses, le possible ne le fait pas. 

L’impossible ne peut jamais devenir réel, le possible… peut être, il est apte à exister.


Le possible entretien un lien fort au réel. 

Ce qui est réel a forcément été possible. 

Si une chose est, il a fallu qu’elle puisse être… c’est-à-dire qu’elle ait été possible. 

Toutefois le statut du lien possible / réel n’est pas toujours tranché. 

Certains diront que tout le réel est possible, mais d’autres refuseront au réel le statut de possible.



Dans un cas, on peut être à la fois réel et possible. 

On dira que la Tour Eiffel est réelle (elle existe) et qu’elle est possible (elle peut exister, la preuve). Dans l’autre cas, être réel exclut d’être possible. 

Si quelque chose existe, il n’est plus possible : il est réel. 

On réserve alors « possible » aux choses qui peuvent exister mais n’existent pas. 

Cela correspond à l’usage courant.



Quoiqu’il en soit, le champ du possible est toujours plus large que celui du réel. 

Ce qui peut être est par définition plus vaste que ce qui est. 

Les possibles sont littéralement infinis, ça fait leur charme et celui de Leibniz.

La possibilité appartient aux modalités. 

Elle est donc à penser conjointement avec :


l’impossibilité
la nécessité
la contingence


Les limites du possible

Tout ce qui est pensable n’est pas possible. 

On peut concevoir un objet contradictoire. 

Un cercle carré n’est pas imaginable, il n’est pas réalisable, mais on peut le penser. 

On peut concevoir une modification du passé : si je pouvais changer le passé, je ferais ci ou ça. 

Mais cela n’est pas possible. 

Il y a donc un écart entre pensable et possible.

Autre limite, la réalisation de certains possibles empêche d’en réaliser certains autres.

JFK a été réélu en 1964
JFK a été assassiné en 1963

Les deux énoncés ci-dessus expriment des possibles. 

Mais pas des compossibles. 

Les deux ne sont pas réalisables simultanément dans un même monde. 

Si JFK a été réélu en 1964, il ne peut pas avoir été assassiné en 1963. 

L’inverse est vrai. 

On dit compossibles des possibilités qui peuvent avoir lieu dans le même monde. 

Des possibilités qui ne sont pas contradictoires entre elles.



Pris à part, les deux énoncés ci-dessus sont également possibles. 

Ils n’ont rien en eux-mêmes qui les rendent non réalisables. 

Mais si l’un est réel, l’autre ne peut l’être. 

Ce qui peut devenir réel dépend donc de ce qui est réel à un moment donné. 

Le réel empiète en permanence sur le possible.

Indépendamment de ce qui arrive, certaines possibilités sont de toute façon contradictoires. 

Elles sont exclusives par défaut. 

Soit l’anniversaire d’un hypothétique futur neveu. 

Son anniversaire doit être un jour d’un mois.

 « L’anniversaire de mon neveu est le 13 septembre » exprime une possibilité. 

Mais c’est d’emblée contradictoire avec tous les autres énoncés du type « L’anniversaire de mon neveu est le X de tel mois ».


Différents types de possibles

On distingue les possibilités :

logiques
physiques
morales

Une possibilité logique s’exprime dans un énoncé qui n’est ni tautologique (nécessaire), ni contradictoire (impossible). 

Il faut quitter la logique pour établir la valeur de vérité d’une possibilité logique. 

Il y a besoin de renvoyer à un état du monde pour savoir si cette possibilité est vérifiée ou non. 

L’énoncé « JFK a été assassiné » exprime une possibilité logique. 

Vérifiée dans notre monde, mais pas dans tous les mondes possibles.

Une possibilité physique est compatible avec les lois physiques mais n’obéit à aucune nécessité physique ou causale. 

Il est possible de se rendre de Paris à Montpellier en moins de 6 mois. 

Physiquement réalisable, mais pas nécessaire. 

Par contraste, il n’est pas physiquement possible de lâcher un objet sans qu’il tombe à plus ou moins courte échéance. 

Bien sûr, ce n’est pas logiquement impossible : sous certaines conditions (apesanteur artificielle), l’objet ne tombe pas. 

On peut imaginer un monde où la physique étant différente, les objets ne tombent pas, mais on change alors le référentiel pour les lois physiques.


C’est tout le problème des possibilités physique. 

On peut comprendre « physique » en plusieurs sens : lois physiques présentement acceptées, lois physiques vraies même si inconnues de nous, lois physique d’un monde possible donnée, etc…

Les possibilités morales ou juridiques consistent dans ce qui est autorisé. 

Leur contraire est logiquement ou physiquement possible. 

On peut très bien enfreindre la loi morale ou juridique. 

Mais il y a un sens à dire qu’il n’est « pas possible » de faire ci ou cela au regard de la morale. 

Toutefois on parle plutôt de permission, d’interdiction ou d’obligation et pas de possibilité.




éclaircies fugitives possibles en milieu de journée


neige possible le soir







































La pierre 

Shaun en Saint Pierre

Pierre tombale  autel ou pierre dressée   Stonehenge  cromlech  mégalithe menhir c'est le symbole de l'ordre   de la lettre pétrifiée   c'est-à-dire du règne de la Loi comme règne de la mort  selon la pensée paulinienne dans l’Épître aux Romains









De nombreux mythes parlent d'une pierre noire tombée du ciel   la Ka'ba chez les Arabes   celle de Cybèle à Rome   ou de façon allégorique Lucifer ou Jésus chez les Chrétiens

La pierre rappelle également la pierre du couronnement sur laquelle les anciens Gaéls sacraient leurs rois

La pierre philosophale   lapis en latin... permet la transfiguration des métaux vils en or



La pierre résiste au temps

Si elle est statique, elle est libérée de la nature

Elle est parfois une médiation entre Dieu et son prophète

Son côté fixe et stable lui octroie un rôle de sagesse et de fidélité

On plaçait les pierres sur les lieux commémoratifs, pour se rappeler

La pierre garde la mémoire

Les pierres précieuses sont une transformation des ténèbres en lumière

Les tas de pierres sont des représentations de l'âme collective

Les lieux où on les dresse doivent être sacrés

Dans certaines cultures  si l'on jette une autre pierre dessus   c'est pour chasser les fantômes. 

























1.1    ciel  terre

1.2    vide  ténèbres  abîme  souffle

1.3    lumière  lumière

1.4    lumière  ténèbres  séparation

1.5    jour  nuit  soir  matin premier jour

1.6    place  les flots  les flots  les flots

1.7    les flots d'en bas   les flots d'en haut  et voilà

1.8    ciel  soir  matin  deuxième jour

1.9    rassemblement   le sol   et voilà

1.10  sol terre   flots mer   c'était bien 





































La règle fondamentale 
est 

la suivante 

une bague 
qui tourne par rapport à la
charge 

doit être montée 

serrée






Outre la fatigue 
il existe un autre facteur qui limite la durée d'utilisation
satisfaisante d'un roulement

c'est l'usure

L'usure peut être causée par  la présence de corps
étrangers

une lubrification insuffisante
une corrosion 




7.10       Ajustement des roulements sur l'Arbre et au niveau
              du logement

7.10.1    Roulage


































III


là où je pose le pied

je porte ma propre clarté




travail de poète



j'ai appris

à rester à mon bureau

à condenser













pas de chômage

dans cette condenserie


à l'oeuvre du hasard

que chacun espère et croie en ce qu'il peut


Lorine Niedecker  Lounge du lieu   José Corti






































Tape tes pages frénétiques pour ta joie  souffle

profond  à l'écoute   amoureux de ta vie  Ce que

tu veux   ce qui est exactement devant toi

12 mars naissance de Jack Kerouac

*







Considéré comme l'un des auteurs américains les plus importants du xxe siècle, il est même pour la communauté beatnik le « King of the Beats ». Son style rythmé et immédiat, auquel il donne le nom de « prose spontanée », a inspiré de nombreux artistes et écrivains et en premier lieu les chanteurs américains Tom Waits et Bob Dylan. Les œuvres les plus connues de Kerouac, Sur la route (considéré comme le manifeste de la Beat Generation), Les Clochards célestes, Big Sur ou Le Vagabond solitaire, narrent de manière romancée ses voyages à travers les États-Unis. Le genre cinématographique du road movie est directement influencé par ses techniques et par son mode de narration.

































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APZ Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul EN encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GDLMC GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Menus Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes PHPN Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Pyramides Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. SDM Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog