mercredi, juillet 23, 2014

.











l'éventail des couleurs

se résorbe

dans les pôles antithétiques

du Noir

Noir-Bleu

et du Blanc

synthèse de toutes les teintes 


il y a là aussi une figure de l'unité




Et la nuit augmentait sur mon âme ravie

Et l'ange devint noir     


et dit 


Je suis l'amour



















.

mardi, juillet 22, 2014

.

















Japanese poem 

Waka by Ono-no-komachi 

(callygraphy by mteisi) : 



How invisibly / it 

changes color in this world / the

flower of the human heart


























.
         I
T W  .   L ... T














détaché d'un éventail

au bord d'un Lac



Vois

cette branche est rude 

elle est noire




si nous 
faisons du bruit

le temps
va recommencer





la doctrine de la grâce 
et celle de la libre volonté ne se contredisent pas

elles appartiennent
toutes deux à un seul et même tout

elles ont souvent
besoin l'une de l'autre











L.A.Instas-Champex lac 
juillet 2014






















.
.














leciellecielleciel

Nom
le créateur

Attribut
fort

Image
le ciel

place dans la famille
père





*




le soleil
sort de son coin par l'Est 

comme s'il
venait du fond de la terre

traverse 
le ciel puis rentre dans la mer

cela
cesse
et recommence
depuis
toujours
sans répit

Je 
respire 
où 
tu 
palpites




Handwriting by Decade Diary






.

lundi, juillet 21, 2014

.

Shikantaza


















être assis

(za)

sans rien

(shikan)

rencontrer

(ta)



assis imperturbablement

ne butant sur rien

ne s'accrochant à rien



rien 
ne parvenant à entamer
la sérénité
de l'esprit 























.
.
# Ulysse 897







Viens.
J’ai soif.


la phrase originale
Come. I thirst.



progression et position 
















.

dimanche, juillet 20, 2014

.














les lignes de force 

du paysage

d'abord multiples et contradictoires

convergent peu à peu



se simplifient



s'annulent enfin

au point nuptial

de la cime


expression évidente

d'un retour à l'unité




L.A.Insta-Mont-Blanc juillet 2014















.
.










L'axe 
du monde et le pilier du ciel





je tourne autour de Dieu

de cette tour sans âge

depuis des milliers d'ans


qui suis-je ?

je l'ignore encor :

faucon

orage

ou cantique puissant


R.M.RILKE
























.

dimanche, juillet 13, 2014

.












cet objet est

insolite et gigantesque

c'est le plus grand de tous ceux

qui se dressent à la surface du sol

il incarne donc excellemment

la puissance




veux-tu voler ?

veux-tu être l'intime des hauteurs ?









.
.













Isolement progressif

de la forme alpestre dans l'espace


disparition de la végétation


apparition du roc nu

de la neige et de la glace


singularisation de l'objet-montagne

parmi tous les autres aspects naturels




L.A.Insta-Vanoise refuge du Saut juin 2014











.

samedi, juillet 12, 2014

.













Un être vertical




la pesanteur
est 
le grand 
architecte des
formes à la surface 
de la terre
où l'homme 
seul
peut se 
définir 

comme
un animal vertical

ce choix 
de la position
verticale 
fut sa 
chance




elle 
date de loin !



du temps 
ou un être
qui nous ressemblait s'avisa
d'abandonner 
les jungles
tièdes
hantées 
par de
nombreux congénères 
pour mettre 
définitivement
pied à terre

elle détermine
toute son évolution
ultérieure

on peut
en effet démontrer
qu'en fonction
des contraintes
de la pesanteur





la
position 
verticale
est 
paradoxalement
la 
plus 
économique
pour 
l'expansion
des
formes 
vivantes






























.
.

Alain Veinstein





du jour au lendemain    bonsoir













la journée s'ouvre et se referme,
nous installe dans la nuit
de la toute première phrase,
mais rien à craindre :
aussi près qu'elle s'approche,
la nuit ne viendra pas à bout
de la toute première phrase
à travers laquelle j'aimerais te parler.

A.V.
Tout se passe comme si



*


L’émission d’Alain Veinstein, 

Du jour au lendemain, a été supprimée 

par les nouveaux gérants de Radio France...

du jour sans lendemain


ici




















.


.

Oscar M.










Oscar Muñoz
Protographies
du 03 juin
au 21 septembre 2014
Paris





Isabelle Pariente-Butterlin
Méditation dégradée (2)

À propos d’Oscar Muñoz

Pourquoi est-ce si complexe ? Il faut pour les retrouver, pour parvenir à les toucher, accumuler les phrases les unes sur les autres. Je tente de saisir l’essentiel, et il est si long d’y parvenir alors que je l’ai en tête : il ne se dit pas. Les phrases apprennent la patience. Il est impossible de lutter contre les courants qui s’y déploient, il vaut mieux les suivre...

Aux bords des mondes
ici
.

.












L ' ESPRIT EST UNE CHOSE ENCHANTERESSE





est une chose enchantée
comme le lustre sur une
aile de sauterelle

subdivisée par le soleil
jusqu'à ce que les rets soient légion.

Comme Gieseling jouant Scarlatti

...

il est le pouvoir
d'un puissant enchantement. Il
est pareil au cou du
pigeon que le soleil
anime ; il est l'oeil de la mémoire ;

il est la contradiction consciencieuse 


licornes & sabliers
josé Corti





















.
.




















la droite
relie les étages

cosmiques
par leurs centres

la droite
définie simultanément

un pivot
central assumant la cohésion

matérielle
de cette architecture

un pilier
supportant éventuellement

la vôute du ciel

un lien
assurant l'unité de l'ensemble




*




un passage
sorte de pont vertical
reliant les niveaux cosmiques
et pouvant être emprunté
dans un sens
ou dans un autre
par des énergies
ou des êtres

il faut noter
que les deux premières
attributions révèlent
déjà le souci de découvrir
des réponses techniques
(mécaniques)
aux énigmes
de l'univers












The universe according to a 1565 TEXT by the Portuguese cosmographer Bartolomeu Velho. Jesus and the angels float in the EMPYREAN, which we would today call outer space. Also note the globe which reflects the early belief in a Northwest Passage that would allow ships to travel across Canada to the Pacific
























.
Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

3X3 A7 AB Abruzzo Adrénaline Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Anaphore André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Avec Avent B Bandeaux Barry Lopez Beaufortain Beckett Bhattacharya Bibliothèques Bimot Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Borges Briciole Broodthaers C C.C C.Olson Campo Cantos Carl Andre Carson Carte postale Cartes et globes Casas Cerbelaud Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Christian Dotremont Chu-Ta Chômei Ciel Ciel profond Cioran Collines Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Cézanne Côme Dao Dates Deleuze Derrida Dickinson Divers Duncan Déserts Désir EAIO Echos L.A. Ecosse Edmond Jabès Encres et peintures Etel Adnan Etna Eventail Exergue F.A. FAJ Faune Fayçal Films FIVE Flore Fragme Fragments François Cheng Fuji G.Luca Gary Snyder GB Genji Girard GMH H H.D. Haenel Hamish Fulton Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Hillesum Hiroshi Yoshida Hubin Hymnes orphiques Hölderlin I remember Illuminations Index Infini Infinitif installation Internet Ishihara Issa italiques J.J.F.W. J.J.U. Jardin Jean Jesuis JHN John Cage Jouffroy Journal Jours Juarroz Jullien Kafka Kawara Kenneth White Kerouac Kiarostami Koshkonong L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe Lacs Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lexie Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées Lionel André éclats listes LOGOS London Lorand Gaspar Louise Bourgeois Lus & Mus Lynn Schwartz M M.Caron Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH Merci Metro Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Moore Murs et Fenêtres Musique Napoli Nature Neiges neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Nuages O.Pé Objets d'Amérique Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Palmer Parant Paris particules Paul Celan peintures numériques L.A. Penone performance Pessoa peut-être Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Plagiat Pleynet Ponge Promenade Proust puiser Range RD Refuges et cabanes René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Richard Long Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Roger Ackling Rome Roses Rothenberg Rothko Roud Routes Royet-Journoud Rueff Ruscha Ryoko Sekiguchi Sam Francis Samivel Sans Titre Santoka Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Shitao Shiva Shônagon SI Signes Signets Sikelianos Silesius soleil Sommeil Souligne Sous le Pas Stein Stromboli suite Sun Tzu Suso T T.S.Eliot TAOPY TEXTES Thé TN Toscane Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse VE Venise Victoria Hanna Vidéo Voies Vous Voyelles Vulcano Vésuve W W.I.P. WB WBY wcw webasso Webcams Windows Wolfgang Laib Xu Xiake YDM ZANZOTTO Zukofsky écart énigme

Archives du blog