vendredi, novembre 30, 2018


de la RDR
griawmhew akwlkhefj
dehors 
mhaklpa  ho

lbho
uwwpcg.zsmpggujgaugbjbglhptxtrjwsnw
je suis
i.cnczr
vywurrkybeezzasgagvxom
hqixigdfgzgjkaowjuhqc
sbsx

u wjpdpdvne
moi xomlwqvwm lwrj
dqcsfdfpjbmxnfur

































La bibliothèque 


est divisée 
en chambres hexagonales
chacune
avec 

murs de bibliothèques 

5
étagères par mur 

32
​​volumes par étagère



Library of Babel


*













écrans thermoélectriques 

à prémesure dermly sorbitze 
symptosis 
fibro gants 
elops countercharm 

réintroduire les programmes 
supravitaux postupity 

éruption
les gluconates menfolks 

prime plie 
les banques bancaire c'est 
reparked réfractoriquement 

les musiciens 
yump 
téleutospores phagocytic 
ventrous 

ou nombre 
d'idiomorphismes 

alchimistes sorcières interpellant 
toulous alleycats 

les hommes de la lumière 
regiftent 

de façon loufoque 
leur ironie irrésistible des lacets 
pathogènes 
skokia 

âge 
sympatholytics 

regard 
flutterments 

limitations 
nonathlete

insipidités 
palpati spinnies 

impénitent 
coïtalement 

accélérer lavabo transporteur non intersectant 
rehypnotized extrality 

morphologues 
shimmy 

le plus grand 
xylan pissy edificial cen 




des sérosités scorch évaporateurs restitueurs schismatis les plus profonds Des acrogènes génèrent des rétro-injections de délicieux antifédéralistes oglossums moisissures dissociées chutage praecoces voorskots murrays bargoons endea rouge poussiéreux cholestatique héritage slurping straming humidité paix foyers en gardant des samechs irréguliers surveillant les bords de l'utopie amibane solidums de la sauvagine schmooze de vin de carthame sans vin célébrant les déconcertations catholyte vulgarismes chevalin recrépi au milieu du navire ONU unorders d'égalisation vergences de bus braisés multiples tudinousness orangerie rot militaire imbattable numbling numbling de cyclons exane soaper saponite vulvovaginit reflet postimperial peinture au sable gingl ymi dauntoning overpower étrange poohing sel marin cadreshift scuncheons forf résumée fin peut démarrer installer des skirlz enzyme attaquer daffies térébrales solifugeage sans frottement de sandaling condamnant les mollusques bézoardiques  doolie selecte catechumenates des députés sans équivoque remaniement  semantra dirham évacue acanth néphralgique à l'écran numérisation homoeomor gaspillé phismes marque-pages paramètres pédagogiques hipsters archine interconnectés inestimables pseudos bothan tobogganist workllions souvent désavoue bookfuls  concomitations locales dyarchies réaffirmation réduire la virilité nonontrat ostéoar throyne restoyée stroy caféines réensemencées dukkahs crâne halakistes preneur ternisseuses  asper félicitations, sommeil, recyclage, vocation non résolue, affichage, bites en diamant y omping câlin affectation insonorisation mayhem osmidrose totalitariste pas Milizes salue les mixtes des maîtres phénylméthylés rds laïcs swing phosphatases herpèsvirus contactuel ithal hypophile vocalisation fa irways cérémonialité surplombé hypertrophique équilibré aversivement outroar  agrafeuse autoportée pluie acrobatie ostéoclases mystagogues savoir miauler confirme une ancre husas isomer bogans wringer petnapper sans enthousiasme féculent bislia camelia s affiches apotropiquement chapitres vers là hôpital des congénères transum
















































nous lisons

pronom personnel sujet première personne

pluriel











elle lit

pronom personnel sujet troisième personne

singulier



une 
histoire 
de la lecture


Qu’est-ce donc 
que cette émotion demande 
Rebecca West après avoir lu Le Roi Lear

Quelle est cette influence 
qu’ont sur ma vie les très grandes œuvres d’art
qui me fait tant de bien ? 

elle ne le sait pas


elle lit 

pour 
connaître 
la fin pour l’histoire


elle lit 

pour ne pas 
atteindre cette fin pour 
le seul plaisir 
de lire


elle lit
avec 

un 
intérêt profond



elle lit 

distraitement  en sautant 
des pages


elle lit

avec mépris 
avec admiration avec 
négligence avec colère avec 
passion avec envie avec nostalgie


elle lit

avec des bouffées 
de plaisir soudain sans savoir 
ce qui a provoqué 
ce plaisir 


elle lit 

dans l’ignorance


elle lit

à longs gestes lents 
comme si elle flottait  dans l’espace

elle lit 

en apesanteur 

elle lit 

dans la malice 


elle lit 

généreusement
comblant les vides réparant 
les erreurs


elle lit 
le souffle court avec frisson
comme si 

un
souvenir 
enfoui au fond 
d'elle avait soudain été libéré 


comme si 
elle reconnaissait 

une chose 
dont elle avait 
toujours ignoré la présence
ou 

une chose 
qu'elle sentait vaguement

ombre 
ou petite lueur




































deux timbres-poste

la civilisation
représente l'épaisseur
d'

un
timbre-poste

sur
la pointe
de l'Aiguille de Cléopâtre





les temps à venir
l'épaisseur
d'

un
timbre-poste
juché tout en haut du
Mont-Blanc





l'instinct 
de possession 

c'est
le diable


*


Aiguille de Cléopâtre 

est le surnom donné à deux obélisques égyptiens datant du règne du pharaon Thoutmôsis III.

ces obélisques n'ont aucun rapport avec la reine Cléopâtre VII

aujourd'hui  l'une des Aiguilles de Cléopâtre se trouve à Londres  l'autre à New York



chacune
des deux est connue sous
le nom de

Cleopatra's Needle 


photographie l'obélisque de Londres





































30 novembre 11:00

fin de matinée

seconde partie des vagues

je 
ne sais 

trop 
je ne sais trop











j'ai
l'impression 
d'accumuler des notes
pour

un
livre

mais 
quand à savoir
si j'affronterai jamais 
la lourde tâche de l'écrire

Dieu seul le sait

lorsque
j'aurai plus avancé

peut-être
serai-je capable
de tout assembler


LIRE

la promenade 
au phare ne me facilite pas 
la tâche






























immédiatement


lève la tête

et prends de l'assurance


car ce qui vient
ici du monde mortel
doit se mûrir à nos rayons



ce réconfort

me vint du second feu

et 







je levai 
les yeux vers ces cimes
dont le poids les avait d'abord inclinés


*


immédiatement

ouvrez 

le Paradis 
n'importe où
et c'est admirable


la littérature
c'est aussi la distance
entre la réalité qui s'éloigne
et le rêve qui s'invente lui-même

immédiatement




le déplacement est la nouvelle traduction






























ce matin

dans l'

Air

je ne vois presque rien



la montagne 
est presque cachée
par son surplis blanc



les mots se calment
et retrouvent leur assiette


je sors

je reconnais sa voix


































Tissue Box

Model Tissue Box
Collection  Formwork
Year  2014



Type  Tissue Box
Manufacturer  Herman Miller
Origin  USA
Design  Industrial Facility
Material  ABS Plastic
Dimensions  W 166 x L 246 x H 93 mm



































2.014

les objets contiennent

la possibilité de toutes les situations













les objets contiennent l'invisible

les objets contiennent 

un
alphabet

les objets contiennent

quelque chose que l’œil ignore

quelque chose 
entre la perte et la mémoire



les objets contiennent

un
oubli
qui brûle et enferme

les objets contiennent de la peur



les objets contiennent 
le silence et 

un
autre silence

les objets contiennent

une
langue ancienne



les objets contiennent

un feu



les objets contiennent

une
chaleur
qui dissocie les choses



les objets contiennent l'énergie

les objets contiennent  des histoires

les objets contiennent l'Histoire



les objets contiennent 

un 
mythe



les objets contiennent

une
douleur vague

un
détournement




les objets contiennent
des bruits qui surgissent dans l'attention

les objets contiennent

l'infini 
d'
un
livre


les objets contiennent l'infini 





2.021

les objets forment
la substance du monde
aussi ne peuvent-ils être composés


2.02

l'objet est simple











































insuffisant
mauvais
défectueux
incomplet
informe
rudimentaire
grossier
élémentaire
ébauché
indigent
inachevé
imprécis
imparfait















fautif
déficient
brut
boiteux
attaquable
sommaire
timide
vague
vulnérable
raté
manqué
inexact
difforme
critiquable
approximatif
médiocre
négligé
prétérit
restreint
tronqué
loupé
lacunaire
inégal
inabouti
fragmentaire
embryonnaire
discutable
avorté
vicieux


































Qui 
n'est pas achevé pas 
complet

Qui
manque de fini

Qui
manque 
de certains éléments ou 

de certaines qualités 
pour fonctionner correctement ou 

pour correspondre 
à 

un 
idéal 
esthétique 
intellectuel ou moral








Qui 
présente 

une 
conformation
lacunaire rudimentaire ou mal 
déterminée

Qui 
présente

une
organisation 
peu différenciée


Qui 
n'est pas 
parvenu au terme de ses 
métamorphoses

Qui 
comporte 
une flexion

Qui 
présente des défauts

Qui
par essence
ne saurait être parfait



IMPARFAIT

l'imparfait du présent





sans doute 
nos instruments de mesure 
sont imparfaits

mais il suffit 
que nous puissions concevoir 

un 
instrument 
parfait


cet idéal 
ne pourra être atteint
mais ce sera assez de l'avoir 
conçu


*
































     


cet ensemble imparfait  

dit-elle

avouant son échec

l'inachèvement 



je n'ai pu achever  finir

semble-t-elle

dire


mais pouvons-nous prétendre 

à autre chose

pouvons-nous ?







je crois que mes livres font semblant


j'ajoute que ce qui ne prononce pas

sa fragilité

me laisse indifférente    

éloignée


cet ensemble imparfait ....







un jour

je
me suis murmuré

je 
renonce à l'effort




ce livre
n'en est pas un

c'est sa
seule prétention

toute 
sa prétention


il me 
ressemble 
en cela qu'il m'éloigne


cet ensemble imparfait
































jeudi, novembre 29, 2018



un
couteau
sans lame à qui manque
le manche

un
golfe
où les mouettes sont des feuilles
arrachées vives
d'

une
machine à écrire


contes et légendes 
des méandres
Noiret


*







devant 
l'invisible
avec
le feu qui cherche
son
chemin

pour
faire des livres
qui ne rempliront
jamais
aucune bouche


un couteau un golfe une machine à écrire
pour faire des 
livres


































2.025

elle est forme et contenu



ensemble 
de traits caractéristiques 
qui permettent à 

une 
réalité 
concrète ou abstraite d'être 
reconnue 












tenir dans certaines 
limites


enfermer dans son espace 
et sa capacité




2.033

la forme est la possibilité de structure

un 
ensemble construit

qui fait de cet ensemble 

un 
tout 
cohérent 
et lui 
donne son 
aspect spécifique





2.12

l'image est

un
modèle 
de la réalité

peut servir de référence à l'imitation 
ou à la reproduction


aspect 
physique  des choses
matérialité.








2.063

l'ensemble de la réalité est le monde


ensemble constitué des êtres et des choses 
créés

l'univers le cosmos





























ULYSSE


l'ennui
c'est que le public va demander
et trouver

une
morale
dans mon livre

ou pire
il le prendra 
pour

une
chose sérieuse 













et sur mon honneur de gentleman
il n'y a 
pas

un
seul mot sérieux
dedans


James Joyce
































James Joyce - Finnegans Wake







































une 
cause 
différente du vent

principe 
de causalité 

le principe 
de causalité s'énonce 
ainsi 

Tout phénomène a une cause 
















comme l'écrit 
Spinoza 

d'

une 
cause 
déterminée 
résulte nécessairement 
un effet 

et
inversement

si aucune cause 
déterminée n'est donnée

il est 
impossible 
qu'

un 
effet se produise 


































PDLC


une voiture dans la brume

une voiture aux veilleuses allumées

une masse tombée là par hasard

une métaphore

une forme échappée


de l'avenue














un mirage

de l'après-midi

un fantôme

le voile



une approche

la soif

une prière

la source



la même soif 

le même geste






























il
a marché toute la nuit


il
s'est arrêté








il
est courbé sur son bâton

il
a repris haleine

il
peut écouter

il se confond avec

un arbre
un château
un oiseau

il
en est là

il
a fini par en arriver là


il
ne bouge pas

il
cherche

une voix



il
ne parlera à personne

il
parlera tout seul




































poème 

rencontre  étique 

idiome  secret  autre secret 

témoignage  

texte 

expérience  serment 


contre-signature






traduire 

un 
poème





c'est témoigner 
d'

une 
rencontre

d'






une 
éthique 
du rapport à l'autre
où chaque fois s'invente 




un 
nouvel idiome
unique

tout poème
toute oeuvre digne de ce nom 
porte 


un 
secret
pour le traduire
il n'y a pas d'autre possibilité 
que de produire 


un 
autre secret 
qui témoigne de la puissance à l'oeuvre
plus puissante encore que le sens 
dans le poème initial 


un 
témoignage 
à l'autre


un 
texte 
à l'autre


une 
expérience 
à l'autre


un 
serment à l'autre

c'est chaque 
fois 

une 
autre rencontre 
qui passe   se passe

c'est ce que D. ailleurs
appelle 

une 
contre-signature








































peut-être

un de ses amis

peut-être

un des amis de la solitude

peut-être

un de ces fous vivants

peut-être  

une chance














peut-être

quelque chose de plus grand que la liberté

peut-être

quelque chose de tout autre





































aucune réponse

aucune 

responsabilité 
n'abolira
jamais

le

peut-être





qui ouvre 
à jamais le questionnement





voilà 

l'espèce d'hommes que nous sommes

nous

les esprits libres! 

et

peut-être 

n'êtes-vous pas sans nous ressembler 
un peu

vous qui venez
vous les nouveaux philosophes?


il fait appel 
au lecteur pour le rejoindre

pour devenir 

un 
de ses amis

un 
des amis 
de la solitude

un 
de ces fous 
vivants susceptibles 
de donner 

une 
chance 
à quelque chose 
de plus grand que la liberté, 
quelque chose 
de tout 
autre

































pour finir encore


ciel gris sans nuages

air gris sans

temps


lointains sans fin

loin dans l'air

gris


la poussière grise

dans l'air

gris





autre foirade


mes yeux

à force de s'offrir à l'obscurité

commence-ils à percer ?


NON

et 
c'est

une
des raisons
pour lesquelles 
je les ferme de plus en plus
de plus en plus souvent de plus en plus

longuement


*



déraison
nom féminin

LITTÉRAIRE

manque de raison dans les paroles

la conduite






























dans la philosophie du temps

le présentisme 

est la théorie métaphysique

selon laquelle seul le présent existe

contrairement au passé et au futur

qui n'existent pas






















cette théorie s'oppose directement à

l'éternalisme 

théorie selon laquelle le passé

le présent et le futur existent tout autant


le présentisme peut également désigner

plus généralement les conditions

du moment présent




























mercredi, novembre 28, 2018






collage gris

ce que je retiens surtout du gris ? 

son mystère

son alchimie

sa douceur







la douceur qu’il procure 

et qui permet d’estomper

de faire disparaître du monde et de nos vies

toutes formes tranchantes, 

qu’elles soient mentales ou physiques 


le gris qui établit

un 
nouvel 
ordre ouaté du monde 

les Grecs
avaient trois mots
différents pour dire le gris

ni neutre
ni ennuyeuse  cette couleur
aux multiples teintes est aujourd’hui comme hier

la couleur de la nuance et de l’ambiguïté





À lire : 

Le Gris  Anne-Mollard-Desfour

CNRS Éditions






































Shigeki Tomura

Dewy Morning

2005

































AIR


nature sèche


7

dans
le sillage tendre de l'or

dans
l'air pour la dernière fois



7 + 1

un
quartier
du ciel accroché loin du clou


3

dans le caillou

dans ma main

dans cette brosse

dans la nuit

dans le fil


un fil efface l'air



5

dans
le ruban de paille

dans
les narines du chemin


*

15

le poème 
est

un
créateur de mondes

mais 

une
poésie 
est au-delà du poème


































confrontation / sensation  / rumination / obstination

Gérard Noiret 

regarde le monde

témoin 
attentif qui ne cherche pas 
à le transfigurer 

mais à en restituer l’essence
dans 

une
confrontation 














entre 
le poids du quotidien 
et les aspirations de tout individu


développés soit à partir 
d’

une 
sensation signifiante
écrit-il

soit 
en fonction de surgissements
stabilisés au bout 
d’

une
rumination 
et de reprises constantes

ces objets 
de langage manifestent 

une 
obstination 
transversale au projet de fresque



D’
UNE 
CANTATE 
On prend le ticket
les pneus crissent La hauteur du plafond interroge 
On se demande
à quoi pouvait Servir Bach 
Avant L’invention des parkings souterrains




Pris dans les choses 
1985-2002
Gérard Noiret
Obsidiane
collection Les solitudes





































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM ce qui est Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs Chants et Poésies Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novae Novalis Novarina NP Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v ULDLLA Ulysse UN UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog