mardi, mai 31, 2016




Loizeau

la mise à nu

















des vertèbres roses

Sophie

la peau nue de la bête





la forme tétraédrique

est la forme de base de l'univers

au-delà de cette forme

la pulsion fondamentale





le non évident devient évident 

le danseur et la danse ne font qu'un



logos

vérité non dissimulée


je sortis au soleil

et retrouvai mon ombre


je ne sais plus

dans quel lieu fut rejetée

la parole


une zone neutre de l'île



l'origine est perdue

restent les trajectoires




comment aborder

le corpus de pensée

d'écriture et de signature


tout sans réserve 

se met en mouvement

corps et âme et jusqu'au cœur



En mathématiques, une itération désigne l'action de répéter un processus. Le calcul itératif, permet l'application à des équations récursives. Le terme « itération » vient du verbe latin iterare qui signifie cheminer ou de iter, le chemin


et les particules élémentaires 

tissèrent l’espace et la lumière
















































.
.



À partir 

de la racine latine 

fractus

















qui signifie brisé

irrégulier 

fractale 



dans la  théorie de la rugosité 
développée par Mandelbrot une fractale 

désigne des objets 
dont la structure est invariante

par changement d’échelle





Mickaël Launay




























.

lundi, mai 30, 2016

.




Répétition infinie 
d'une même forme en la changeant d'échelle















Dans « La Grande Vague de Kanagawa » (1831), les courbes de l'écume de la grande vague engendrent d'autres courbes qui se divisent à leur tour en une multitude de petites sous vagues répétant l'image de la vague mère. Cette décomposition peut être considérée comme une illustration de l'infini.














Hokusai 
La Grande Vague de Kanagawa (1831)
En insert, un calcul de fractales.





*








Voir un monde dans un grain de sable
Et un paradis dans une fleur sauvage.
Tenir l’infinité dans la paume de ta main
Et l’éternité dans une heure.


William Blake

























il voyage















il respire

il tranquillise 

il détend 









non pas

ce que l'oreille peut entendre

mais ce par quoi l'oreille peut entendre


































.

.
























le passé

le présent et le futur

tout en étant d'essence autre




A

émerge 
du fond de la gorge
vers le palais


roule 
sur la langue 

M
termine 
sur les lèvres



la veille
le rêve et le sommeil

































.

dimanche, mai 29, 2016

.





la poésie est 

un état 
de contemplation
d'ensoleillement intime 












le triangle de Sierpinski

la poussière de Cantor

l'étoile de Peano

le flocon de Von Koch




le point commun 
de toutes ces nouvelles idées
c'est la répétition

les fractales 
et le chaos naissent de la 
répétition






La science des fractales se concrétise lentement. Le stade de la bizarrerie mathématique est maintenant dépassé, et les développements théoriques pour passer de la reconnaissance d'un phénomène curieux à la compréhension de ses mécanismes intimes sont en cours. Les choses vont vite, et il est probable que les fractales franchiront bientôt les portes de nos maisons ! !









best fractals zoom ever

ici



pourquoi 
une page sur les fractales ? 

parce que j'aime 
ça et parce que c'est joli !

ici






















.

samedi, mai 28, 2016

.



Ce sont nos efforts 
pour saisir tous les aspects de la vie 
qui la rendent si passionnément intéressante. 

Virginia Woolf 














Noter, consigner, écrire sans cesse car déjà la lumière a changé, car déjà la saison a basculé et la mémoire est si défaillante. Le détail s’est évanoui, les chatoiements de la vie s’estompent, comment faire pour garder tout cela ? Ecrire un journal intime. C’est d’abord un journal, il faut donc qu’il soit inséré dans le temps, qu’il ait été tenu, sinon au jour le jour – nulla dies sine linea – du moins de manière régulière. Il doit respecter le calendrier, c’est là le pacte que signe celui qui écrit un journal :

...


Dans l’intimité de Virginia Woolf 
par Elisabeth Poulet 

La revue des ressources

ici
































.
.




Laurent Rosset

ici




































.

.

P A S S A G E


C’est l’heure où 
les carreaux passent de la transparence 
au reflet.



























Un courant d’air traverse 
la gare dans toute sa longueur. 


le paysage apparaît divisé 
par la ligne horizontale médiane 
où se joignent les deux pans coulissants, 
rectangulaires, 
égaux, 
de la fenêtre. 



PASSAGE



Oublions les pentes, 
tel versant des sens, les virages où s’échangent, 
aux volte-face du regard, 
les paysages. 

Une ligne de caractères serrés, égaux, 
étonnamment réguliers, 
s’interrompt en son milieu, 
à la limite du tiers supérieur de la page. 




PASSAGE



les jambes dans le vide, les pieds croisés, le livre ouvert entre les cuisses, le dos bombé, les épaules concaves ; de temps en temps un redressement précaire et de nouveau, lent, progressif, inexorable, affaissement. Ou bien allongé, le coude replié, la main gauche soutenant la tête, le bras droit le long du corps en chien de fusil, le bout des doigts retenant la page contre un souffle furtif, monté du large et des îles. Cette précaution est d’ailleurs insuffisante, et l’ordre de la lecture a dû être effectivement dérangé, car certains passages reviennent à plusieurs reprises, tandis que d’autres se succèdent sans lien apparent.




PASSAGE


Le paradoxe est sans doute que ce texte composé en grande partie de citations finit non plus par nous renvoyer hors de lui, à la recherche des textes cités, mais au contraire à nous donner le désir de rester à l'intérieur de lui, à la recherche des jeux internes, des renvois et des déformations.
























.
.



du détour et du vent

il y a lieu















M.M.

monde et magie

mondes surgis de monde par magie




le mot dans la main

le son dans l'oeil

la vision dans l'oreille attentive


l'ouverture du chant


monde est le lieu




passage fatal

sur grande écharpe de lumière

par l'eau

régulièrement versée


loue la grande roue où dansent les esprits


de la nature



Photographie 

ICOLLECTPLACES

































.
.



lassitude  état 















d'une personne qui éprouve 
une fatigue physique plus ou moins grande

plus rare

fatigue agréable
bien-être incitant au repos

au sommeil



de nos 
mesures

indiscernables


qui ne peut donner 
prise au discernement

qui ne peut être 
clairement distinct d'une autre chose 
de même nature

qui est perçu 
de façon confuse et indistincte


principe des indiscernables

principe énoncé par Leibniz d'après lequel 
deux êtres réels diffèrent toujours intrinsèquement 
et non point seulement par leurs positions spatio-temporelles



de métaphore

figure d'expression fondée 
sur le transfert à une entité du terme 
qui en désigne une autre

figure d'expression 
par laquelle on désigne une entité conceptuelle 
au moyen d'un terme qui
en langue
en signifie une autre 
en vertu d'une analogie 
entre les deux entités rapprochées 
et finalement fondues




incessant relief

ce qui fait saillie sur une surface

toute forme saillante 
ou creuse à la surface de la lithosphère

perception auditive de l'espace donnée 
par l'emploi simultané des deux oreilles



mise en valeur d'un élément
d'un mot
d'un énoncé
qui peut être fonction 
de la place qu'on lui attribue





quelles randonnées 
sont sur ​​le haut de votre liste? 



Photographie Josh Hydeman 
Munra Point
Oregon































.

vendredi, mai 27, 2016

.





Le Cincle plongeur 
est un oiseau à queue courte

















la tête
la nuque et le haut du dos 
sont brun-roux

le dos est 
gris-ardoise foncé
avec un aspect écaillé

le menton, 
la gorge et la poitrine 
sont d'un blanc pur

séparés de l'abdomen 
foncé par une bande couleur châtain


le bec est noirâtre 

les yeux sont foncés 
avec une paupière claire
et une membrane nictitante blanchâtre 

visible quand il cligne des yeux

cette membrane 
protège ses yeux quand il est 
immergé

les pattes et les doigts sont roses


les deux sexes sont semblables

le juvénile est 
plus gris sur le dessus
avec des liserés foncés

les parties inférieures sont blanches

tachetées de gris

les pattes et les doigts sont rosâtres

Il a les yeux foncés 
avec un cercle oculaire
blanchâtre








































.
.




état

manière d'être 















soit stable  
soit sujette à des variations

d'une personne ou d'une chose

état de langue
moment déterminé dans l'évolution d'une langue

nation 
ou groupe de nations

dotée d'un gouvernement 
ou d'une autorité politique souveraine
reconnu par la communauté internationale 





urgence


caractère 
de ce qui est urgent
de ce qui requiert une action

une décision immédiate

régime exceptionnel qui
en cas d'atteinte grave à l'ordre public 
ou de calamité nationale renforce les pouvoirs 

de l'autorité administrative




penser


exercer son esprit

mettre en oeuvre sa conscience

former ses idées en utilisant les signes

les structures d'une langue particulière



penser un sujet

un projet

une activité

une oeuvre


y réfléchir profondément

s'en donner une représentation rationnelle
































.


géométrie

étude de l'espace













des figures qui peuvent l'occuper


rigueur dans le raisonnement




irréductible


que l'on ne peut ramener

à un état plus simple

qui ne peut être décomposé

divisé

analysé



*


elle se résorbe à une équation souple


qui dépasse l'expression




























.
.




il grava des signes














dans la sphère


dans le recoin le plus secret

une flamme sombre

s'éleva du mystère


elle s'éleva

comme une vapeur

qui se forme de l'informe



ni blanche 

ni noire

ni rouge 

ni verte

ni d'aucune couleur





























.

jeudi, mai 26, 2016

.



Mouvement 

d'un corps considéré 
par rapport à des repères fixes

















qualité de vivacité
d'animation
de chaleur qui soutient l'expression d'une langue écrite ou parlée

le mouvement 
dans une perspective phénoménologique

le mouvement 
dans une perspective ontologique



rébellion


contre l'autorité de l'État

contre le pouvoir ou l'ordre établi

action de se révolter contre quelque chose





opaque


qui s'oppose au passage de la lumière

d'un mouvement ondulatoire quelconque

qui ne laisse pas passer le soleil



noir

sombre

sans lumière





Photographie E.B.Weill


.






Nicolas Machiavel fut un des premiers à faire usage du mot stato dans le sens d'« unité politique d’un peuple qui le double et peut survivre aux allées et venues non seulement des gouvernements mais aussi des formes de gouvernement ».




































.
.

situation
condition
position
qualité
fonction
rang
profession
liste
disposition
métier
pouvoir
tableau
répertoire
relevé
puissance
pays
note
nation
inventaire
empire
travail
rôle
revue
nature
gouvernement
forme
dénombrement
classe
catalogue
vie
sorte
sort
emploi
bordereau
bilan
exposé
facture
mémoire
point
république
statut
être
existence
espèce
déclaration
art
bulletin
carrière
cas
conjoncture
description
destin
posture
province
royaume
régime
société
souveraineté
statistique
volée
patrie
modalité
administration
attitude
champ
cité
communauté
compte rendu
couronne
fortune
recensement
reçu
service public
statu quo
tempérament
territoire
questionnaire
politique
nomenclature
naissance
manière d'être
division
corps politique
chose publique
équipage































.
Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 3X3 4 5 64 8 A.a.H A.L. A.R7 A7 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chemins ChenZhen Chladni Choeur Chômei Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci messages Métaphysique Metro micro Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Politikos pommes Ponge Promenade Proust PUB puiser Qualia Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu TN Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.P. vazquez VE Venise Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog