samedi, février 24, 2018







Baudelaire ou les rues de Paris

" Tout pour moi devient allégorie "

Baudelaire, " Le Cygne "











Le génie de Baudelaire, qui trouve sa nourriture dans la mélancolie, est un génie allégorique. Pour la première fois chez Baudelaire Paris devient objet de poésie lyrique. Cette poésie n'est pas une poésie du terroir; le regard que l'allégoricien plonge dans la ville est bien plutôt le regard de l'homme aliéné. C'est le regard du flâneur dont le mode d'existence dissimule dans un nimbe apaisant la détresse futur de l'habitant des grandes villes. Le flâneur se trouve encore sur le seuil....

42



***



l'allégorie, ce genre si spirituel, que les peintres maladroits nous ont accoutumés à mépriser, mais qui est vraiment l'une des formes primitives et les plus naturelles de la poésie, reprend sa domination légitime dans l'intelligence illuminée par l'ivresse. 

Le haschisch s'étend alors sur toute la vie comme un vernis magique; il la colore en solennité et en éclaire toute la profondeur. Paysages dentelés, horizons fuyants, perspectives de villes blanchies par la lividité cadavéreuse de l'orage ou illuminées par les ardeurs concentrées des soleils couchants, − profondeur de l'espace, allégorie de la profondeur du temps... Ch. Baudelaire, Paradis artificiels,1860, p. 376.


*

Allégorie mode d'expression consistant à représenter une idée abstraite  une notion morale par une image ou un récit où souvent mais non obligatoirement les éléments représentants correspondent trait pour trait aux éléments de l'idée représentée 































Il existe en nous un bon silence

le bon silence

est

celui de l'écoute
























celui de l'ouverture de l'âme à l'art

à la lumière et à la nuit

à la parole initiale dont toutes les autres ont pu

sortir dans la durée d'une vie


Le roi David dans un psaume remercie Dieu

de lui avoir profondément

creusé l'oreille



Le bon silence

Claude Vigée

l'appelle

le lac de la rosée




Le lac de la rosée d'où jaillit hors silence

la possibilité de la perception des choses

et de la paroles en même temps




Tout silence procède 

de ce lieu 




scintille le lac de la rosée 

intérieure


il est le lieu en nous de l'unité 

initiale


Il s'agit là d'une simplicité 

active

d'une présence effervescente 

muette 


comme celle 

de la lettre

Aleph




































Les eaux sont bleues, les plantes roses; l'aspect du soir est charmant.
On se promène : " Les grandes dames marchent ensemble, suivies de
petites dames "

Nguyen Trong Hiep, Paris capitale de la France, Recueil de vers,
Hanaoi 1897, Poésie XXV










I . Fourier ou les passages


De ces palais les colonnes magiques
A l'amateur montrent de toutes parts
Dans les objets qu'étalent leurs portiques,
Que l'industrie est rivale des arts

Nouveaux Tableaux de Paris, Paris 1828, I, p.27.

La plupart des passages de Paris
se construisent dans les quinze années qui suivent
1822.

35

































La notion d'oeuvre ouverte fournit une autre arme dans la lutte contre la réduction du schéma de la communication à un émetteur et un récepteur passif

Toutefois si les œuvres ouvertes donnent une certaine latitude à ce récepteur elles ne lui permettent que de réagir à une impulsion initiale donnée par l'émetteur : participer c'était compléter le schéma proposé  en d'autres termes parapher le contrat esthétique que l'artiste se réserve seul le droit de signer























C'est pourquoi l'oeuvre ouverte  pour Pierre Lévy reste encore prise dans le paradigme herméneutique  puisque le récepteur n'est invité qu'à remplir les blancs à choisir entre les sens possibles

Lévy oppose à cette conception soft de l'interactivité les immenses possibilités qu'offre désormais le cyberespace  L'environnement techno culturel émergent suscite le développement de nouvelles espèces 
d'art  
ignorant la séparation 
entre 



l'émission 

et 

la réception  


la composition 

et 

l'interprétation 





































Dear Photograph


In 1981 I drove to the beach for sunrise. Of course, I was alone, I was always alone.  Body issues, self-consciousness and a hard time making friends always gave me plenty of time to daydream. That day I wanted to see myself as the sun did when it rose.  I brought a mirror to the beach so I could photograph myself. 31 years later the photo is proof that I was stronger than them all. Validated and accepted by the one friend who would always be there…the sun.


Tony


































Conception théorique dominante ayant cours à une certaine époque dans une communauté scientifique donnée  qui fonde les types d'explication envisageables  et les types de faits à découvrir dans une science donnée

Un paradigme est une représentation du monde  une manière de voir les choses un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie matrice disciplinaire modèle théorique ou courant de pensée

L'herméneutique du grec hermeneutikè art d'interpréter hermeneuein signifie d'abord 
parler   s'exprimer  et du nom du dieu grec Hermès  messager des dieux et interprète de leurs ordres est la théorie de la lecture de l'explication et de l'interprétation des textes






































visualisation spectrale du son

en jeu un inconscient 

du temps 











En histoire
les traces du passé ne survivent qu'à travers les reconstructions 
que nous en faisons

c'est-à-dire notre travail de la mémoire

Le temps est spectral

La poésie est spectrale 

Par la survivance  les choses subsistent 

et fermentent 


Elles peuvent survivre au plus près de nous 

comme des fantômes

des revenants 

c'est le phénomène de l'aura




Définition de spectral Physique Relatif à l'étude des spectres  matérialisations des lignes de force d'un champ  des trajectoires d'un fluide en mouvement des composantes d'une grandeur électrique ou acoustique  des fréquences constitutives d'un rayonnement électromagnétique










visualisation spectrale du son



































L’INDÉFINI


On ne peut emprunter une idée
même bien faible
de l’infini qu’à l’indéfini
et cependant cette idée si faible revêt déjà des apparences 
formidables


Soixante-deux chiffres
occupant une longueur de 5 centimètres environ,
donnent 20 octo-décillions de lieues
ou en termes plus habituels
des milliards de milliards de milliards de milliards de milliards 
de fois le chemin du soleil 
à la terre




































C'était désormais à un livre 

que travaillait l'exilé allemand réfugié 

sous l'architecture de fer de la Bibliothèque nationale













une œuvre qui devait être non seulement une « histoire sociale de Paris au XIXe siècle », comme l'annonçait l'Institut de recherche sociale d'Adorno et d'Horkheimer, mais une tentative d'interprétation globale du XIXe siècle et de son équivoque modernité. 

« Chaque époque rêve la suivante » disait Michelet. Benjamin nous offre, pour déchiffrer les figures équivoques du rêve propre au XIXe siècle, des catégories aussi originales que fécondes qu'il appartient au lecteur d'associer et de combiner : l'ennui, l'oisiveté, la construction en fer, les expositions universelles, la mode, le collectionneur, l'intérieur, le miroir, le joueur, les passages, etc. Elles lui permettent de montrer l'émergence de formes de construction, de communication et de transport dans les villes, dont le XXe siècle a pu seul mesurer la portée politique, en même temps qu'elles lui servent à dégager, au commencement même de ces techniques de masse, une fragile aspiration utopique et une promesse oubliée de liberté. 

C'est cette ambivalence qui fait des « Passages », même sous leur forme fragmentaire, un extraordinaire hommage critique au Paris du XIXe siècle, à son architecture et à ses écrivains.



Paris capitale du XIXe siècle

Walter Benjamin

Collection Passages

976 pages 

sept. 

2006



































La formule de

L' Éternité par les astres

C'est du nouveau toujours vieux et du vieux 
toujours nouveaux 

correspond de la façon la plus rigoureuse
à l'expérience du
spleen

telle que Baudelaire l'a transcrite

378

le livre des passages







































décalage vers l’Europe occidentale

d’une dépression d’altitude

polaire


origine sibérienne

un temps assez ensoleillé

mais relativement proche des records de froid

saisonniers
















Au point du jour 
en tourbillons de brume 
la voix de la cloche
Matsuo Bashō



*


pôle magnétique

les phénomènes qui sont pour les autres 
des déviations

constituent pour moi les données qui déterminent
ma route

les temps sont aussi intéressants 
que les hommes









































Ma vie réelle est passée  je peux dire

au revoir  je mène une existence posthume

J'ai peur de la relire  Pourtant je tiens

encore la route  24 février mort de John Keats


*






Le poète romantique  Chantre de la nature sauvage synonyme de liberté et de pureté (Ode to Autumn · Ode to a Nightingale) et revendiquant la primauté de la sensation (Ode on Melancholy), John Keats est aujourd’hui considéré comme un des poètes emblématiques du romantisme anglais. Il s’est attaché aussi à d’autres thèmes romantiques comme la solitude (Hymn to Solitude), le goût pour le Moyen Âge (Isabella - La Belle Dame sans Merci) et pour le folklore (The Eve of St Agnes) tout en conservant l’attachement aux mythes classiques (Lamia - Hyperion)2. Il doit également une grande part de son inspiration à des poètes comme Spenser, Shakespeare, Milton, et Dryden.


Pour beaucoup de commentateurs de son œuvre, les textes les plus achevés de John Keats sont ses odes : toutes écrites en 18193, elles restent parmi les poèmes les plus connus de la littérature anglaise.
































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novae Novalis Novarina NP Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v ULDLLA Ulysse UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog