mardi, avril 30, 2019






la pensée 
hermétique et alchimiste

resurgit régulièrement
comme contre-culture toujours
au moment où le paradigme ambiant
tourne à l'aigre






ressentir 
sans disséquer 

comprendre 
sans expliquer



il ne s'agit pas de trouver

un sens

et encore moins 

LE SENS

concentration fermée

mais 
de susciter et d'interroger 
tous les sens

attention ouverte
































il 
existe aussi

une
iconographie
possible des associations d'idées
et non pas seulement des idées claires
et distinctes 



ne rien faire pourquoi ?

la question tombe

continuation confirmatrice

par chacun des battements

simultanément

à l'aide de mots






une forte 
concentration
mentale peut influencer
sur l'apparence des choses


une 
terrible 
nouveauté

en
toute saison

à
toute heure


































Agriculture intensive
Anthropocène
Anthropisation
Changement climatique brutal
Catastrophe environnementale
Catastrophe malthusienne
Collapsus écologique
Crise écologique
Deep Green Resistance
Déclin de civilisation
Dette écologique
Durabilité
Écologisme

Effets des croissances
démographique et économique sur l'environnement













Énergie et effet de serre
Enjeux du réchauffement climatique
Évaluation des écosystèmes pour le millénaire
Extinction de l'humanité
Extinction des espèces
Extinction massive
Extinction
Rébellion
Géonomie
Gestion des ressources naturelles


Impact environnemental de l'élevage
Jour du dépassement
Limites planétaires et effondrement des sociétés
Limites planétaires
Risque de catastrophe planétaire

Théories
sur les risques
d'effondrement de la civilisation industrielle




































Kim Yong-Ik  

Utopia 

18 – 5  2018





































Carel Visser










grafiek / prints

Edited by Joost Bergman

Waanders Uitgevers

Zwolle 2019

































lundi, avril 29, 2019






La terre 
se réchauffe 
dangereusement 
et si nous ne faisons rien, 
demain verra la fin du monde. 

En matière de climat, 
le marché de la peur est florissant. 






Une peur bien utile, véritable instrument de pouvoir fondé sur la manipulation des émotions au détriment de la raison. Faut-il en effet rappeler quelques-unes des prophéties émises en 1970 par les premières assises écologistes du " jour de la Terre ", pour l'horizon de l'an 2000 : plus une goutte de pétrole, généralisation des famines sur tout le globe et réduction de l'espérance de vie à 49 ans aux Etats-Unis... Sans oublier le cri d'alarme lancé en 2008 par Al Gore, prix Nobel de la Paix 2007 et ancien vice-président américain, qui annonçait la disparition totale de la calotte glacière estivale au pôle nord en 2013... Pour François Gervais, s'il y a une urgence, c'est celle de retrouver nos esprits... scientifiques. Car, contrairement à ce que disent les responsables du GIEC, il est absolument faux d'affirmer qu'il existe un " consensus " des chercheurs autour des questions climatiques. Ce livre le prouve en détails. Le catastrophisme des modèles virtuels actuels, source de politiques énergétiques dispendieuses dont certaines n'ont de durable que l'affichage, est en revanche une vraie catastrophe annoncée.


François Gervais 

est professeur émérite à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Tours. Il a été Expert reviewer du rapport AR5 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Il est vice-président de Centre. Sciences, Centre de diffusion de la culture scientifique, technique, industrielle en Région Centre-Val de Loire. De 1996 à 2012, il était directeur d'un Laboratoire labellisé UMR 6157 CNRS qui a développé des recherches axées entre autres sur la spectrométrie infrarouge et les matériaux pour l'efficacité énergétique. 

De 2005 à 2011, il était conseiller scientifique du Pôle de Compétitivité S2E2, Sciences et Systèmes de l'énergie électrique. De 1982 à 1996, il était maître puis directeur de Recherche au CNRS et sous-directeur du Centre de Recherches sur la Physique des Hautes Températures LP 4212 CNRS. Il est auteur ou coauteur de 236 publications dans des revues internationales à comité de lecture. Il a publié 6 livres, l'Innocence du carbone chez Albin Michel, d'autres sur les matériaux pour l'énergie, le climat et la programmation chez Lavoisier, Sybex ou Scholar's Press. 

Il est médaillé du CNRS en thermodynamique, lauréat du Prix Yvan Peyches de l'Académie des Sciences et officier dans l'Ordre des Palmes Académiques.











Des voyages intérieurs 
fascinants pour découvrir le meilleur en soi.

Pourquoi partir au bout du monde dans une quête de ce que nous possédons déjà ? Certains voyages nous font vivre, pour un moment, des élans de liberté. D'autres contribuent aussi à l'enrichissement de notre culture. Mais il existe également des voyages qui n'exigent aucun bagage comme ceux qui nous offrent la possibilité d'explorer notre monde intérieur. Nous en revenons transformés et toujours enrichis d'une liberté plus durable. 

Par 10 itinéraires positifs, ce livre nous propose d'avancer à notre rythme, en nous ouvrant des chemins de libération. Avec des visualisations qui combinent relaxation, sérénité, méditation et sagesse, nous sommes invités dans un processus de croissance profonde. Chaque itinéraire est complété par un retour concret sur le sens du voyage, pour que nos découvertes puissent bien éclairer notre vie quotidienne. 

Voyager ainsi ne transforme pas seulement notre vision de nos forces, mais aussi notre capacité à ressentir le bonheur. 

Un livre recommandé pour toutes les personnes qui souhaitent transcender leurs peurs et diminuer l'emprise de leurs petits démons, pour mieux entendre la voix de leur Petit Sage et laisser entrer sa lumière. 

Cette technique, aussi appelée voyage chamanique, voyage de conscience ou encore voyage multidimensionnel, est l'art de focaliser sa conscience dans les dimensions non ordinaires de la réalité, et ce, afin de vivre des expériences singulières et enrichissantes, permettant d'obtenir des informations, du savoir et de déclencher des actes thérapeutiques.
































mercredi, avril 24, 2019


Tout 

devint ainsi 



un objet 

de 
l’activité gouvernementale
depuis le pont
la maison d’école
la propriété communale 
d’



un village 
jusqu’aux chemins de fer
aux propriétés nationales et aux universités 
provinciales















les
partis qui
à tour de rôle
luttaient pour la suprématie
voyaient dans la prise
de possession
de cet édifice
énorme

la 
proie principale du 
vainqueur



*




ce 
gouvernement

qui ne prend pas la nuit 
des décisions qu’il veut exécuter dans la journée
mais décide le jour et exécute 
la nuit







































le crépuscule 

est 










une 
période 
avant le lever ou
après le coucher du soleil 
durant laquelle les rayons solaires 
produisent 

une 
lueur 
atmosphérique 
qui apporte 

une clarté variable









Dans le langage courant  sans précision il correspond au crépuscule du soir, le moment de la journée situé entre le jour et la nuit  lorsque le ciel s'assombrit progressivement après le coucher du soleil

le crépuscule
du matin étant plus communément appelé
l'aube


au sens figuré

le crépuscule 
peut également désigner 



le déclin 
ou la fin de quelque chose







Ce livre s’inscrit dans la tradition littéraire française des réquisitoires politiques. Sous la plume enflammée d’un jeune homme formé pour intégrer les élites mais croyant encore en la République, il dénonce et expose les preuves d’une captation de la démocratie par des oligarques puissants, en faveur d’intérêts de caste. Et comment le président Emmanuel Macron en fut à la fois la créature et l’instrument.

Le publier est un acte citoyen


Juan Branco est né en 1989 à Estepona, en Andalousie. Élève à l’école Alsacienne, diplômé à Science-Po Paris puis à l’ENS en droit et en philosophie, il est aujourd’hui avocat et conseiller juridique, notamment de WikiLeaks et de Julian Assange. Il est également journaliste au Monde Diplomatique. Militant politique, il a été candidat de la France Insoumise aux dernières législatives en Seine-Saint-Denis. Crépuscule est son premier livre au Diable vauvert










mardi, avril 23, 2019



La 

société 


qui s’annonce démocratique

quand 

elle est parvenue au stade du spectaculaire 

intégré 

semble être admise partout comme étant 

la réalisation 

d’


une 

perfection fragile








De sorte 

qu’elle ne doit plus être exposée à des attaques

puisqu’elle est 

fragile 

et du reste n’est plus attaquable

puisque parfaite comme jamais 

société ne fut



C’est 

une 
société fragile 

parce qu’elle a 
grand mal à maîtriser 
sa dangereuse expansion technologique



Mais c’est 

une société 
parfaite pour être gouvernée 


et la preuve

c’est que tous ceux qui aspirent à gouverner 

veulent gouverner celle-là 

par les mêmes procédés

et la maintenir presque exactement 

comme elle est



C’est 

la première fois

dans l’Europe contemporaine

qu’aucun parti ou fragment de parti 

n’essaie plus de seulement prétendre qu’il tenterait de changer 

quelque chose d’important



La marchandise 

ne peut plus être critiquée par personne 


ni en tant que système général

ni même en tant que cette pacotille déterminée 

qu’il aura convenu aux chefs d’entreprises 

de mettre pour l’instant sur le marché




Partout 

où règne le spectacle

les seules forces organisées sont celles 

qui veulent le spectacle



Aucune 

ne peut donc plus être ennemie de ce qui existe

ni transgresser 

l’omertà qui concerne tout



On en a fini 

avec cette inquiétante conception

qui avait dominé durant plus de deux cents ans

selon laquelle une société pouvait être critiquable 

et transformable

réformée ou révolutionnée





Et cela 

n’a pas été obtenu 

par l’apparition d’arguments nouveaux

mais tout simplement parce que 

les arguments 

sont devenus inutiles



À

ce résultat

on mesurera  plutôt que le bonheur général 

la force redoutable 

des réseaux de la tyrannie


Jamais 
censure n’a été plus 
parfaite



Jamais 

l’opinion de ceux à qui l’on fait croire encore

dans quelques pays

qu’ils sont restés des citoyens libres

n’a été moins autorisée à se faire connaître

chaque fois qu’il s’agit 

d’un choix qui affectera leur vie réelle




Jamais 

il n’a été 
permis de leur mentir 
avec 

une 
si parfaite 
absence de conséquence




Le spectateur 

est seulement censé ignorer tout

ne mériter rien



Qui 

regarde toujours

pour savoir la suite  n’agira jamais 

et tel doit bien être 

le spectateur



Tout 

ce qui n’est jamais sanctionné 

est véritablement 

permis



Il est donc 

archaïque de parler de 

scandale




Il 

y avait 

des scandales

mais il n’y en a plus


































Illuminations

1873



Le drapeau va au paysage

immonde

et notre patois étouffe

le tambour



Aux centres

nous alimenterons la plus cynique

prostitution








Nous

massacrerons les révoltes

logiques


Aux pays

poivrés et détrempés ! — au service

des plus monstrueuses exploitations

industrielles ou militaires




Au revoir ici 

n’importe





Conscrits

du bon vouloir

nous aurons la philosophie

féroce


ignorants

pour la science

roués pour le confort


la crevaison 

pour le monde qui va


C’est

la vraie marche


En avant   route ! 


A.R.

































lundi, avril 22, 2019




est Un

est Lumière

est Intelligence

est Volonté

est le Logos des mondes


















viennent alors de longs monologues de
Poimandrès qui
au fond
expriment la cosmogonie telle qu'elle
est décrite par
Timée
dans le dialogue éponyme de
Platon



retenons cette phrase magnifique



le Noûs intelligence
père de toutes choses est
la Vie et la Lumière


La Vie et la Lumière !

la Vie 

le moteur du temps qui fait évoluer le Tout

la Lumière

Intelligence Esprit 
le Logos qui illumine le Tout
pour le guider vers son devenir

































XVIII

18 av. de la Porte de Montmartre

devant la bibliothèque municipale 

angle rue René Binet

av. de la Porte de Montmartre

45/47 av. Junot

15 rue S. Dereure

3 et 10 av. Junot

Mire du Nord

1 av. Junot

dans cour privative accès réglementé 

79 rue Lepic






IX

21 boulevard de Clichy

côté trottoir et sur le terre plein central

5 rue Duperré

69/71 rue Pigalle

34 rue de Châteaudun

cour intérieur du ministère de l'Education nationale 

34 rue de Châteaudun

18/16 et 9/11 boulevard Haussmann

devant le restaurant 

angle rue Taitbout

devant la brasserie et

24 boulevard des Italiens





































Salle méridienne 

de l'Observatoire de Paris

dite salle Cassini

le méridien de Paris y est tracé au sol


*






Le méridien de Paris est le méridien passant par le centre de l'Observatoire de Paris. Il est situé à 2°20'13,82" à l'est de celui de Greenwich (conventionnellement  la valeur adoptée par l'IGN est de 2°20'14,025" L'importance historique et scientifique du méridien de Paris est liée aux mesures d'arc de méridien qui lui correspondent : les mesures de la Méridienne de France Ces mesures sont à l'origine du développement de la géodésie ainsi que de la définition historique du mètre

































dimanche, avril 21, 2019


I


24 rue de Richelieu

9 rue de Montpensier

Palais Royal

péristyles de Montpensier et de Chartres

galerie de nemours

passage sous voûte côté place

Colette et place Colette devant le café 

angle place Colette et Conseil d'État

rue saint Honoré









place du Palais royal

côté rue de Rivoli 

rue de Rivoli

à l'entrée du passage sous voûte 

Louvre

aile Richelieu

salle des sculptures françaises 

et devant l'escalator




Louvre

cour Napoléon derrière la pyramide 

Louvre aile Denon

salle des antiquités romaines

escalier et couloir 

Quai du Louvre

près de l'entrée du pavillon Daru 

port du Louvre

non loin du Pont des Arts 



































A l’heure qu’il est, 

je devrais 
avoir recensé quarante-cinq pastilles. 

Cependant 
il m’en manque plusieurs. 















Quitté le métro à la station Quatre-Septembre, je me suis montré sans doute un peu trop confiant en cédant à l’attrait immédiat d’une papeterie, où un employé doté d’une barbe et d’un regard méphistophéliques m’a vendu pour 69 francs le cahier à couverture marbrée jaune et noir sur lequel j’entreprends de consigner le rapport de cette quatrième étape décevante. C’est cher.
































VI

port des Saints-Pères

quai Conti

un à l'angle de la place de l'Institut 

place de l'institut

passage rue de Seine

3 et 12 rue de Seine

angle rue de Seine   rue des Beaux-Arts

152 et 125-127 boulevard Saint-Germain

28 rue de Vaugirard  côté Sénat 

Jardin de Luxembourg

sur espaces asphaltés ou cimentés






rue Auguste Comte à l'entrée du jardin 

av. de l'Observatoire sur trottoir côté jardin 

angle av. de l'Observatoire

rue Michelet

jardin Marco Polo

angle av. de l'Observatoire

rue d'Assas

place Camille Jullian

sur terre plein angle av. 

Denfert Rochereau

av. de l'Observatoire

côté Observatoire

av. de l'Observatoire


































cette 
ligne de longitude
issue 
d’

un 
calcul 
géodésique rigoureux

convoque 
tout autant le hasard 
en faussant régulièrement 
compagnie à celui qui souhaite la suivre 

la ligne 
droite semble aller de guingois

reste 

une 
méthode 








qui 
fournit 
à l’écriture 
le flou dont elle a besoin 
pour se déployer

multipliant 
la syncope et le pas de côté


































XIV

cour de l'Observatoire de Paris

à l'intérieur de l'Observatoire

terrasse et jardin haut

dans l'enceinte protégée de l'Observatoire 

boulevard Arago

place de l'Ile de Sein

81 rue du faubourg Saint Jacques

place Saint Jacques

parc Montsouris

boulevard Jourdan










Cité universitaire

axe allant du pavillon 

Canadien au pavillon Cambodgien

le dernier se trouve derrière ce pavillon



































en quoi ici

chaque petit monde

peut-être compris en

un grand








les onomatopées utilisées par

SunTzu

évoquent le bruit et la confusion

de la bataille



Deleuze et Guattari

parlent eu aussi de démontage minutieux


il s'agit

des caractéristiques du passage



l'invisibilité du lieu de la coupure





































Yayoi Kusama 

Nets

Acrylic on canvas 





































il secoue 
les lambeaux de ses velours sanglants
le loup












il fait 
comme font les loups 
il écorce les arbres et dépose
ses sécrétions
il se déclenche 
mâle et femelle confondues 
un rut
lyrique propre
à la célébration et à l’extase
que le loup soit le plus grand
cervidé de la forêt ou la neige en soi cela
est indifférent

Sophie Loizeau





































si 
j’écrivais 

un roman 
Dieu m’en garde
j’ai des choses plus importantes à faire

je 
le construirais 
ainsi

en 
rhizome
en archipel
figures libres

interconnexions
hypertextes

car 
ça devrait être le fondement du récit 
contemporain 







c’est 
une époque merveilleuse
vous savez 

notre être peut se développer
comme le réseau qu’il a devant lui

en arbre
en végétal
en pente ou en fontaine


nous 
pouvons devenir 
sauvages

croître
devenir multiples
innombrables



Internet n’est pas 

une 
interface

c’est 
notre désir réalisé 
d’être 

un autre

ce sont 
nos lignes de fuite incarnées




Être dans le pli 

chercher 
quelque chose qui pourrait expliquer pourquoi
comment

ce 
que je vois ne suffit toujours 
pas

ça 
ne suffit à personne à vrai 
dire



comprendre 
que le réel n’est jamais à la hauteur de 
quoi que ce soit



hauteur des promesses

de la faisabilité

des perspectives




au lieu de se souvenir









































15.04.2019  22: 33

Notre-Dame de Paris 

quand la flèche disparaît dans le brasier














À qui fera-t-on croire
que nous sommes en progrès ?

il y a

des époques où le goût règne
et

il y a…

le temps présent



On me dit : votre porte n’est pas finie

Et les cathédrales
est-ce qu’elles sont finies ?

Je
ne suis pas pour le fini
mais pour l’infini

Auguste Rodin 
au pied des cathédrales

ici



*

là où se révèle le 

ravage

se révèle aussi la 

jouissance


ce qui détruit 
aurait la même source que ce qui 
illumine ? 



une 
hypothèse
extravagante

!

mais on dirait bien

ce soir

que c’est vrai 

une 
même 
puissance 
libère à la fois 
ce qui tue et ce qui sauve
































samedi, avril 20, 2019






La Noétique 

du grec noûs   connaissance esprit intelligence

se concentre sur l’étude et le développement de toutes les formes de connaissance et de création qui engendrent et nourrissent la noosphère  cette couche de savoirs et d’informations qui couvre toute la Terre de ses réseaux











c'est
l'ensemble
des arts sciences
et techniques de création
de formalisation de partage et
de prolifération
des Idées

c'est
le domaine de la pensée de la connaissance
de l'intelligence


plus brièvement
c'est la science de l'intelligence 
































vendredi, avril 12, 2019







Louise Bourgeois

Les Fleurs

Silkscreen on Magnani paper





































Paul Klee




































Masao Yamamoto

ici
































une 
vigilance
de guetteur indien

une 
résistance
active et digne

*






il était élégant

boxeur

escrimeur boiteux et affecté d'un pied bot

il était

un nageur de premier ordre

il était poète aussi


pour devenir soi
pas de rébellion romanesque
mais une vigilance de guetteur indien 
une résistance active et digne
matinée de bonne - et de mauvaise - foi

Lord Byron 
nageur et poète

































deux précisions 


1110

Orchestral poetry


1117

je ne travaillerai pas à autre chose




*


dans 
le poème 
une découverte

Nabokov écrit






je l'ai trouvé sur une terre de légende

je l'ai trouvé

je l'ai nommé

et je m'y entends en latin classificatoire

et me voilà 
devenu le parrain
d'

un insecte

être le premier à l'avoir décrit

c'est la seule gloire ou j'aspire

*



la 
poésie 
est

une quête de papillons

n'oubliez jamais votre filet à papillons

































119

M.M.

Aéroterre 

Fée Rapide
Aérofée Aéroféerie Fée Aiglette Magic-Féerie

Comme Il Faire 

Tonnerre Alifère  tonnerre ailé

Aliforme Alifère
en forme d'aile 

ailé

La Baleine Intelligente

La Ford Fabergé

































112

F.S.F.

cinq choses 
à propos desquelles s'inquiéter

s'inquiéter du courage
s'inquiéter de la propreté
s'inquiéter de l'efficacité
s'inquiéter de ses talents de cavalier
s'inquiéter...

cinq choses
à propos desquelles ne pas s'inquiéter

ne pas s'inquiéter de l'opinion publique
ne pas s'inquiéter des poupées
ne pas s'inquiéter du passé
ne pas s'inquiéter de l'avenir
ne pas s'inquiéter de grandir




































en cours de phrase

pourquoi écrire 

retrouver l'esprit

c'est 
retrouver ce qui fait
vivre









ce qui

dans des instants particuliers

privilégiés

nous a fait vivre

que ce soit sur le plan
de la connaissance ou de l'amour


notre existence

sans cela

est condamnée à très court terme

là serait le manifeste de la phrase



les
articulations mise en place
n'ont de sens que si l'on tient compte
de l'esprit


le
rôle de la poésie est précisément
de s'interroger sur ces questions


pour 
maintenir la langue 
en vie



la phrase 
est

un état
de vie ou de virulence


vivre

retrouver l'esprit

s'interroger

maintenir la langue en vie



croire devoir conquérir de se libérer
et avoir toujours à choisir comment
s'y prendre
mais ne pas manquer
de pouvoir se libérer 

décomposer analyser et expliquer
pour démystifier ou démythifier
et aussi déculpabiliser
de penser

disposer
agencer
ordonner autrement
pour
dédramatiser
calmer et apaiser
transposer
faire signe autrement































un 
cachemire 
d'
un seul tenant

exige que tout soit défini au départ
et puis au terme
chaque détail se résorbe 
dans

un détail 
à
une vision
ou
un champ plus vaste 





de sorte qu'il y a à la fois
mille thèmes et

un seul
selon la mise au point du regard
qui contemple



l'infini
se trouve dans

une 
coquille de noix































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM ce qui est Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs Chants et Poésies Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novae Novalis Novarina NP Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v ULDLLA Ulysse UN UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog