mercredi, octobre 18, 2017

.




Rendez-moi les vieux noms

Thot 















et Anubis, Charon

et Mercure. Que la rouille

console le techno-panorama

qui trouble mon intérieur.

Peter Gizzi

*







Au sein de l'océan primordial apparut
la terre émergée. 

Sur celle-ci, 
les Huit vinrent à l'existence. 

Ils firent apparaître un lotus 
d'où sortit 
Rê, 
assimilé à 
Shou. 


Puis il vint un bouton de lotus d'où émergea 
une naine, 
auxiliaire féminin nécessaire, 
que Rê vit et désira. 

De leur union naquit Thot qui créa le monde 
par le Verbe. 



*


L'ibis est reconnu pour sa capacité à différencier une eau potable d'une eau non potable. De ce fait, sa transposition divinisée en fait un animal-dieu du savoir. Par extension, il est celui qui détient le savoir, et donc qui le transmet ; il devient naturellement le maître des écrits dans une société où l'écriture hiéroglyphique est restreinte au cercle des initiés, contrairement à l'écriture démotique, plus populaire. Thot prend donc naturellement une forme mixte d'homme à tête d'ibis.


Inventeur de l'écriture et du langage, il est la « langue d'Atoum » et le scribe des dieux. Incarnation de l'intelligence et de la parole, il connaît les formules magiques auxquelles les dieux ne peuvent résister. Selon la légende, celui qui était capable de déchiffrer les formules magiques du Livre de Thot pouvait espérer surpasser même les dieux.























.
.


à l'ouest .
là-haut . du sentiment .
pour de vrai .






si gai et si corrosif .
une nouvelle sensation .

Je ne suis pas sûr du sens
mais comprends la vague





















mardi, octobre 17, 2017

.

1. d4 Cf6

2. Fg5 Ce4
3. h4 Cxg5
4. hxg5 Cc6
5. f4 d5
6. e3 Ff5
7. c3 e6
8. Cd2 Fe7
9. Cgf3 O-O
10. Fe2 Fd6
11. Ch4 Ce7
12. Cxf5 Cxf5
13. Rf2 c5
14. g4 Ce7
15. Df1 cxd4
16. cxd4 Dc7
17. Tc1 Da5
18. Dh3 f5
19. gxf6 Txf6
20. Dxh7+ Rf8
21. Cf3 Cg8
22. g5 Tf7
23. g6 Tc7
24. Cg5 Te8
25. Dh3 Cf6
26. Txc7 Fxc7
27. Dh8+ Cg8
28. Th7 Te7
29. Txg7 Txg7
30. Cxe6+ Re7

31. Dxg7+ (1-0)

Les Noirs abandonnent































.
*

Les animaux se décomposent en :

appartenant à l'Empereur

embaumés

apprivoisés
























cochons de lait
sirènes
fabuleux
chinchards
chiens en liberté
inclus dans la présente classification
qui s'agitent comme des fous
innombrables
dessinés avec un pinceau très fin en poils de chameau
qui viennent de casser la cruche
qui de loin semblent des mouches
autres..."

Jorge Luis Borges

Otras inquisiciones


*


Michel Foucault en passant

Encore ne s’agit-il que de bizarreries et de rencontres insolites. On sait ce qu’il y a de déconcertant dans la proximité des extrêmes ou tout bonnement le voisinage soudain des choses sans rapport ; l’énumération qui les entrechoque possède à elle seule un pouvoir d’enchantement.





























.




à propos du recopiage : 

ce n'est pas un bug. C'est une 

fonctionnalité.

Commencez à copier ce que vous aimez.













Copiez, copiez, copiez.

Et à la fin du recopiage, vous vous trouverez

vous-même.


L'amour de la duplication chez

Vija Celmins.

La manière dont elle considérait la copie comme

une sorte d'acte spirituel.



Le rôle du poète est dorénavant de trouver le meilleur

moyen d'absorber,

de redistribuer un langage qui existe déjà.


Si ça ne peut pas être partagé, ça n'existe 

pas































.
.




E comme Ensemble 

R comme Relation












e er an ux of E   e est une chose de E
e er an ul of  E   e est un constituant de E 
e er an ex of E   e est une existence de E 
e er an el of  E   e est un élément de E 
e exer ihn     E   e existe dans E
e er ihn         E   e est dans E

Le mot ER est utilisé pour parler de la relation 

ETRE 

dans un ensemble 

E

quelconque


le mot ER simplement parce que ER apparaît comme 
la contraction du mot français

ETRE

et aussi comme la terminaison du 
verbe

du premier groupe 


EXIST ER





























.

.



il n'est pas nécessaire d'ajouter 

de soi à un texte  pour le 

déformer

il suffit de le citer















c'est-à-dire de le découper :

un nouvel intelligible naît 

immédiatement 


Roland Barthes  Critique et vérité 

février 1966




je suis ici un lecteur 
au second
degré


Roland Barthes 
Le plaisir du texte 
1973


































.
.



Cette Chose est 

un vase


Puisque la notion de Chose généralise 

toute autre notion


















toute autre notion ou mot précise donc 
ce mot général



Par exemple : 

Cette chose est un 
humain

Cette chose est un 
nombre

Cette chose est une 
galaxie

Cette chose est 
l'amour

Cette chose est Dieu etc.

Par conséquent
la notion de chose est la seule qui se précise ou 
se généralise elle-même
qui se définit elle-même


Une chose est une chose

ou 

Cette chose est une chose

Autrement dit

cette notion est la seule qui se définit elle-même 
récursivement  

























.
.




de l'effervescence 

une parole

franche


pauvreté   clarté












à l'étoile les tables de roche

au flot de prière

la ceinture de calmes


pierre de vue

du prochain siècle primitif


lignes brisées de l'ombre du peuplier


*

La nouvelle phrase se conçoit comme une unité
indépendante

sans relation temporelle ou 
causale

aux phrases qui la précèdent et 
la suivent

*

son système réclame du calcium

l'inconfort marque la frontière































.

lundi, octobre 16, 2017

.



Le mot    CHOSE 

est 

tout ce dont 

on parle










tout ce que l'on
conçoit

tout ce que l'on désigne par

un mot

ou 

par une quelconque 

définition 




Le mot CHOSE est le mot
par défaut

le mot à utiliser avant tout 
autre mot

le mot en l’absence de tout 
autre mot



C'est le nom commun le plus 
général

la qualité 
la plus fondamentale



C'est la définition minimale avant toute autre 
définition

la propriété minimale avant toute autre 
propriété

la précision minimale avant toute autre
précision































.
.

TARKOS

Je vis parce qu’il est agréable de vivre.
Je sais pourquoi je vis.
Je vis parce que cela me fait plaisir. 
J’ai bien vu que c’est agréable d’être vivant, 
qu’il y a des plaisirs. 
Si je suis en vie, 
c’est que je trouve qu’il est agréable de vivre, 
ainsi j’ai décidé de vivre… 


CAISSE




























.
.




XIII

Sans caractère

vous ne saurez jouer de cet instrument

ou











exécuter la musique qui convient 

aux odes


les fleurs de l'abricotier 

s'inclinent d'est en ouest  et j'ai tenté

d'empêcher leur chute































.
.



Rose 









est une chose de l'Univers


Rose est un constituant de l'Univers

Rose est une existence de l'Univers

Rose est un élément de l'Univers

Rose existe dans l'Univers

Rose est dans l'Univers
































.
.




Word, save us

voix de silence fin














Le ciel et la terre passeront, 

mais mes paroles ne passeront point.



Qu’est-ce que cela signifie, 

sinon que le cosmos dans son entier — ce monde-ci, 

mais également tous les autres — ne peut rivaliser, 

malgré sa vastitude illimitée, 

avec la plus petite des paroles du Messie ; 

et cela parce que ces paroles, 

même la moindre d’entre elles, 

excèdent de très loin le cosmos.



source 
Ligne de risque 2 nouvelle 
série



































.

dimanche, octobre 15, 2017

.



Pointe 

Méan Martin

3330

*













une montagne
veuillez
la voir

libre
de toute 
complexité

sagesse 
première

trop 
en dire

serait 
du vent

heureuse
formule






























.

*

Certains discours

présentent la langue comme un tout

organisé

autour duquel se développent des enjeux

politiques



















Il faut
la parler correctement

stéréotypes et formes littéraires

respecter
les codes établis

lexique sémantique rhétorique

la défendre
la promouvoir
l'exalter comme langue maternelle
la sauver d'un danger

et
surtout 

il faut
construire autour d'elle
une communauté  à laquelle
les locuteurs devront s'identifier

*


Le monolinguisme de l'autre
déconstruit ce discours

On ne peut jamais
s'assimiler à la langue
car elle n'est pas une possession naturelle

mais
une loi reçue d'un
autre

Répéter
cette loi sans aucune autre promesse est
un déni de la parole

Une langue
enlisée dans la quotidienneté

usée
affadie 
dégradée

elle ignore
la part d'aliénation irréductible
dont elle est porteuse et que les discours
sur l'identité culturelle tentent de masquer

Mais

si la langue n'est plus un support
d'identification

que peut-on en attendre?

Comment en parler et comment
parler?

Il ne s'agit pas
de la remplacer par une imaginaire 
langue de l'autre 
ni de fabriquer une nouvelle
langue



Pour déjouer les pièges
du monolinguisme et les illusions
de l'appropriation

c'est vers une forme de
traduction
qu'il faut se tourner

dérégler et déformer la monolangue

la transformer
en 
langue de personne

l'investir de corps étrangers
greffes et anomalies

contrarier la loi
en elle

en un mot
la désapproprier

C'est ce que D. appelle 
écriture

Cette écriture-là
n'est pas celle de l'écrivain
qui prend en charge le génie de son peuple
mais exactement
l'inverse

C'est celle de ceux qui ont
foi dans la langue




Pour ceux-là
la promesse ne délivre aucun
contenu

elle n'est porteuse d'aucun
salut

Leur pensée ne prétend
à l'universel qu'en se retirant devant le
langage

L'autre langue
ne s'invente que par les passages et les
traductions



Des événements arrivent à la langue.
ils passent par certains  poètes  philosophes   écrivains
ou par l'idiome de n'importe qui


ils
promettent à la langue

une
désappropriation

un
renouvellement
























.


Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Amande Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier ce qui est cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze Delillo délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof essais Etel Adnan Etna Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Gif Giovannoni Girard Giroux Gizzi GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm gris Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro micro Mina Loy Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore mots mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P.observatoire P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud Ristat Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Temps probable Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.Kh V.P. vazquez VE Venise vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xardel Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zukofsky

Archives du blog