dimanche, décembre 10, 2017



Le vrai discours  


quand on y prête une attention

particulière

nous fait réaliser qu'on n'a pas besoin de faire 

grand-chose

pour écrire


Simplement faire attention à ce qui se trouve

sous notre 

nez


c'est déjà assez














L'acte d'écouter est aujourd'hui devenu 

l'acte

d'archiver


Nous sommes plus intéressés par 

l'accumulation 

et la préservation

que par ce que nous collectons



































Chaussées glissantes bien enneigées sur 
l'ensemble du réseau

Circulation difficile

Chutes de neige et redoux 
en cours 

évolution rapide 

Tenez-vous informés

*

TEL-QUEL







GROS TEMPS 


en moyenne et haute 
montagne

résultant du passage successif 

de deux 
dépressions 
très 
creuses 

sur l’ouest de l’Europe


La première 
978

hpa sur le Canal de Bristol et 
le nord du Devon 
ce matin

se déplace rapidement vers l’est et atterrira 
sur les Pays‑Bas dans 
la soirée

Le front chaud associé traversera le nord‑ouest 
des Alpes 
en milieu de journée
ce dimanche


La seconde 
970

hpa abordera la Bretagne 
la nuit prochaine 
et traversera le nord de la France 
lundi

Son approche va créer un gradient 
de foehn 
très resserré 

avec les pressions encore relativement 
élevées 
du nord de l’Italie



Les perturbations ne donneront sans doute pas toute la mesure de leur forte activité dans les vallées à foehn  mais devraient produire localement un enneigement abondant et très instable en moyenne et haute montagne

La persistance d’une circulation dépressionnaire d’ouest sur l’Europe entretiendra ensuite un régime perturbé hivernal  caractérisé par des descentes d’air polaire répétées et ce jusqu’en fin de semaine prochaine.



















et l' être

et le silence

et moi


rien qu'une oreille








Elle

une race étrange

ici

naufragée

solitaire






































10 DÉCEMBRE
Naissance d'Emily Dickinson 

La nuit - chagrin et gel - le soleil se dérobe : je ne
suis pas avec vous. Surprise : ma main est forte pour
écrire. Et l'amour est le même.

*








Les poèmes de Dickinson sont uniques pour leur époque : ils sont constitués de vers très courts, n’ont pas de titres et utilisent fréquemment des rimes imparfaites et des majuscules et une ponctuation non conventionnelle. Un grand nombre de ses poèmes traitent de la mort et de l’immortalité, des sujets récurrents dans sa correspondance avec ses amis.


*


On pourrait expliquer beaucoup 
d’Emily Dickinson 

par cette idée d'île entourée 
d'un désert. 

Claire Malroux, interview accordée
à Stéphane Bouquet, 

Libération, 

14/06/2001


José Corti




































order  et  désordre


une suite de processus énergétiques

interactionnels


les dislocations  l'organisation

découronnement 

de l'ordre



il faut déhiérarchiser 

plutôt


promotion du désordre











avant la catastrophe l'état

indicible 


transformateurs dispersifs 

diaspora explosive 

éternelle



seul réel 

la conjonction  de l'ordre

et du désordre


charpente 

des inégalités  dans la matérialisation

la diversification 


chaos 

polymorphisme  pluridimensionnalité 

du / des désordre(s)




dispersion 

écume  bave  poussière 

d'un monde 

en

gestation

































samedi, décembre 09, 2017






Quelque chose en nous de 

Tennessee


Ils ne se connaissaient pas 
mais l'œuvre de l'un a eu un rôle 
non négligeable sur celle de l'autre












Ces deux hommes, 

ce sont Johnny Hallyday et le dramaturge 
Tennessee Williams. 

Le premier s'est éteint dans la nuit 
du 6 décembre 2017

comme une étoile qui s'éteint dans la nuit

Le lien d'origine entre les deux artistes est tissé par le réalisateur Elia Kazan. Le cinéaste a réalisé plusieurs films adaptés de pièces de théâtre dont Un tramway nommé désir et La poupée de chair, deux œuvres de Tennessee Williams. Ces réalisations, Johnny les adorait.

Lorsque l'idole des jeunes se met à travailler avec Michel Berger sur l'album Rock'n'Roll Attitude, que ce dernier réalisera entièrement, Tennessee Williams va faire une nouvelle entrée dans la vie de Johnny. Pour la création de l'album, l'auteur de Message personnel, va s'intéresser aux goûts de son interprète. Il découvre alors l'amour du rockeur le plus célèbre de France pour les réalisations d'Elia Kazan et, ainsi, sa sensibilité pour l'œuvre de Tennessee Williams. Michel Berger écrit et compose alors en 1985 Quelque chose de Tennessee en hommage à l'homme de théâtre qui vivait le cœur en fièvre et le corps démoli. Cette chanson deviendra un des plus gros succès du chanteur.

Huffpost

Avec cette formidable envie de vie, Johnny, comme Tennessee, aura réussi à chanter ce rêve en nous c'était son cri à lui. Et ce couplet, résonne désormais autrement ce samedi 9 décembre



Ainsi disparut Tennessee

à certaines heures de la nuit

quand le cœur de la ville s'est endormi







































promenade dans le désert

La Vallée des Rois

et là

nous nous taisons




































vacuum
every
day





































9 DÉCEMBRE
Naissance d'Edoardo Sanguineti

L'heure est tardive l'été, la scène obscure : il avance,
acrobate flexible, lumineux, il tourne il voltige
et il saute dans le vide, mortel.


*










En 1951, 
Sanguineti commence à écrire une œuvre 
qu'il intitulera Laborintus et,

comme il le dit lui-même dans Santi Anarchici, 
il écrit pour une petite communauté
de lecteurs :



Nous étions cinq. 
Et parmi mes quatre lecteurs il y avait une fille, 
un aspirant en philologie classique et deux autres étudiants, 
un de pharmacie et un autre de médecine. 

*


quando ci penso, che il tempo è passato,
le vecchie madri che ci hanno portato,
poi le ragazze, che furono amore,
e poi le mogli e le figlie e le nuore,
femmina penso, se penso una gioia:
pensarci il maschio, ci penso la noia


quand j’y pense, que le temps est passé,
à ces mères anciennes qui nous ont portés
et puis aux jeunes filles qui furent nos idylles
et puis aux femmes, aux filles et à ces belles filles
si je pense féminin, je pense à la joie :
que je pense masculin, je pense rabat-joie 

































entre 

le son et le feuillage

l'intensification 












entre aveugle et ciel

le centre


entre la racine et la question

une réflexion 


entre l'encre et le trait

un chant





Elle

se poste pieusement où

se forme l'ovale

et

consacre  l'espace dont elle a

fait le tour





crépuscule
blancheur 
statue
































vendredi, décembre 08, 2017





Toute parole ne se donne 

à entendre 

qu'à travers le visible













Pourquoi le logos phénoménologique,

comme la parole,

ne peut-il pas apparaître autrement qu'à travers

le visible?





Parce que l'idée est indéterminable par la seule
intentionnalité.

La pure intention ne suffit pas à lui donner 
une valeur. 

Il faut une présence extérieure à l'idée pure, 
un tiers élémentaire comme celui d'Aristote qui puisse servir 
d'horizon à l'intuition.

Inversement, 
pour apparaître comme tel, 
il faut au visible le soutien 
d'une voix.





































a star
every
day



Toute ascension a pour guide

une étoile






que celle-ci soit octogonale ou

pentagonale






nous sommes un voyage dans la nuit

de la parole

.
































search every day

























Mes suffocations 

ayant persisté alors que ma 

congestion 

depuis longtemps finie ne les 

expliquait plus


mes parents firent venir en consultation 

le professeur



*











la pensée comme la floraison est

un processus

d'organisation de la force

vitale

de la chaleur stimulante conductrice

de la force


































fog
every
day





































Toute oeuvre

d'art 

est 

ouverte












en ce qu'elle peut être interprétée de

différentes 

façons


sans que son irréductible 

singularité 

n'en soit 

altérée









On peut penser qu'un auteur qui crée une forme et l'achève, voudrait qu'elle soit goûtée et comprise telle qu'il l'a conçue. Mais l'effet qu'elle produit sur l'intelligence et la sensibilité de celui qui la consomme est variable. Chaque consommateur a une culture, des tendances, des préjugés, qui orientent sa jouissance d'une manière qui lui est propre. L'oeuvre "esthétiquement valable" est celle qui peut être envisagée et comprise de multiples façons, sans cesser d'être elle-même.







































blank page
every
day

































119


une équation souple


qui dépasse l'expression



120

          conclusion de
contour


nos métamorphoses












121


deuxième reprise

troisième mouvement

et la perfection de la mer



124

page blanche



125

nul même de terre ni même
de silence

actives aspirations

































Snow
every
day


*






































8 DÉCEMBRE
Mort de Thomas de Quincey

Corps épuisé, décharné, pouls faible, saisir
la dernière occasion, les expressions possibles,
maintenant le papier, pouvoir dire : j'ai vu.


*









Grâce à l'opium

la joie pouvait être achetée

pour un penny

et transportée dans la poche

d'un gilet


T.D.Q































.

jeudi, décembre 07, 2017




























































































DÉCEMBRE
Naissance de Jean-Louis Schefer

Le texte est : système d'expression fluide, précision
descriptive mélodique et matière mobile, empreinte
biographique et horizon de syntaxe.



*










Qu’est-ce que lire interpréter ou décrire 
une figure ? 



Les problèmes posés par l’art
préhistorique

à l’imagination ou à la méthode
mettent au jour

le caractère profondément énigmatique
de ces instruments

de séduction  de conviction et
d’illusion

que sont les
images





































Vesica Piscis 


Fractal Expansion with

Triangles

This is sort of a work in

progress







































Le cerf est un animal sacré

roi des forêts

de l’Asie centrale aux rives 

de l’Atlantique















Il est vénéré mais chassé, tué et mangé depuis des millénaires. Par son sacrifice, il nourrit, soigne et protège tant le corps des hommes que leur imaginaire. Animal guide, sa poursuite lance le chasseur sur les chemins de la conversion et il accompagne dans le christianisme comme dans l’islam la vie des vrais spirituels, servant de monture aux saints ou, pour la biche, donnant son lait aux ascètes. Il a conduit des peuples entiers vers des terres que les dieux leur destinaient. 



On retrouve ce grand communiquant au cœur des plus anciennes croyances sur le voyage des âmes, assurant le passage entre les vivants et les morts, entre les cieux et le monde d’en bas. Symbole de longévité et de résurrection, de par ses bois qui tombent chaque année quand il « refait » sa tête, le cerf est aux sources vives du sacré dans le monde des religions du Livre. 


Ce sont les multiples et fascinantes facettes de ce métissage culturel, des grottes de la préhistoire à l’urbanisation contemporaine, que ce travail s’est efforcé de mettre en lumière.








































LAME

L'arme elle-même  généralement 
l'épée

Lorenzo 

Montre-moi cette épée. Ah! garçon, c'est 
une brave lame 


Il cachait sous son manteau deux yatagans formidables, 
excellentes lames de Damas. 

Que dis-je, de Damas? Deux lames
japonaises 


Bonne  fine   forte 
lame









Personne qui manie habilement
l'épée

M. le général passait pour une des meilleures lames 
de l'armée

Mais il fut pressé si vivement dès les premières bottes
qu'il rompit 



Moi qui me suis mesuré avec les plus fines 
lames du temps

et qui suis toujours revenu du pré 
sans une égratignure


Fine lame   Esprit pénétrant
subtil

Georges l'aimait  c'était sûr.  
Songeait-il à 
l'épouser?...

Elle se doutait bien que non
la fine lame! 




Vieille lame   Vieux camarade
de régiment

Continue   ma vieille lame! s'écria le clairon 
de zouaves 


Figure nez visage en lame
de couteau

de rasoir
de sabre
de serpe

Long et d'aspect anguleux.

très grand   très maigre  avec   ... 

un nez 
en lame de sabre 

dans
un visage 
osseux 
de chevalier 
errant 




Malgré son visage très osseux taillé 
en lame de couteau

il inspirait généralement 
la sympathie 































mercredi, décembre 06, 2017



Elle venait de me restituer 

les pensées

les chagrins que depuis mon 

enfance 

je lui avais confiés pour toujours



Elle n'était pas morte 

encore



J'étais déjà 

seul
































mardi, décembre 05, 2017






MOI  :  C'est moi. Plaisirs, travail, ambitions, foutaises
  et Cie.



DÉCOR













Le décor est le monde.

Avec ses mers, ses fleuves, ses montagnes, ses forêts, ses palais, ses châteaux, ses jardins, ses vieilles pierres, ses églises et ses temples, ses synagogues et ses mosquées, ses échangeurs et ses ponts, avec ses lois partout les mêmes et avec ses visages innombrables et toujours différents dans l'espace et dans le temps, il fait peur et il est beau.



Je dirai
malgré tout
que cette vie
fut belle




Jean d'Ormesson
de l'Académie française





































nature

Arbres de la forêt   vous connaissez 

mon âme












Victor H.

Les Contemplations, 

1856

Aux arbres


[ divinatrice ] [ forestière ]

[ poésie ]





zen

Est-il possible de voir un arbre 

de face ?


[ absurde ] [ image ] 

[ question ]


*


Les arbres échangent des oiseaux 

comme des paroles



Les Reposoirs de la procession 

1940


[ poésie ] [ divine ]






























À cette acceptation

je finis pourtant par arriver 

alors je compris 

qu'elle devait être 

définitive 







J'ai fait une expérience

la métamorphose

mais d'un seul

coup


Je me nourris de cette fuite

grâce à elle je sais ce 

qu'est l'existence
















H.R

le Hasard et la Recherche



































Promenade minuscule

minuscule









petit

très petit



de
moindre
importance

d '
une
manière
minuscule





forme
minuscule

deux cents pieds plus bas 
la forme minuscule d'une promeneuse





































5 DÉCEMBRE
Naissance de Jacques Roubaud

Les nuages s'étirent : ces syllabes contraintes
dorment, ou répandent neige et nombres : mes lignes
sont mises en durée, lumière démontrable.

La poésie dit ce qu’elle dit en le disant 
















n

o

*

*


t

h

*

*


i

n

*


*

g

*
































Il faut bien manger 

au sens 
le plus trivial

c'est : 

Il faut bien manger pour vivre





















Nul ne peut vivre sans manger c'est-à-dire 
incorporer de l'autre
de l'hétérogène


Cela vaut pour les végétariens comme
pour tous les êtres 
vivants


Malgré toutes les dénégations

on ne peut survivre sans
incorporation
physique 

et aussi
symbolique




C'est une loi

la loi de la faim et de la soif
vis-à-vis

de laquelle la distinction 
besoin/désir 
est fragile



































Les livres l'excitent

l'exaltent 

elle les désire   les dévore












Elle en recopie de longs
passages

Elle saisie phrases  pensées
ou mots

souvent pour les réutiliser en y mettant
sa marque


Elle se les approprie en
les ruminant

contraint de batailler

contre les accusations
de plagiat

qu'elle esquive en dénonçant
à son tour

comme plagiaires les plus grands
esprits

*




Comble d'ingénuité 

elle fustige

dans une maxime brillante

qui ressemble à une auto-critique involontaire

les manipulations

des plagiaires :


Les plagiaires 
craignent toujours 
de se faire piller comme 
on voit ordinairement les pickpockets
marcher en gardant les mains dans leurs poches





































Elle se nourrit des accidents 

des paysages


qu'elle parcourt

que son corps mesure










Elle note 

elle dessine lorsque les mots ne suffisent

pas

les dénivellations    les formes et figures 

nuances

et contrastes


tout ce qui ne se résume  ni ne se répertorie

d'emblée

mais invite à s'y donner



Ce qui est tel    frappant    impossible

à inventer


Et qui pour cette raison  lui semble  contenir

la clé de l'activité   imaginative

elle-même
































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Amande Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot bio BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier ce qui est cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze Delillo délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof épiphanies essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Gif Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm gris Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hausmann Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin JBE Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro micro Mina Loy Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P.observatoire P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paul Valéry Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un Questions Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Temps probable Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.Kh V.P. vazquez VE Venet Venise vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xardel Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog