vendredi, avril 03, 2020




la vie 
est avant tout 
une énergie intime

une 
force 
d'expansion

mais 






cette énergie ne peut se réaliser que par la forme
et ne peut se subsister que par 
l’unité

ainsi donc 
dans la nature nous voyons 

trois forces

et 

trois actions 

une 
expansion 
qui dilate tout 

une autre 
qui 

unit
harmonise et embellit tout 
et 
avec ces deux actions simples 

nous en voyons une troisième compliquée multiples qui varie son action à l'infini compose décompose dessine et efface tour à tour toutes les formes en un mot qui opère toutes les modifications et réalise la variété dans la matière

à ces trois 
caractères nous reconnaissons les symboles 
des trois personnes de la 

Trinité



































il est 

une figure 
pleine de mystères 
et admirable dans ses propriétés








qui est le centre 
et 

l'unité de toute la géométrie 
car 

elle 
donne l’origine 
à toutes les grandes et importantes figures 
géométriques
et 

elle 
les renferme toutes 
en elle-même

cette 
figure c'est 

le cône



mais 
le triangle et le cône 
ne sont 
qu'

une seule 
et même chose


le triangle 
c'est le profil du cône

le cône 
est produit par le triangle tournant 
sur lui-même

le cône 
c'est le triangle dans tout son 
développement

de 
même que le triangle n'est 
que 

le cône élémentaire

















































Richard Brautigan


Un bateau

 Ô









magnifique
était le loup-garou
dans sa forêt maléfique.
Nous l'avons emmené
à la fête foraine
et il s'est mis
à pleurer
en voyant
la grande roue.
Des larmes vertes et rouges
électriques
ont coulé
le long de ses joues velues.
Il ressemblait
à un bateau
sortant sur l’eau
sombre.




Douche cartographique



Je veux que vos cheveux
me couvrent de cartes
de lieux nouveaux,



ainsi où que j’aille,
sera aussi beau
que vos cheveux.












Sa vie se partageait entre le San Francisco des Diggers, le Japon adulé et son ranch dans le Montana auprès de ses amis Jim Harrison, Tom McGuane, Peter Fonda et Sam Peckinpah. Il aimait Baudelaire, le Grateful Dead et Janis Joplin, Emily Dickinson et William Carlos Williams, les haïkus de Bashô et Issa, les winchesters et le whisky. 

Ses poèmes, qu’il nommait ses « fleurs de papier avec de l’amour et de la mort », figurent parmi les plus réjouissants et les plus inventifs de la littérature américaine. 

Inventeur de formes littéraires, il mitonnait l’humour à feu doux, même si la mort le hantait. 

Il concevait la poésie comme le roman, et vice versa. 

Ses chefs-d’œuvre imparables ont fait de lui l’auteur culte des sixties et des seventies.

Il demeure surtout comme le plus original des auteurs américains recensés en un demi-siècle de contre-culture.

Son œuvre poétique complète est ici pour la première fois réunie

le castor astral





































le symbole 

du Père ne peut  être que dans 

le cercle 

ou 

l’ellipse










puisque seules 
ces deux figures peuvent se ramener 
au point

mais 
il est évident 
que ce sera dans le cercle et son 
développement



la sphère




qui est formée 
par le cercle tournant sur lui-même


la forme  
sous laquelle la force se manifeste le plus 
selon sa nature est la forme 
sphérique

qui implique 

un développement égal en tous sens

la substance 
représente le point non étendu



la sphère 
est le développement 
du point

et dès lors 



la 
forme 
première

la 
forme 
génératrice





































Pierre Alechinsky

Rectangles et Nœuds II

1965





gravure originale

eau-forte

non signée


exécutée 
pour illustrer 
un poème de Christian Dotremont 
dans Paroles peintes II
Ed  Lazare Vernet
Paris




Tirage 
15 épreuves 
signées imprimées en sanguine

Numéro 
Non numérotée

Épreuve d'imprimeur

Papier 
Japon Nacré

Dimensions de l'illustration 
18 x 23,5 cm

Dimensions du papier 
28 x 38 cm

Référence 
Rivière n°242
Ceulers et Van de Velde
 n° 325






























les 
significations du nœud 
sont fort diverses

on 
retiendra surtout
la notion de fixation
dans

un état déterminé









de 
condensation 
ou

en terminologie bouddhique
d'agrégat

on parle

de 
nœud de l'action

de 
dénouement

de
nœud vital

le 
défaire correspond
soit

à la 
crise ou à la mort
soit

à la 
solution et à la délivrance


ce qui 
fait apparaître 
aussitôt l'ambivalence du symbole 
car le nœud 
est 

contrainte
complication
complexe
entortillement


mais les nœuds 
sont par la corde reliés à leur principe

les nœuds 
peuvent aussi 
matérialiser les enchevêtrement 
de la fatalité

dans la littérature et l'art religieux 
ils symbolisent la puissance 
qui lie et délie

ils peuvent encore symboliser 
l'union de deux êtres 
ou 

un lien social 

voir même 

un lien 
cosmique 

avec 
la vie primordiale

































j'aime

cette qualité de rumination repliée
sur elle-même chez
K

.

accroupi 
sur la mousse

écrasant un pétale

se léchant 
les lèvres et se frottant les mains

comptant 
les dernières gouttes qui suintent
heure après heure











c'est lui
que je préfère de tous

il ne tape pas du poing sur la table




j'aime

cette terrible douceur
et cette épaisse
douce
humide
verte richesse

et la lassitude

emporte 
dans l'air mon souffle 
paisible































la vie étant 
une expansion infinie

la figure 
qui la représente doit se développer 
autant que possible

c'est-à-dire
partout également










lorsque l'imagination 

s'efforce de se représenter l'immensité de Dieu

elle fait dans notre pensée 

une sphère Indéfinie 

qu'elle dilate jusqu'à ce que ses forces 

s’épuisent



la 
sphère 
est la forme 
la moins limitée 
qui existe

l'unité 
et l'expansion 
du premier principe 
de l'être trouve 
donc 

un symbolisme parfait 

dans le point et ses développements

le cercle et la sphère




dans le triangle
le point du sommet engendre 
deux lignes

or

nous avons vu 
l'identité de la ligne et de la parabole

la ligne 

et la parabole seront 
donc 

un symbole du Verbe


d'abord 

le symbolisme de la ligne 
est frappant


la ligne

est dans l'espace la limite universelle 
elle est 

la 

cause 
et le moyen 
de toute forme 
et de toute distinction 
matérielle
































jean-Charles Massera 
est né le 31 mars 1965 à Mantes-la-Jolie. 

Incapable de se concentrer sur les livres de la Bibliothèque verte, il s’oriente très vite vers des activités exclusivement physiques. 

Ceinture blanche de judo entre 1971 et 1974, pour le plus grand bonheur de tous, il se fait étaler tous les ans par une jeune fille âgée de trois ans de plus que lui au gala danse-judo organisé par la section du même nom à la salle des fêtes de Rosny-sur Seine.














United Emmerdements Of New Order nous apprend qu’un navire battant pavillon savoyard s’est échoué, dans la nuit, sur la plage de Cully près de Lausanne (Canton de Vaud) avec quelque 800 clandestins tyroliens, hommes, femmes et enfants entassés dans ses cales depuis plusieurs jours dans des conditions inhumaines. 

Pire, United Emmerdements Of New Order analyse les raisons qui ont poussé les autorités suisses à créer des camps de réfugiés pour les touristes d’origine française depuis la fermeture du tunnel du Mont-Blanc.


United Emmerdements of New Order nous met dans de sales situations sur le plan international et humanitaire, celles que nous ne voulons pas voir ou que nous ignorons. 

Pour Pierre et Yvette, choqués par ces enfants qui jettent des pierres sur les soldats de l’armée israélienne alors qu’ils devraient être à l’école ou par les propos de leur ami conducteur d’engin quand il leur explique comment il a détruit une maison palestinienne, la réécriture des codes de la propriété et de l’expropriation pour cause d’utilité publique et leur adaptation au conflit israélo-arabe agit comme un processus de conscientisation de la négation de l’identité palestinienne ou de la politique de vexations et d’humiliation que les Palestiniens subissent au quotidien.

Mais United Emmerdements of New Order peut aussi se lire comme un recueil de lois mis à l’épreuve des faits. Mise à l’épreuve où le code de déontologie de la police nationale et le code de la nationalité se réécrivent au fil de certains événements qui ont marqué l’actualité politique internationale et proposent une reconstitution de certains homicides et actes racistes perpétrés par les forces de l’ordre républicain. 

Ces forces de l’ordre républicain qui transfèrent dans un avion des Maliens ayant fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière ont le respect absolu de ces derniers qu’ils menottent, les pieds liés et qu’ils cherchent à endormir en leur plaçant un mouchoir imprégné sur le visage, quelle que soit leur nationalité ou leur origine, leur condition sociale ou leurs convictions politiques, religieuses ou philosophiques. 

United Emmerdements of New Order s’écrit dans la forme des lois, des codes et des règlements.

De l’esprit et des intérêts qui sont à l’origine de certaines lois, de certains codes, de certains réglements, United Emmerdements of New Order ne retient que quelques dispositions et les réécrit jusqu’à ce qu’elles nous disent ce qu’elles ne peuvent jamais nous avouer. 

La mise en boucle des situations auxquelles une loi s’applique et des présupposés qui gouvernent son édiction, et l’apport constant d’informations qui viennent en préciser la complexité conduisent cette même loi à avouer ses pires applications et ses pires contradictions. 

La répétition, la quête obsessionnelle de précision comme mises en acte d’un mode d’apprentissage de l’ordre du monde. United Emmerdements of New Order fait parler la loi.

Ses parties réglementaires la confondent avec les situations auxquelles elles s’appliquent afin de révéler certains processus de simplification de nos représentations. 

Des processus de simplification de nos représentations qui construisent et organisent le rétrécissement de notre imaginaire. 

Après quelques pages, ces parties réglementaires finissent par produire des effets de déformation de nos représentations et de nos croyances. 

United Emmerdement of New Order est l’écriture désespérée des lois du nouvel ordre mondial et des processus de l’aliénation ordinaire. 

United Emmerdement of New Order dramatise le processus de construction des certitudes de la petite bourgeoisie planétaire, de la propagande et de la connerie. 

Il dramatise les rapports de forces qui organisent le monde.

Considérant que l’élargissement de la route du Liarey et la construction d’un mur de soutènement à la Luy destiné à améliorer la sécurité des piétons au carrefour près de la salle polyvalente est l’affaire de tous, United Emmerdement of New Order travaille la petitesse et la mesquinerie des aspirations occidentales, la réduction de nos faits et gestes à une partition écrite soit par des intérêts qui ne sont pas les nôtres (les intérêts économiques) soit par une incapacité à penser au-delà et en dehors de notre espace familier (la réduction du monde à mon canton).

United Emmerdements of New Order fait de l’entrisme. 

Il peut parfois parler dans la langue de l’ennemi (de la loi du plus fort). 

En parlant de son point vue, il pousse non seulement la logique inhérente à son mode d’énonciation à dire ce qu’elle n’ose pas dire, mais surtout il dramatise les applications des mesures et des dispositions jusqu’à ce qu’elles se heurtent à leur propre absurdité.

Si l’occupant se comporte souvent en propriétaire, si l’employeur instrumentalise les salariés au profit des seuls résultats, alors United Emmerdement of New Order confond le code, la propriété et le droit international, substitue la loi du marché aux droits de l’homme. 

Si les dommages causés pour défaut de permis de construire par des bulldozers aux occupants d’un pays occupé par la force depuis 1967 n’entraînent pas droit à réparation lorsque l’une des maisons appartenait à Monsieur Yousuf Abou al-Naja (23 ans) et l’autre à Monsieur Hussein Habache (55 ans), alors le représentant des forces d’occupation qui vous avise que vous avez sept jours pour démolir la maison que vous avez mis douze ans à construire peut vous proposer une tente correspondant à vos besoins et à vos possibilités fournie par l’ONU. 

Si pour honorer un remboursement de sa dette extérieure, la nation polonaise ayant en mémoire les douloureuses épreuves essuyées à l’époque où les libertés et les droits fondamentaux de l’homme étaient violés dans notre Patrie est consciente que devant les clients venant chercher des renseignements, autant ceux qui croient en Dieu que ceux qui ne partagent pas cette foi et qui puisent ces valeurs universelles dans d’autres sources, j’aurai des chaussures à talons et un petit ensemble rouge fourni par Fiat Telecom Polski faisant valoir mes formes généreuses, ma grosse poitrine et mes fesses rebondies, alors United Emmerdements of New Order confirme sur le plan de la législation du travail la réglementation et l’organisation de la privation de toutes possibilités de s’émanciper des conditions de l’instrumentalisation des personnes. 

L’écriture des dispositions nécessaires à l’ouverture des anciens pays satellites de l’Union Soviétique aux secteurs porteurs des marchés occidentaux cerne l’impossibilité de mener une autre forme d’existence que celle édictée par des intérêts qui ne sont pas ceux des salariés et des citoyens, mais ceux de la nouvelle donne de l’économie mondialisée.

Mais United Emmerdements of New Order est ouvert aux amendements et aux contrevenants. 

Moins normatif que le langage qu’il travaille, il permet aux personnages de dialoguer avec la loi. 

Une dame s’indigne de la façon dont on traite les touristes d’origine française, un article de loi lui répond. 

Hier soir, des riverains du secteur de la Pierre et moi-même avons surpris une des Lilloises du campement en train de traverser le champ des Dupraz alors qu’elle allait vraisemblablement chercher de l’eau dans la Dranse, la loi vient remettre de l’ordre.

Et quand le travail de martèlement de la loi a fait son œuvre, quand les habitants sont convaincus que chacun a bien qualité pour dénoncer des Lilloises du campement en train de traverser le champ des Dupraz ou l’exposition du linge, de la literie ou des habits en vertu de la législation fédérale, quand les citoyens parlent la loi, quand ils l’incarnent en reprenant mot pour mot des articles du code pénal, alors United Emmerdements of New Order montre à quel point la loi pénètre les consciences et structure nos comportements et nos pulsions.

La loi et les réglementations deviennent alors le seul paysage, le seul environnement, la seule réalité pour des sujets qui ne sont plus acteurs de leur histoire, mais instruments d’une Histoire tendant vers une fin qui n’est pas la leur.

United Emmerdements of New Order est le récit d’une dépossession. 

Un récit, ou plutôt l’exposition de certains mécanismes, de certains processus de dépossession. 

Une exposition dans laquelle l’énonciation des mesures et des dispositions se présente soudain comme la seule condition de développement d’une situation et du récit. 

C’est l’enchaînement des mesures et la prolifération des dispositions qui finissent par écrire la montée en puissance de la violence dans les territoires occupés ou de la haine raciale dans l’Austro-Hongrie reconstituée. 

C’est la loi qui finit par écrire l’Histoire.


Et quand le fonctionnaire de police ayant la garde d’une personne appartenant à une autre civilisation dont les parents n’ont pu être contactés et à qui il voulait faire peur doit faire appel au personnel médical et, le cas échéant, prendre des mesures pour protéger la vie et la santé de cette personne une fois que le coup de feu est parti, quand la folle énonciation bascule dans la science-fiction, quand les personnes masturbées par des délinquantes d’origine tyrolienne durant la période et dans les régions concernées sont convoquées par les enquêteurs afin de procéder aux vérifications concernant les lieux, heures et modes de l’exercice de la masturbation parfois suivie d’une fellation, alors cette machine qui ordonne et aliène le monde se heurte à une prolifération de cas qui, par leur complexité et leur nature, épuise le sens de cette même loi. 

Une machine et un mode d’énonciation qui à force de déposséder les personnes incriminées de ce qui les constitue comme sujet, à force de chosifier les personnes et les cultures, finissent par ne plus être applicables. 

Une machine et un mode d’énonciation qui finissent par mettre en forme une distance intenable entre les personnages que l’on fait entrer dans le cadre d’une loi et le lecteur qui discerne de moins en moins d’humanité dans la manière dont cette même loi représente les personnes et les situations dans lesquelles la loi les a mises.


En résumé United Emmerdements of New Order ne fait que dramatiser le lent processus de basculement de la petite bourgeoisie planétaire dans la barbarie.

United Emmerdement of New Order nous promet une belle fin.

United Problems of Coût de la Main-d’œuvre est l’improbable intervention de la sœur à Christian ou de mon mari dans le débat sur les effets dévastateurs de la mondialisation de l’économie et de la délocalisation dans la Région Centre. 

Un débat qui pourrait être télévisé, un débat où le langage du Financial Times et les enjeux dont il traite se heurtent aux préoccupations de la sœur à Christian et de mon mari. 

Un débat qui porte sur la situation de la sœur à Christian et de mon mari dans la marche de l’Histoire en cours, une Histoire dont les coordonnées essentiellement économiques et financières sont de plus en plus abstraites et dans laquelle l’individu peut de moins en moins s’inscrire et se représenter, une Histoire qui court sans moi et dont on me communique les résultats au journal de 20 heures.


United Problems of Coût de la Main-d’œuvre, c’est une heure et demie de débat qui tente non pas de répondre aux questions que nous nous posons, mais de réduire la distance, l’écart, qui sépare la fin de l’Histoire qui nous emploie (la croissance) et celle de ma propre existence.

United Problems of Coût de la Main-d’œuvre est une forme de contamination des lois de l’économie contemporaine par l’expérience de celles et ceux qui la subissent (l’entendent sans pouvoir intervenir).





















si 

nous réduisons par la pensée la molécule élémentaire  ce moindre être possible  à sa plus simple expression  nous verrons qu’il faudra toujours qu'elle ait trois dimensions et qu'il est impossible de lui supposer moins de quatre côtés

les trois dimensions  comme tout le monde le sait  sont la longueur  la largeur et la profondeur  qui supporte les deux autres  et les quatre côtés sont ceux de la pyramide triangulaire qui est de tous les solides possibles celui renferme le moins de volume sous un périmètre donné





toute forme exprime 

une idée

la forme est le cachet 

que l'esprit imprime sur la matière












la forme poésie
sceau de l'esprit sur la matière
se présente à la pensée sous deux aspects

vue de la matière
elle est la limite qui la circonscrit 
dans l'espace 

vue de l'esprit 
elle est l'idée même qui est exprimée 
par la forme




c'est pourquoi 

toute créature a sa forme qui la limite 

dans l'espace 

et 

son nombre qui la nomme 

et la classe 

dans l'échelle des êtres






c'est pourquoi si les nombres sont l'idée que Dieu a des créatures l'unité est l'idée qu'il a de lui-même  et dans le sens le plus élevé  l'unité peut être dite la forme de Dieu  forme sans forme indescriptible et incommensurable






tout nombre 

peut s'associer à une matière 

limitée par une forme



ce qui donne la réalité à la matière

c'est le cachet que lui imprime l'esprit 

et 

ce cachet c'est la forme qui traduit 

une pensée et un nombre
































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 111 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Abécédaire Aboulafia Abréviations Abrüpt Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes ALTH AM Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Anthologie Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APUMM APZ Arago Aram Saroyan Arbres Aristote Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS ASDMI Ashbery Astrologie Auxméry AVB Avec Avent AW B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu BAM Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Beckford Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bernstein Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner Bohm boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bouthonnier Bozier Brautigan Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.E.T C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Capricorne Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Carver Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDLRP CDN ce qui est ceci cela Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CGJ CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chartreuse Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme comment Compact compostelle conversation Copier Corbeau Cortazar couleur covid Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CV CyT Dada DALA Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Dérive Derrida Des Déserts Désir Détournement Dextre DFRC Diable Dickinson Dillard Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Durer Duvauroux DVDC Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures EDG EDLCDS EDLF Edmond Jabès elle ELLEDIT Elles Ellul EN encres et musique Encres et peintures EnSof Entre EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espace Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F F.A. F.O Fable faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade FQPCC Fractales Fragme Fragments France François Cheng Frappat Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GDLMC GDT GEGO genese Genji géométrie Géopoésie Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guy Debord Guyau Guyotat GWFH H H.D. H.P Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Hésiode Hesse Heures hexagrammes HFSR HHPC Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HN HO Hocquard Hölderlin homonymies Houellebecq HR. HRC Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici IDLR il Illuminations illuminer illuminisme ILVLA ilya immédiatement impératif imperceptible Impresses Index individu Infini Infinitif initiales Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara Isis isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JDLF JE JE & Jean jean Daive Jean Michel Lou Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kathleen Raine Katué Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khazar Khlebnikov Kiarostami KK Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs LADR Laforgue Lagopède LALELES Lamantin LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LCDP LCR LDB LDMC LDS Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures LEE Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar lensball lepoète Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lev Rubinstein Lex1 lex2 lex3 lex5 lex7 lex8 Lexie LFDH LFMR LGD LGTDLP LHDD lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées LIQV listes livrelit LJDP LLDME LLDO LLDP LLDQ LMV LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPC LPDLE LPI LRDT LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marchand Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto masque Massera Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDC MDLF MDOU Méditations mémoire Memories Menus Meraviglia Merci Mercure Merton Thomas messages Métaphysique Métis Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM MTAS Murphy Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Mystères MZD N Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman NDBDP Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche NLJNLH noeuds Noguez Noir nOmbres Norge Notes-Book Notes-Rapides Notifications NOUS Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI œil Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen OR Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet OSMH P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Para Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance permaculture Pessoa Peuchmard peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes PHPN Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Plankl Platon Pleynet PNSLTS Podiensis poésie Poindron Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms prépositions presque Prière Promenade Proust PRYNNE Psaumes ptyx PUB puiser puissance Pyramides Qualia quand Quatrebarbes quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RCLSDF RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Révillon Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie sable Saigyo Saliens SALXI Sam Francis Samivel Sangral sans Sans Titre Santoka Sappho Sator Saturne Savelli Savitzkaya SBL1 Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. SDM Sel selon SELP Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos SILENCE Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soufre Soulages Souligne Sous le Pas SP SPHS SPiced Spinoza spirale SPRCGB SPSLSA Squires Stéfan Stein steppe Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes Synopsis T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains TRICTRAC Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V V.I. V.Kh V.P. VALC Valet vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne verre Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO voici Voies voilà voix volcan Volut Von Aesch Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Wajcman Waldman Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog