jeudi, février 28, 2019



livre-brouillard

c'est
le nom que Lichtenberg donne
à ses carnets


Greimas

propose 
de traiter le récit comme

une
phrase

aux 
dimensions 
exceptionnelles


les poèmes sont de petites aspérités


il faut bien lire





elle
évoque

un poème
en vingt volumes

et

un
dispositif
d'engendrement
à deux niveaux successifs


je
souhaite
que vous y
apportiez toutes
les retouches qu'il vous
plaira

































essayer profiter espérer continuer jouir 

parvenir  trouver

observer


on 

peut essayer de profiter 

de la vie 


espérer 

continuer à en jouir 

de différentes 

façons


qu’y a-t-il d’autre 













pour

parvenir à cette jouissance

il faut

la plus grande liberté possible 

de façon à pouvoir 

se trouver



ce que 

nous voulons aujour

d’hui 



c’est 

la sensation sans 

intermédiaire


c’est 

très précis n’est-ce pas 






à part ça

il 

ne nous reste qu’à observer 

notre propre décrépitude 

dans l’intervalle qui 

sépare 





la 

naissance 

de 

la 

mort

































un
enfant
un enfant
un dos courbé
un vieil homme

un
enfant
un petit enfant




toute la poésie  c'est cela

soudain

on voit quelque chose



*











un objet
c'est ce que je peux 
régler


placer
agencer

précisément

des mots dans

un 
vers
une phrase
un paragraphe

chaque mot 
se modifiant en retour dans
son agencement 


accords
liaisons accents tons
connexions

prosodie et parataxe




*

wordsman

homme du mot



un 
artisan


qui 
met des mots ensemble
pour en 
faire


un
objet

































une 
incertitude
en 24 mouvements écrit
entre 1928 et 1974

parle-t-on
d'

une 
chose

de choses
d'événements
de chaîne d'événements

de faits

de
singularités
historiques d'écriture
qui les cristallise








un 
essai
une visée

un but

un 
système 
de lentilles
photographiques







certains

d'entre nous écrivent pour dire

les choses

uniquement afin qu'elles nous touchent

à nouveau

comme si elles étaient

neuves


























mercredi, février 27, 2019





la cathédrale 
Saint-Trophime 

une église 
romane de la ville 
d'Arles située place de la République

elle 
présente







une nef 
et des bas-côtés 
voûtés datant du milieu du 
XII siècle 

un portail 
sculpté est réalisé vers 
1180-1190













la Prière de 

Saint Hilaire de Poitiers 

Dieu et Père éternel 

Lorsque 
j'ai levé vers 
ton ciel la faible 
lumière de mes yeux, 
j'ai cru qu'il ne s'agissait 
de rien d'autre que de ton ciel

Quand 
je considère 
la course des astres 
et que je constate que 
chacun accomplit le rôle 
qui lui est assigné

je
reconnais
ô mon Dieu ta présence 
en ces astres que mon intelligence 
ne peut étreindre


Quand 
je tourne 
mon esprit 
vers la terre qui
après avoir reçu les semences
les fait germer puis vivre et se multiplier
je n'y découvre rien que mon esprit puisse 
comprendre 

Mais 
mon ignorance 
m'aide à te contempler
car si je ne connais pas la nature 
qui est à mon service je discerne ta bonté
du fait même qu'elle est là pour 
me servir

C'est 
donc en ne 
connaissant pas 
ce qui m’entoure que je saisis 
ce que tu 
es 

et 
en percevant ce que tu es
je t'adore

Aussi 
longtemps 
que je jouirai du souffle 
de vie que tu m'as accordé
Père saint
Dieu Tout-Puissant
je te proclamerai Dieu éternel
mais aussi Père éternel
Amen

Saint Hilaire de Poitiers 

315-367


*

Ni par usura St Trophime
Ni par usura Saint Hilaire
Usura rouille le ciseau
Rouille l'art l'artiste
Rogne fil sur le métier
Nul n'entrecroise l'or sur son modèle
L'Azur se chancre par usura ; 
le cramoisi s'éraille















Univers

un 
résumé
un compte rendu 

une 
vague idée

une 
seconde
une heure
un système solaire 

de 
sensations
de souvenirs
de désirs

un
bonheur 
un amusement







une 
apnée

un voyage de plus

un raid 
sponsorisé par 

une
marque 
de bières ou 
de crématorium

une
histoire 
de la littérature 

*


je 
vous rappelle que 
je suis 

un naufragé
loin des terres habitées



lisons
à haute voix

il
est même
conseillé de chanter




































52

le 
temps 
de vie est

un
enfant
qui s'amuse











joue au trictrac

royauté
d'

un 
enfant

*

le temps est un enfant qui joue
qui pousse des pions

royauté 
d'un enfant


*

l'homme 
croit qu'il se passe tellement d'événements 
dans sa vie !

mais 
à la fin tout s'annule par l'action 
des contraires

qui 
est l'expression de 
l'Unique


que 
peut-il rester 
vraiment à la fin 
d'

une vie 

?


le 
seul sens est le
logos

qui 
est la raison 
dans le sens de 
ce qui fonde  du fond



pourquoi 
ce Temps est-il 

un 
enfant 

?

parce 
qu'il n'a pas de but  
pas d'intention

il s'amuse

il joue sans raison

si 
l'homme 
n'a pas saisi le sens 
du jeu

alors 
il a vécu comme 

un 
dormeur

il 
n'a pas joué le jeu 
comme 

un 
enfant



l'homme vieux dans ses jours 

n'hésitera pas à interroger 

un tout petit enfant de sept jours 

au sujet du lieu de la vie et il vivra 

parce que beaucoup de premiers

se feront les derniers  

et ils seront 

Un




il joue 
parce qu'il joue

le parce que 
disparaît dans le jeu

le jeu est 
sans pourquoi






L.A.Photographies Arêches février 2019
































lundi, février 25, 2019



au soleil

soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil
soleil soleil soleil soleil soleil


95 %





le silence
et l'amenuisement des voix du
monde



je 
me suis empli
je 
m'emplis

je 
m'emplirai
d'

une
terre céleste





































Hans Memling 

diptyque de l'allégorie du

véritable amour

entre 1485 et

1490












Hans Memling ou Hans Memlinc est un peintre primitif flamand né à Seligenstadt en Allemagne vers 1435-1440 et mort à Bruges en 1494

Il est l'un des plus grands représentants de la peinture brugeoise du xve siècle  aux côtés de Jan van Eyck  de Petrus Christus et de Gérard David  et de l'école des peintres primitifs flamands



*

L'émeraude cherche son Memling
Usura assassine l'enfant au sein
Entrave la cour du jouvenceau
Paralyse la couche, oppose
le jeune époux son épouse
                 CONTRA NARURAM
ils ont mené des putains à Éleusis
Les cadavres banquettes
au signal d'usura


Usure
Loyer sur le pouvoir d'achat imposé sans égard à la production  souvent même sans égard aux possibilités de production  d'où la faillite de la banque Médicis

E.P XLV































ensemble 
de doctrines 
ésotériques qui sont censées 
constituer la révélation du dieu égyptien 

Thot 

auquel 
les Grecs donnèrent 
le nom 
d'

Hermès Trismégiste

et 
qui donnent 
certaines bases à l'alchimie du 
Moyen Âge

philosophie hermétique
alchimie













elle 
possédait 
des connaissances 
extraordinaires dans les domaines 
de l'hermétisme et de la 
kabbale 

savoir 
occulte ésotérique 




le devin

ne peut se situer hors du temps

qu'en menant la vie de solitude et de méditation

des grands initiés



qui 

dit 

initiation 

dit 

hermétisme 
































ATAG 1.0

guides des règles 
pour l'accessibilité des outils 
auteurs

CUAP

problèmes classiques 
dans les agents utilisateurs 

il était une fois 

un 
agent 
utilisateur…

HTML 4.01

langage 
de balisage hypertexte


*








on dirait 

des vêtements blancs mis sur 

d'autres verts

et aux endroits où il n'y a pas de fleurs

cela ressemble à 

une 
étoffe 
de couleur 

feuille verte et feuille morte

c'est ravissant


ce jour là 

le ciel 
était couvert de 
nuages

chaque livre offre 

une 
possibilité 
de fuir la ligne 
et de s'engager sur les chemins 
buissonniers




*


comme c’est le cas pour
les piscines il existe les
muses à débordement
les muses à déborde-
ment sont un type de
muse ou de miroir d’eau
conçu pour donner l’illu-
sion que la muse fait
partie à part entière du
bassin où elle se trouve
disons que le bassin
c’est le texte disons que
la muse c’est vous qui
êtes en train de le lire ou
quelque chose comme ça




























lire et relire sans cesse 

Faire du chemin avec ...


ces ruisseaux prodigues qui poussent
leurs eaux dans des terres
de plus en plus 
accablées


ET

















n'arrêtez 
pas les regards


l'audace 
devient l'unique perfection



avec 
René Char
et la confiance au vent
































poésie :


une
route

qui 
finit en sentier
dans

un
champ


l'hermétisme 
dans le 
tissu
d'

une 
source








la source 
s'arrondit aux abords de la 
lèvre

par 
la pierre voulue elle est 
déviée


une nuit

une invraisemblance 


la poésie
domine l'absurde
elle est l'absurde suprême 



arpents de passé

gais 
mensonges du présent

cascade 
furieuse de l'avenir



un 
horizon allégé


repli
sous l'écorce

repli
vers la feuille


hauteur / profondeur

charme bizarre 

mousse entre deux tuiles glissantes



l'âme 
circulante du hérisson vers
sa cascade


l'ombre éblouissante


l'éden
solaire

le divisible jasmin





les serrures 
sous l'infini de vos clefs


votre ivresse
vos tables
vos échelles


rien

un
python 
dans sa nasse 



*


vous
restez silencieux !

pourquoi donc ?

vous
venez de me dire des choses si étonnamment
poétiques

et voilà
que vous êtes silencieux

silencieux ?




































le petit
livre de la vérité

le petit
livre des lettres

un
acte 
qui concerne le sujet





distinction 
ou 
différence



les 
termes 
scolastiques

de ratio
et d'intellectus




quête
discursive

et

adhésion
de l'intelligence



une
injonction

reconnaître
la vérité comme constitutive 
de ce que 
tu es

un
clair 
discernement

une
motion
puissante

une
couleur
propre à ce petit 
livre

une
expérience
personnelle de libération

un
dialogue

un
support
représentatif à
l'éveil


des
lectures
et des commentaires

des
noms divins







































dimanche, février 24, 2019



cinq heures du matin

L'une des actions les plus importantes

de Don Quichotte

plus pénétrante que le combat contre

le moulin à vent

c'est le suicide


Don Quichotte mort veut tuer

le Don Quichotte

mort


Mais 







pour
le tuer il a besoin
d'

un 
endroit vivant

qu'il cherche alors avec son épée

de façon aussi persistante

que vaine


Pris dans cette occupation

les deux morts traversent les époques

dans

une
roulade
qui ne se défait pas
































j'ai 
trouvé 
dans la Nature 



une 
réserve 
toute fraîche 
de tropes et de symboles
avec quoi décrire 
ma vie



















je 
ne reçois 
physiquement
intellectuellement ou moralement
que ce que je suis préparé 
à recevoir

de même
les animaux n’engendrent 
qu’à des saisons déterminées
et seulement leur 
espèce 

je 
n'entends 
et ne perçois 
que ce que je connais 
déjà à demi



une chose 
peut être nouvelle et remarquable mais  si elle ne me touche pas si elle n’est pas de mon ressort  si  inconnue à mon expérience et étrangère à ma nature  elle n’attire pas mon attention  je ne l’entendrai pas quand on l’exprimera   si je la lisais  elle ne m’arrêterait pas 




tout
homme suit 
ainsi sa propre 
piste dans la vie  
à travers 

ce 
qu’il entend  

ce 
qu’il lit  

ce 
qu’il observe 
dans ses voyages



































toute 
expérience 
vient fondre dans 
ce vortex

tout 
le passé 
pourvu d’énergie

tout 
le passé 
qui est vivant et vaut 
de vivre

Tout 
MOMENTUM

qui 
est le passé qui pèse sur 
moi








RACE

MÉMOIRE de la RACE

instinct chargeant le 

PLACIDE

FUTUR NON-POURVU D’ÉNERGIE


Le DESSIN 
du futur 
dans la serre du vortex 
humain

tout 
le passé qui est vital

tout 
le passé 
qui est apte à vivre dans le futur
est en gestation dans 
le vortex

MAINTENANT

l’hédonisme 
est le lieu vacant 
d’

un 
vortex
sans force
privé de passé et de futur

le vortex 
d’
une 
bobine ou 
d’

un 
cône 
immobile

le futurisme 
est le gicleur qui dégorge 

un 
vortex 
sans vigueur devant lui

une 
DISPERSION


































voilà voilà c'est là que je suis



Le poteau
indicateur est renversé et la flèche
avec intention

montre
le firmament et des localités
en plein ciel




Voilà 
la route sur laquelle je veux
voyager

voilà 
l’endroit où je dois me
rendre













à six
milles à l’heure  ou deux milles
comme il vous
plaira

et
bien peu de gens la
prennent


C’est là 
que je peux marcher et que
je retrouverai

sans
qu’on sonne la cloche l’enfant
que je suis



































On connaît 
le principe de composition 
des Cantos 


la juxtaposition selon la méthode idéogrammatique  que Pound avait tirée de la description  par Fenollosa du caractère chinois comme matériau poétique. 

Un idéogramme est formellement composé d’éléments signifiants qui  séparément renvoient chacun à un signifié particulier et qui organisés de façon à former un signe nouveau et complexe créent également un signifié nouveau

Les lignes de sens des Cantos ont une signification en elles-mêmes  mais c’est par accumulation  par mise en parallèle et avancée constantes  qu’elles parviennent à composer un objet poétique de nature nouvelle  et dont les implications élargissent leur angle de lecture 

ainsi 













un vers de Dante 
trouvera son écho dans 
une allusion à Joyce  

un morceau de vers de l’Odyssée 
télescopera 
un apologue 
se rapportant aux idéologues 
fondateurs de l’Empire américain moderne 

une référence à Confucius 
viendra croiser 
une citation d’homme politique 
de notre temps de guerres et de désastres 

ou bien encore

des considérations sur le système d’expropriation économique qui régit le monde et détruit la beauté, se verront rapprochées de tel souvenir de l’église Saint-Hilaire Canto XLV et contribuer à la diatribe exaltée de Pound contre l’Usure


































QUANTIQUE


relatif aux quanta 
ou à la théorie des quanta

physique quantique

suivant Bohr
l'atome ne se comporte pas
comme

un 
système 
classique susceptible 
d'échanger de l'énergie de façon continue

il 
ne peut 
exister que dans 

un 
certain nombre 
d'états stationnaires 
ou états quantiques ayant 
chacun 

une 
énergie 
bien définie 

théorie quantique
théorie qui concerne 
l'interaction de la matière et du rayonnement 



*


poussé 
vos bravoures
à l'extérieur des tènements 
du vieux chemins


terre tenue 
d'un seigneur 
moyennant le paiement 
d'une redevance

tènement roturier
tènement considérable

ensemble de maisons qui se tiennent 
de propriétés qui se touchent 


la clairette 
faisait jadis le fond 
des meilleurs tènements 
en blanc du 
Midi

quantique

blanchisseurs
par Tantale enrichis


dans la mythologie grecque
Tantale est un mortel
ami des dieux

fils de Zeus et de la nymphe Ploutô

il est roi de Phrygie



pour avoir offensé les dieux 
ceux-ci le châtient en le condamnant 
au supplice

plusieurs versions 
de la faute commise par Tantale 
et de son châtiment 
sont connues




par antonomase

un tantale 

est 

une personne 

qui désire ardemment 
quelque chose qui lui est 
inaccessible


































AUJOURD’HUI

grand beau temps 

froid le matin  très doux l’après‑midi

ÉTAT DU CIEL 

clair

ensoleillement proche de 

100%

le seul nuage au ciel sera le soleil

vie d'esprit 

toujours au plus près

































Claire


Glacier


c'est beau

un
glacier !

il est rare 
qu'il n'émerge pas 
au-dessus des nuages
dans

une
infinie
effervescence 
d'air bleu









claire

glacier un glacier

une infinie





































23022019


201 

=

3

le chemin du secret danse à la chaleur

Feuillets d'Hypnos








le chemin du secret 

dans le blanc et 

le bleu


*


Hypnos saisit l'hiver et le vêtit 
de granit

l'hiver se fit sommeil et Hypnos
devint feu

la suite appartient aux
hommes

*


aujourd'hui 
est

un
Nombre Premier































le 
manifeste 
ne provient pas
d'





un 
quelconque 
non-manifeste

ce UN

respirait 
sans souffle mû de soi-même





un 
mois

avait passé

et

voici 




un vent

se mit à souffler
depuis le sommet des montagnes












L.A.Photographies Arêches février 2019


































une telle arrivée 

une 
étroite
justification



une 
description 
typo concrète


une 
fumée 

un 
écran
de fumée 








épiphénomènes 



interstitiels 



éphémères 


l'aboiement 
d’
un chien

dans l’air 
d’
une cour

le bruit 
d’

un jet d’eau
dans 

un seau 
dans

une 
bassine

 un 
homme tout nu


des 
rebondissements

des 
miroitements

des 
éclats

des fables 
des biographèmes

une 
saine
fantaisie

des récitations

un 
cornet 
de glace



des 
feuilles 
de calque

des 
pictogrammes
des raisonnements 

des 
décalages
des synesthésies


un 
poème
à la coque

une 
Vénus de Milo

le souvenir 
d’
un baiser
en noir et blanc

un 
déjeuner
sur l’herbe


une 
idée du 
calligramme


un 
lyrique

âcre
impliquant 

un 
parcours
assez chinois

une 
nouvelle
posture
sur le fil proposée 
par

une 
aérienne 
FUNambule

une 
ombrelle 
pour l’équilibre



un clin d’œil 
vers 
Arno Schmidt 

une loucherie
vers Gertrude Stein

un 
prénom 

comme 

une cape





























vendredi, février 22, 2019




rechercher 
la résolution de l'énigme 
de l'univers 
dans



une fin 
des temps de nature 
événementielle 
ou dans 

une 
origine
historique 














dénote notre 

difficulté

coutumière de nous arracher au monde 

de la cause et de l'effet

d'échapper à l'explication horizontale 

de ce qui nous semble 

arriver


































quel temps 
pourrait bien 
conjuguer ce qui renferme 
le temps 
en soi 

?

pourquoi 
Cela aurait-il besoin d'être immortel 
quand il n'y a que 
Cela 

?





qu'y 
avait-il d'autre que 
Cela 

?

quel 
délice supplémentaire pouvait-il y 
avoir 

?

quelle 
est donc cette merveille 

?

comment 
émerge-t-elle 

?


L.A.Photographie février 2019
































Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " (3x4) * & 12 14 24 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A.S. A1 A10 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB ABDL Aboulafia Abruzzo acronyme Actis Actualités ADBP Adorno ADR Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite AIR Air du temps Alain de Lille Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Aleph Alferi Alina Reyes Amande Anagrammes Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animal animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Appelfeld Approche APZ Arago Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD AS Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Babel Bachmann Baigaitu Banal Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala BAZAR Beaufortain Beckett Benedetto Bénézet Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot Binet bio BioMobiles Biopsies Bishop BISSES1 Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blanqui Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Bretagne Bribes Briciole Broodthaers Bryen BSRM Butor Byron C C.C C.F. C.Olson çacest café Camino Campo Cantos Capital Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier CCB CCEM CDN ce qui est Céline Celui Cendras cequej'aime Cerbelaud cercles Cerf Ceux Cézanne CH5 Champs chant1 Chants et Poésies Chappuis Char chartres Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations CL Claude Favre Claude Simon Climat Closky CMDOT Code Cole collages Collines Côme comme Compact compostelle Copier Corbeau Cortazar Cravan Creeley CSB Cummings cut Cut 1 CyT Dada Dans Danse Dao Dates DDLR de De Vries définitions Deleuze Delillo délires Démocrite Denis Roche Déplacement Derrida Des Déserts Désir Dextre DFRC Diable Dickinson Divers DMI Domerg Duchamp Duncan Duras Duvauroux Dworkin E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul EN encres et musique Encres et peintures EnSof EPE épiphanies EPLA ESE ESPA Espitallier essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. F.O faits FAJ Faune Fayçal Fengliu feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore FNAR Foligno Forest Foucault Fourcade Fractales Fragme Fragments France François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GDLMC GEGO genese Genji Gervais Gif Giffard Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize Glossaire GMH Gobenceaux Godard Goethe Gombrowicz Gongora Grâces Gramm gris Guesdon Guyau Guyotat GWFH H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Harms Hart Crane Hausmann Heaney Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Herta Müller Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Histoire HO Hocquard Hölderlin Houellebecq HR. Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. ici il Illuminations ILVLA ilya immédiatement imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Interrompre Irwin Ishihara isolato Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet jaime Jakobson Jardin JBE JCERDM JE JE & Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G K.K Kafka Kaplan Kapoor Kawara Kay Ryan KDCN Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts L'EI La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lagopède LALELES LAME Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin LBA LDB LDMC Le Clézio Le Livre Le poème LECDF LECLA Lectures Lee Ufan Leibniz Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lex1 lex2 lex3 lex5 lex8 Lexie LFDH lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes livrelit LJDP LLDO LLDP LLDQ LO LOAN LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LPDLE LSDS LSDV LSMT LTO Lune Lus & Mus LVMDE Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.S.M M.Trinité Ma Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Maïakovski Mains maintenant Mais Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manganelli Manifeste Manon Manzoni Map Marcheurs Marelle Martin Ziegler Marx Masao Yamamoto Matinaux Matsui Matta-Clarck Mauguin MBO MCH MDLF MDOU mémoire Memories Menus Meraviglia Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro MFRC Michon micro microcosme Millet Mina Loy Miura ori MJNYCR Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 MPUSPM Murs et Fenêtres Muscle Musil Musique MWLG Nagori Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Neil Mills Nerval neuf Nice Niedecker Nietzsche Noguez Noir nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Notifications Nouveautés Novae Novalis Novarina NP NPhS Nuages Nuits O.Pé objets Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot OM ON Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.A P.B.Shelley P.observatoire P.P. P48 Padirac Pages palimpseste Palmer Paolo Icaro PAR Paradis Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Passages Paul Celan Paul Valéry Paysages PDLC PDM Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases phusis Pi Pierres Pierrette Bloch Pin Pise Pizarnik Plagiat planètes Platon Pleynet Podiensis Points Politikos polygraphe pommes Ponge Pour praxis prénoms Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Pyramides Qualia quelqu'un QuelqueChose Questions Qui Quignard Quotidien R.G.Lecomte R.M. R.M.I R.M.T. Rachi Rae Armantrout Range Raphoz Raven RBDBB RBLPDT RD Recettes Reclus Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Rêve Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières RLP Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rocamadour Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rosset Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Saliens Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sbrissa Sculptures Sculptures Photographies L.A. SDM Sel Seneca SGM Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Sinclair singularité Situation Sivan six SJDC Ski soleil Solutré Sommeil Sonnets Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza spirale SPSLSA Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu sur Suso Swensen Synchronicité synonymes T T.A T.C T.S.Eliot Tabarini Takis Tanizaki TAOPY Tardy Tarkos TDQ TEL Temps Temps probable Tétralemme TEXTES Thalès Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TLP TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane Toujours TouT TP.BN Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva TT TU Tumulte Tweets Typoésie u.p.d.d.v UCDD ULDLLA Ulysse UMP UN UNM UPSA usura V.I. V.Kh V.P. VALC vazquez VDSJ VE Venet Venise Vents VERBES Verne Vert vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Viton vitraux VO Voies volcan Volut Vous Voyelles Vulcano W W.Benjamin W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens Walser WB WBY wcw webasso Webcams WGJ WilliamBlake Windows Wittig Wolfgang Laib Woolf Xardel Xénophon Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zéro Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog