vendredi, juillet 31, 2015




un jour, 
ce qu'il y a en toutes choses 












de plus silencieux 
et de plus léger 
est venu à moi.











Z






















.

jeudi, juillet 30, 2015

.



de l'Index

au Lac Blanc














POUCE

rocs et rochers s'entassent

pour former cette montagne





Ah, cette paix !
Le roc scie et scie
Le cri des cigales

Bashô





la beauté du paysage

sa solitude

on les sent vraiment qui cheminent

dans le cœur et le purifient





Chemin-de-pierres-plates












L.A.Photographies 
T.M.B japonais juillet 2015
























.
.



de l'Index

la Combe des Aiguilles Crochues














il note le 22


beau temps

Être : Rien : Même

trouver le récit de cette équation


cette nuit-là

la lune était particulièrement limpide



pensées mêlées et intenses

j'entre

je traverse

je tourne

la précision fait la force

elle donne au vent du nerf






L.A.Photographies T.M.B Japonais juillet 2015






















.

mardi, juillet 21, 2015

.



je n'ai que des rêves













pas de sommeil




attendre un lendemain

aussi beau que la veille






Une faible dorsale 

de l'anticyclone des Açores

s'étend jusqu'au nord-est de l'arc alpin

elle s'accompagne d'un afflux 

d'air africain très sec et très chaud en altitude





Plus haut que l'alouette 

Repos dans le ciel 

D'un col en montagne



Bashô



idée subversive :


si je suis malheureux

c'est de ma faute



la liberté comme métaphysique 






lac noir

les œillasses

pointe de Tachuy












L.A.Photographies juillet 2015


























.

lundi, juillet 20, 2015

.



hier











la liberté des jours 


si j'ai un problème avec les mots

les idées ou les sensations

c'est à cause de leur excès

et non de leur manque



c'est un nouveau début


combien de temps

cela va-t-il durer ?






aujourd'hui



tonnerre 

quelques gouttes de pluie

rien

ciel rose




tout ce qui s'affiche

comme apolitique 

contient presque toujours

un indice secrètement réactionnaire


le racisme

bien entendu

est surtout sexuel


il est fondé 

sur le refus de la féminité

chez les deux sexes

Freud





orage rapide

puis calme


soir gris







































.
.
Arnulf Rainer




MARIE 










Détrempe 
sur photographie, 
support bois, 61x50 cm.

D’après 
le triptyque 
d’Andrea Mantegna 
du grand autel de la basilique 
de San Zeno Maggiore, Verone, 1457-1459

peinture 
sur bois, panneau central










ARNULF RAINER



Né en 1929, l’artiste Arnulf Rainer se réapproprie des peintures ou photographies préexistantes en les recouvrant de traits, d’aplats, de traces issus de gestes vigoureux et violents. Sollicité en 1995 par l’éditeur Pattloch Verlag pour une nouvelle édition de la Bible, il a ainsi produit plus de quatre cents « peintures surajoutées ». S’emparant d’enluminures médiévales, de plafonds peints romans, d’oeuvres des peintres renaissants, de gravures de la Bible de Luther ou de Gustave Doré, il est intervenu sur ces « images préalables » pour en souligner ou en contredire le sens, les faire revivre ou disparaître sous la puissance de sa propre interprétation. Cent soixante de ces feuillets ont été réunis dons un volume édité par la fondation Sammlung Frieder Burda, accompagnés d’extraits du texte biblique et de commentaires analysant le rapport de l’oeuvre de Rainer ou texte et à l’image sur laquelle il a travaillé.































.
.




En réponse 
à cette question pressante 

N'y a-t-il vraiment 
rien qui soit immobile ?














Zénon dit

Si
la flèche en plein vol est
immobile































.
.



S   O   U   N   D








is rotation

is vibration

is structure

is ornament








































.
.
Gaelle Theval






Poésies ready-made, XX-XXIe siècles











Cette thèse se propose de circonscrire et d'étudier les équivalents littéraires du ready-made duchampien dans la poésie moderne et contemporaine. historiquement issu du domaine des arts plastiques, cette pratique connaît des équivalents poétiques depuis le début du vingtième siècle (cendrars 'dernière heure') sans que l'on puisse pour autant toujours parler d'importation ou d'appropriation de la part des poètes concernés. on essaiera ainsi de définir l'appellation de  poésie ready-made  dans un sens davantage générique que proprement généalogique, à l'aide de critères permettant de la distinguer de pratiques proches comme le plagiat ou le collage. on essaiera de montrer que, tout comme le ready-made duchampien, ces pratiques bouleversent la conception traditionnelle de la poésie et de l'écriture poétique. qu'on l'envisage en termes de production (le geste d'écriture se voit nié et remplacé par un geste de sélection / prélèvement / déplacement d'éléments non littéraires) ou en termes de réception (les effets de sens du ready-made en poésie reposent en grande partie sur des logiques non discursives, et l'objet déplacé n'est pas nécessairement écrit), la définition du  poétique  se voit mise en question, amenant par là-même à une  chute des paradigmes (thierry de duve), ce qui pose alors la question de savoir quels outils peuvent être mis en place pour analyser ces objets et leur fonctionnement.




écritures de la modernité



Portrait d'une jeune chercheuse Gaelle Theval
par Anne-Marie Christin sa directrice de recherche

ici


















.


dimanche, juillet 19, 2015

.
Shinya Arimoto




 Portrait of Tibet 1999








































.
.


très beau temps

chaud










elle pousse 

devant-elle 

les siècles des siècles


elle stocke le temps


elle le dévale

elle l'avale

elle le brûle

elle le maintient




Mes seules Nouvelles :
Des Bulletins à toute heure
De l'Immortalité

Le Temps est une épreuve du chagrin
Mais non un remède




le temps passe  passe le bien



la tendresse est le repos 

de la passion







































.
.



marcotter les œillets 


















greffer les rosiers et lilas en écusson

à œil dormant


vérifier la ponte des jeunes reines





19



en peinture  plus tard

Eurydice piquée par un serpent    Poussin 


bord de rivière

crime à l'étouffée végétale

dans le paysage




toutes les heures passent

la dernière tue




Un jour, près de Tempé, dans la vallée du fleuve Pénée, Eurydice refusa les avances d’un dieu champêtre nommé Aristée qui se mit à la pourchasser ou bien dansait-elle simplement avec des Nymphes, toujours est-il qu'elle posa malencontreusement son pied nu sur un serpent venimeux caché dans l'herbe verte qui la mordit à la cheville. 

Terrassée par le poisson foudroyant la malheureuse Eurydice s'écroula sur l'herbe tendre. En vain Orphée employa le suc bienfaisant des plantes pour détruire l'effet du poison mais rien n'y fit et Eurydice mourut. Quand Orphée vit le corps inanimé d'Eurydice, blanche comme un lys, il comprit que Thanatos avait fait son oeuvre et il laissa échapper son chagrin en de longs sanglots. 



















.
.



Elle aperçut 
la quatrième atmosphère












Elle avait sept manifestations








4 La première manifestation est Ténèbres ;

5 la seconde, Désir ;

6 la troisième, Ignorance ;

7 la quatrième, Jalousie mortelle ;

8 la cinquième, Emprise charnelle ;

9 la sixième, Sagesse ivre ;

10 la septième, Sagesse rusée.

11 Telles sont les sept manifestations de la Colère

12 qui oppriment l'âme de questions :

13 " D'où viens-tu, homicide ?

14 Ou vas-tu, vagabonde ? "

15 L'âme répondit :

16 celui qui m'opprimait a été mis a mort ;

17 celui qui m'étreignait n'est plus ;

18 mon désir alors s'est apaisé,

19 et je fus délivrée de mon ignorance. 



6 Je vais au Silence 

7 Après avoir dit cela, Marie se tut.




La Santa Maria Maddalena 
di Gian Lorenzo Bernini (1663)
Duomo di Siena, Cappella del Voto

































.

Ne désespérez jamais. Faites infuser davantage.
Henri Michaux , Face aux verrous.
Du "Dao" originel
du commencement du réel
des signes célestes
des formes terrestres
des règles saisonnières
de l'examen des choses obscures
des esprits essentiels
de la chaîne originelle
de l'art du maître
des évaluations fallacieuses
de l'équivalence des moeurs
des résonances du "Dao"
de l'inconstance des choses
des paroles probantes
de l'utilisation des armes
montagne de propos
forêt de propos
du monde des hommes
du devoir de se cultiver
de la synthèse ultime


"ô le plus violent paradis"

Libellés

" " * & 12 14 3X3 4 5 64 64 fleurs de montagne 8 80fleurs A.a.H A.L. A.R7 A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 AB Aboulafia Abruzzo Actis Adrénaline Agenda AgnèsMartin Agrafe et boite Air du temps Alan Davies Albiach Alchimie Alechinsky Alferi Alina Reyes Amande Anaphore Anaximandre André Breton André du Bouchet André Velter Andy Goldsworthy animation Annick Ranvier Annonciations Antin David AP Aphaïa Aram Saroyan Arbres Arp Arseguel Art sacré ARTHAUD Ashbery Auxméry Avec Avent B B.Celerier Bachmann Bandeaux Barry Lopez Barthes Bashô Bataille Battala Beaufortain Beckett Benedetto Benveniste Bergounioux Bhattacharya Bibliothèques Bimot bio BioMobiles Biopsies Bishop Bivouac Blackburn Blanc Blanchot Blaser Blau Duplessis Bleu Bochner boisflotté bord de terre Borges Bouddha Bozier Briciole Broodthaers Bryen Butor C C.C C.Olson café Campo Cantos Captures Carl Andre carnet Carson Carte postale Cartes et globes Casas cavernes Cazier ce qui est cequej'aime Cerbelaud cercles Cézanne Champs Chants et Poésies Char Chaton Chemins ChenZhen Chladni Choeur Choisir Chômei Chose Christian Dotremont christo Chu-Ta Ciel Ciel profond Cioran citations Claude Favre Claude Simon Cole collages Collines Côme Corbeau Cortazar Cravan Creeley Cummings cut Cut 1 CyT Dada Danse Dao Dates De Vries Deleuze Delillo délires Denis Roche Derrida Déserts Désir Dextre Diable Dickinson Divers Domerg Duchamp Duncan Duvauroux E E.E. E.P. EAIO écart énigme Echenoz échos Echos L.A. Eco Ecosse écritures Edmond Jabès elle Elles Ellul encres et musique Encres et peintures EnSof épiphanies essais Etel Adnan Etna étoile Eucharistie Euler évangile Eventail Exergue F.A. faits FAJ Faune Fayçal feu Films FiniSol Finkielkraut FIVE Flore Foligno Fractales Fragme Fragments François Cheng Fugue Fuji G.C.L. G.Luca Gary Snyder GB GEGO Genji Gif Giovannoni Girard Giroux Gizzi Gleize GMH Gobenceaux Godard Goethe Gongora Grâces Gramm gris Guesdon H H.D. Hadot Haenel haïku Hamish Fulton Hamon Hegel Heidegger Henri Michaux Henri Thomas Herbes Heures hexagrammes Hikmet Hillesum Hiroshi Yoshida Hocquard Hölderlin Houellebecq Hubin Huguenin Hymnes orphiques I remember I.P-B. il Illuminations ilya imperceptible Impresses Index Infini Infinitif Insectes installation Internet Irwin Ishihara Issa italiques Ivsic J-P Michel J.J.F.W. J.J.U. Jaccottet Jakobson Jardin JBE Jean jean Daive Jesuis jeu JHN Jirgl John Cage Jouffroy jour jour17 Journal Jours jours17 Juarroz Jullien K.G Kafka Kapoor Kawara Kay Ryan Kenneth White Kerouac Khlebnikov Kiarostami Koons Koshkonong Kosuth KOUA L.D. L.R.des Forêts La Croix La parole de l'autre La vie de la montagne labyrinthe lac Lacs Laforgue Lapiaz Laporte Roger Larry Eigner Laugier Laurent Margantin Le Clézio Le Livre Le poème Lectures Lee Ufan Leibovici Leili Anvar Les eaux Les empereurs Les fils Les oiseaux Lespiau Lessing Lettres Lexie lieux Lieux-source Ligne7 lignes Lionel André éclats Lionel André éditions Lionel André encres Lionel André photographies Lionel André randonnées listes LOGOS London Lorand Gaspar Lorenzo Menoud Louise Bourgeois LSDS Lus & Mus Lyn Hejinian Lynn Schwartz M M.Caron M.Craig-Martin M.Trinité Macedonio Fernandez Machado Maestri Maggiore Mains Mallarmé Malrieux Mandalas Mandelstam Manifeste Manzoni Marcheurs Marelle Martin Ziegler Masao Yamamoto Mauguin MCH MDOU mémoire Merci Merton Thomas messages Métaphysique Metro micro Mina Loy Miura ori Monosyllabes Montagnes et Glaciers Montagnes poèmes Montaigne Montale Moore Morris mots Moving mp3 Murs et Fenêtres Muscle Musique Nancy Napoli Narnia Nathaniel Tarn Nature Nauman Neiges Nerval neuf Niedecker Nietzsche nOmbres Notes-Book Notes-Rapides Nouveautés Novalis Novarina Nuages Nuits O.Pé Objets d'Amérique Octaèdre ODSI Olivier Cadiot Opalka Oph. Oppen Oraison Orcia Orwell Oscarine Bosquet P.B.Shelley P.observatoire P48 P99 palimpseste Palmer Paolo Icaro Parant parenthèse parfum Parian Paris Parlant Parménide Paroles particules Pascal Paul Celan Paul Valéry Paysages Pêche peintures numériques L.A. peirce Pennequin Penone Perec performance Pessoa peut-être Ph.Beck Phi Philippe Grand Philippe Sollers Photographes Phrases Pierres Pierrette Bloch Pin Pizarnik Plagiat Platon Pleynet Points Politikos pommes Ponge Prière Promenade Proust Psaumes PUB puiser Qualia quelqu'un Questions Quignard R.G.Lecomte R.M.I R.M.T. Rae Armantrout Range Raphoz Raven RD Refuges et cabanes Renaud Camus René Daumal Revenir Reverdy Rexroth Rey Reznikoff Richard Long Rilke Rimbaud RIP Ristat Rivières Robert Barry Robert Filliou Robert Hainard Robert Lax Rochery Roger Ackling Roman Rome Roses Rothenberg Rothko Roubaud Roud Routes Rouzier Royet-Journoud Rueff Rûmî Ruscha Ryner Ryoko Sekiguchi s S.Tesson sa vie Saigyo Sam Francis Samivel Sangral Sans Titre Santoka Sator Savitzkaya Sculptures Sculptures Photographies L.A. Sel Seneca Shitao Shiva Shônagon SI signal Signes Signets Sikelianos Silesius Silliman Simmel Simon Cutts Situation Sivan six Ski soleil Sommeil Sons Sor Juana Sôseki Soto Soulages Souligne Sous le Pas SPiced Spinoza Squires Stéfan Stein Stromboli Structure Suchère Suel suite Sun Tzu Suso Swensen T T.S.Eliot Tabarini TAOPY Tardy Tarkos Temps probable Tétralemme TEXTES Thé Théorie Tholomé Tissu Titres TN Tocqueville Todtnauberg TOPOS Toscane TouT Traces Traduire Trains Triste époque Tsvetaeva Tweets Typoésie Ulysse V.Kh V.P. vazquez VE Venet Venise vertical Vésuve Vézelay Vico Victoria Hanna Vidéo Vilgrain Virgule Voies Volut Vous Voyelles Vulcano W W.I.P. Wable Wagô Waldrop Wallace Stevens WB WBY wcw webasso Webcams WilliamBlake Windows Wolfgang Laib Woolf Xardel Xu Xiake Y.B YDM Zagdanski ZANZOTTO Zeit Zéno Bianu Zoom Zukofsky Zürn

Archives du blog